Sunday, June 19, 2016

La reconversion d'un ex-lama français



Le lama défroqué Jean-Louis Blanchet, que ses disciples féminines ne trouvaient pas drôle du tout, enseigne la méditation et la « rigologie » dans la « première école de rire et de bonheur au monde ». Le vieux bouddhiste, initié aux secrets du Varayana magique, apporte une touche tantrique à l'art de rigoler, de batifoler et plus si affinités...

Né en 1952, Jean-Louis Blanchet, alias Yéshé Nyingpo Rinpoché, était maître des retraites du monastère tibétain Dhagpo Kundreul Ling situé en Auvergne (France).

En 1997, après le décès de Lama Guendune Rinpoché, Shamar Rinpoché, régent de la lignée Kagyu, a confirmé cette charge importante en lui demandant de perpétuer la transmission de Lama Guendune Rinpoché. Le lama français pouvait donner des initiations publiques. Il était invité aux Etats-Unis, en Thaïlande. Il enseignait devant les vénérables moines théravadins de la prestigieuse World Buddhist University de Bangkok.

Auteur de plusieurs livres sur les pratiques du Vajrayana, Yéshé Nyingpo Rinpoché était un maître respecté.

Depuis des années, il se consacrait à la propagation mondiale du bouddhisme tibétain, jusqu’au jour où il fut obligé de défroquer et de quitter rapidement sa congrégation religieuse.

Un lama de cet acabit n’abandonne pas l’état religieux sans un motif particulièrement sérieux. Il est improbable que ce dignitaire d'un important monastère bouddhique quitte tout et renonce à sa situation à la suite d’un coup de tête. Il se murmure que les autorités lamaïstes ont été obligées de virer le rinpoché français pour des fautes graves.

Yéshé Nyingpo (Jean-Louis Blanchet) était un lama peu sympathique et très tantrique, c'est-à-dire trop porté sur la chose...


Témoignage n°1

21 ans à l'époque, je suis arrivée avec de grandes attentes de ce que pouvait être un pratiquant bouddhiste, et effectivement j'étais quelqu'un qui avait une structure psychologique malléable. Ce qu’il a très bien perçu. J'avais aussi très envie de découvrir le bouddhisme et la méditation.
Il m'a, peu à peu, dés-individualisé et dé-conscientisé. Il m'a fait perdre la confiance en moi et la conscience de moi. A partir de là il a installé son mode de pensée en moi, il m'a instrumentalisé. Et une fois que la conscience de soi est anéantie, il a utilisé les outils spirituels à sa disposition pour justifier ses actes.
Il y a un fait qui est important aussi, mais je ne sais pas trop l'exprimer, c'est comme si j'étais une extension corporelle de lui. Jamais il ne formulait ce qu'il voulait, mais il faisait toujours en sorte que ce soit l'autre (dont moi), qui formule sa demande pour qu'il n'ai pas à le faire. Ça allait de "j'ai envie d'aller sur la Côte d'Azur ce week-end" à "j'ai envie d'aller au cinéma", jusqu'aux rapports sexuels.
Quand les doutes s'élevaient pour moi et que j'avais un soubresaut de courage pour lui exprimer, lui me renvoyait toujours au fait que je ne comprenais rien, que ma vision était impure, que j'étais trop intellectuelle et que si je lâchais prise il n'y avait pas de problème, pas d'impureté ou de transgression. Et lorsque j'exprimais mes doutes aux autres membres de la communauté, d'une façon assez light, sans dire la gravité des faits parce que je n’osais pas, et bien ils me remontaient le moral parfois par l'orgueil ou par la jalousie parce que j'avais, d’après les autres pratiquants, une chance extraordinaire d'être aux cotés du maître. Il y avait une fascination collective.
Après il y eu un processus simple, processus de base, il m'a coupé de mon environnement familial et de mes proches. Il était jaloux, craintif et contrôlait mes relations. Quand je devais par exemple partir voir mes potes, il me mettait la pression pour que je ne parte pas car je devais rester à sa disposition et parce que soit-disant, mon attitude était égoïste parce que je ne pensais qu'à moi et parce que j'étais attaché à mes amis. Le servir lui, c'était être au service de tous les êtres.
J'étais très mal à l'aise par rapport au fait qu'il ait des vœux monastiques et qu'il soit habilité à les transmettre. Mais il m'expliquait que les vœux monastiques, dans le Vajrayana, étaient des vœux d'intention et que je pouvais comprendre ça, que j'étais la seule personne avec qui il avait ce genre de relation parce que j'étais bloquée dans mon corps et qu'il était motivé par la compassion. Les rapports sexuels étaient présentés comme des moyens habiles.
Par la suite, j’ai eu des gros doutes par rapport à une femme qui m'a précédée. Mais dans le contexte de la communauté c'était la honte totale de penser ça, d’avoir des doutes sur « le lama », de penser qu’il avait des relations avec des femmes. Donc j'ai mis de coté. Puis il y a eu une autre femme avec qui il a commencé à entrer en relation. J'ai vu exactement le même processus se développer qu'avec moi... Et petit à petit j'ai eu des preuves, et là ça m'a fait péter les plombs parce que j'ai commencé à voir clairement son manège et ses mensonges. Donc je lui ai exposé, et il a nié. En me faisant passer pour folle, jalouse et dépressive. Ça me rendait encore plus dingue parce qu'il avait la maîtrise totale de mon image et parce qu'il avait beaucoup plus d'influence que moi.
Ce que je n’ai pas dit c'est, qu’évidemment, il m'a mis une pression d'enfer pour que je ne parle pas à raison de "si tu parles, tu perds le refuge, et tout notre lien est détruit". Je suis quand même allée parler à Jigmé Rinpotché (un des responsables de la lignée) mais Yéshé était juste derrière la porte. Donc j'étais quand même sous pression quand j'ai parlé à Rinpotché, dans un état psychique très fragilisé, j'avais très peur. Donc j'ai parlé à Rinpoché de relation sexuelle et en même temps je continuais de protéger Yéshé. Quand j'ai dit à Rinpoché que j'avais des relations sexuelles avec Yéshé et il m'a dit : "mais pourquoi tu penses qu'il fait ça ?". Et là j'ai protégé Yéshé, j'ai dit que soi-disant c'était pour mon bien et il a répondu, "if it's like that, it's not so bad", et après il m'a dit que je pouvais aller en retraite mais qu'il fallait que je n’en parle à personne. L'enfer.
Ceci n’est qu'un tout petit aperçu parce que cette histoire est pleine de mille détails de chaque jour. Le gros truc qui reste douloureux pour moi, c'est que les gens ont d’abord pensé que j'étais bien contente de vivre ce que je vivais avec Yéshé... Alors que je me sentais enfermée dans un engrenage qui n'était pas moi. Et que dans ce qu'il m'imposait il y avait le fait de véhiculer une bonne image de ce que ça pouvait être d'être à coté du lama. Donc j'ai adopté une façade qui est devenue une habitude, en fait c'était schizophrénique, de l'ordre du dédoublement.

Témoignage n° 2 : 

En ce qui concerne Yeshe Nyingpo, je ne souhaite pas aborder ce témoignage de façon « noir et blanc », les choses et les gens sont plus complexes que ça. Je sais qu’il y a pas mal de gens qui s'exprimeraient différemment mais personnellement je ne peux pas dire qu’il m’a mal traité. J’ai reçu des enseignements profonds de sa part et j’ai pu recevoir ce que je considère comme de bonnes instructions, dans le sens du spirituel, de la Nature Ultime. 
Pourtant je vois maintenant que ses conseils concernant ma vie « relative » n’étaient pas valides.
Malgré le fait qu’il est probablement sincère dans sa volonté de faire du bien, le problème pour moi vient du fait qu’il y avait chez lui des problèmes psychologiques non résolus. Or nous pouvons constater que les Rinpochés et les institutions du Bouddhisme Tibétain sont aptes à reconnaître des qualités spirituelles chez les gens mais assez incompétents quand il s’agit des difficultés psychologiques. Ainsi Yeshe Nyingpo a pu arriver au stade de guide spirituel estimé avec le cachet d'approbation de la lignée. Il avait un grand nombre de disciples qui le considéraient comme « Maître de Vajra ». Ainsi, pour eux il n’y avait aucune possibilité de remettre en question ses jugements. Il fallait accepter ce que disait « le lama. » Il est possible que ce genre de rapport marche avec des maîtres exceptionnels mais quand il y a une fusion de tendances névrotiques non vues et non acceptées avec une position de pouvoir définitif, c’est la recette parfaite pour l’abus des disciples. Ce qui fut le cas chez Yeshe Nyingpo.
Un autre grand problème dans toute cette histoire est le refus chez les deux parties (la communauté et Yeshe Nyingpo) de reconnaître et d’éclairer la situation, de vraiment faire un bilan à fond, d’aller voir les personnes abusées et d’essayer de comprendre comment tout cela a pu se produire dans une communauté qui est censée faire le bien. 
Yeshe est viré rapidement. La communauté se débarrasse d’un lama gênant et lui-même a la possibilité de s’évader et ne pas être trop confronté par la colère qu’il a pu générer autour de lui.
Personnellement le fait que Yeshe Nyingpo se reconstruise et recommence à avoir une activité ne me poserait pas de problèmes si c’était basé sur une véritable reconnaissance de ses propres difficultés. Il faut qu’il soit honnête et admette ce qu'il s’est passé à Kundreul Ling. Il est absolument inacceptable de recommencer une activité fondée sur une bibliographie d’une carrière élogieuse de lama, sans aucune mention du mal qu’il a pu provoquer. Il est temps que Yeshe Nyingpo admette publiquement ce qui s’est passé en Auvergne... et pourquoi pas sur son propre site web.

Source des témoignages : http://nyingpo-yeshe.blogspot.fr/



L'ex-lama au passé sulfureux est devenu intervenant-clown à l'Ecole internationale du Rire et du Bonheur. Selon lui, il faut "se libérer du sérieux et jouer à vivre". Ses victimes apprécieront...



"Les lamas tibétains n'ont jamais cessé d'utiliser des « esclaves sexuelles » dans les rites tantriques, dont le Kalachakra. Et ce au nom d'une tradition de pratiques secrètes qui remonte au VIIIe siècle, et à ce temps lointain où Padmasambha introduisait le bouddhisme au Tibet. Le fondateur de l'école Nyingma avait lui-même cinq « esclaves sexuelles tantriques » parmi ses disciples."

Gilles Van Grasdorff




Nirvana

Dans « Nirvana », roman à clés et texte initiatique écrit par Marc Bosche, qui avait séjourné en qualité de moine en Auvergne, au monastère tibétain Dhagpo Kundreul Ling sous la houlette du lama Yéshé Nyingpo (Jean-Louis Blanchet), le personnage de Donald von Ajax (surnommé Crocki) incarne un lama psychopathe versé dans les pratiques perverses du Vajrayana magique. Or, de l'aveu même de Marc Bosche, Crocki c'est Jean-Louis Blanchet !

Courriel de Marc Bosche du 26 juin 2007 :

« Comme vous le savez maintenant le lama français Yeshé Nyingpo Rinpoché s'appelle Jean-Louis Blanchet, et blanchet contient le mot blanche et suggère la couleur blanche.


Quoi de plus naturel donc d'associer ceci de manière romanesque à l'imaginaire de la poudre blanche, symbole de la dépendance, mais aussi à la poudre à récurer Ajax, si abrasive et chlorée de même couleur..

J'ai donc fait plusieurs références assez insistantes à la couleur blanche dans le chapitre qui est consacré à la biographie imaginaire de Crocki. Dans le roman c'est d'ailleurs le diminutif pour le personnage dont le nom d'état civil est souvent donné par ailleurs : Crocki est au civil Donald Von Ajax : Ajax la poudre blanche à récurer... »



44 comments:

  1. Anonymous9:33 PM

    Agé de plus de 64 ans, Jean-Louis Blanchet ne doit plus être aussi TANT...TRIQUE qu'au temps où les lamas tibétains (ignares en matière de psychologie) l'avaient intronisé MAITRE VAJRA. Ils avaient fait entrer un loup malade parmi les brebis du Bouddha.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous9:37 PM

      Les lamas tibétains sont souvent des prédateurs sexuels. Qui se ressemble s'assemble.

      Delete
    2. Anonymous9:53 PM

      Honte au lama tibétain Jigmé Rinpoché ! Il a imposé l'omerta aux femmes victimes de hiérarques bouddhistes, de sales pervers narcissiques VIOLEURS !
      DEGAGEZ, GOUROUS de M... !!!

      Delete
  2. Anonymous7:15 PM

    COMMENT JOUER AU LAMA (c'est facile) ?
    Choisissez sur un moteur de recherches une "liste de mots commençant par MA".
    Essayez ce que ça donne en ajoutant LA devant chaque mot au féminin, sur le modèle :
    Lama DELON ; Lama DELAINE...
    Envoyez-nous vos plus belles trouvailles !

    1er prix : un séjour d'un jour au Potala pour deux personnes.
    2ème prix : un week-end en pension incomplète au bidonville de Dharamsala.
    3ème prix : trois mois, trois semaines, trois jours, trois heures, trois minutes, trois secondes et trois dixièmes sur une île déserte en compagnie d'un groupe "frais" émoulu de la fameuse retraite de trois ans...
    P.S. : Moi, au départ, je ne voulais rien ajouter mais c'est Félicie, elle-même qui a insisté pour que je me "défoule" [sic], prétendant que c'est encore meilleur que le RIRE, comme thérapie... (méthode testée et approuvée par les Barios, Grock, Olev Popov, Achille Zavatta, Chocolat et l'inénarrable Dalaï Lama, frère de Serge)

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous7:29 PM

      Autres exemples (musicaux) :
      Lama RITZA CEMA-RIVIERE, Lama KATIMAKITE, Lama RSAILLAISE, Lama LADY DAMOUR / HONTEUSE, etc.
      Lama LE SANGLANTE
      Après ça, faut pas s'étonner si se produit "pour la première fois, une chute du quotient intellectuel (QI) moyen en France" : http://www.lemonde.fr/pollution/article/2016/06/20/le-cerveau-assiege_4953797_1652666.html?xtmc=quotient_intellectuel&xtcr=2

      et, de toute façon, on va tous crever : 3ème cause de mortalité = http://www.lemonde.fr/pollution/article/2016/06/21/la-pollution-de-l-air-est-responsable-de-9-de-la-mortalite-en-france_4954518_1652666.htmlnt

      Alors, un peu d'indulgence vis-à-vis de Lama BLANCHET, dont le seul crime est d'avoir jeté son froc aux orties - au sens propre - avant de se défroquer - au figuré - car, comme chantait déjà Maxime Le Forestier dans LE STEAK (1973), quand même : "C'est pas si souvent qu'on baise".

      Delete
  3. Anonymous9:45 AM

    "Alors, un peu d'indulgence vis-à-vis de Lama BLANCHET, dont le seul crime est d'avoir jeté son froc aux orties - au sens propre - avant de se défroquer - au figuré -"

    ATTENTION !
    Les femmes qui ont été abusées par des pervers narcissiques comme BLANCHET n'apprécient cet humour un peu trop machiste.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous9:46 AM

      LIRE : n'apprécient pas

      Delete
    2. Anonymous11:32 AM

      Comme vous y allez, Kate BLANCHETTE, "pervers narcissiques", tout de suite ! machisme = "Idéologie fondée sur l'idée que l'homme domine socialement la femme et que, à ce titre, il a droit à des privilèges de maître ; comportement conforme à cette idéologie" (définition LAFROUSSE)
      Si l'on vous suit (sans arrière-pensée en tête), les femmes victimes d'abus seraient des martyres se sacrifiant sur l'autel du féminisme, c'est bien cela ? Relisez DON JUAN, Les mémoires de CASANOVA, etc. tout séducteur vit aux dépens de celle qui l'écoute, depuis que le monde est monde. Si vous croyez - je le répète - que c'est facile de tirer un coup par les temps qui courent (surtout à partir d'un certain âge) : je voudrais bien vous y voir !
      A moins d'être une "célébrité", DSK, le Président, Johnny et autres people, comment se taper une petite jeune de temps en temps sans passer par une certaine forme de domination psychique ? Cela vous arrive souvent de succomber au charme d'un individu dénué de tout prestige, qui n'exerce aucun pouvoir sur vous, appelez ça du magnétisme ? Si seulement la beauté physique compte à vos yeux, c'est vous qui basculez dans le narcissisme. Et puis qu'avez-vous contre une certaine dose de perversion (consentie) pour pimenter une relation érotique. Tiens, à propos, cela ne vous gênerez pas de m'envoyer votre photo pour voir si, par hasard, vous ne seriez pas tout simplement une mal-baisée : cela peut, peut-être, encore s'arranger (photo explicite S.V.P.) JE DECONNE ! Mais indulgence (en vertu de circonstances atténuantes) n'est pas pardon (au titre de la démence : "pervers narcissique), ma Beauté. "Humain, trop humain" aurait Nietzsche, que celui qui n'a jamais péché, quand une jolie oie blanche se jetait à ses genoux en le suppliant presque...
      Cyril HANOUNA

      Delete
    3. Anonymous12:00 PM

      For you my Dearling !

      http://p4.storage.canalblog.com/41/77/375127/18586441.jpg

      Delete
  4. Anonymous12:07 PM

    C'est de l'humour vache !

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous7:08 PM

      Hé, le comique troupier - ou troupeau, si tu préfères - reste pas là : tu risques de te prendre une balle perdue or
      CETTE GUERRE N'ES PS LA TIENNE, rentre chez toi !!!

      Delete
  5. Anonymous7:12 PM

    Effectivement, comme l'a dit Emil Michel Cioran, l'Amour peut se ramener à ça : "On commence en Poète, on finit en gynécologue", vétérinaire en l'occurrence (j'aurais dû écrire suggestive, à la place d'explicite : vous m'avez pie - de vache - au pie de la lettre).
    En contemplant votre selfie - d'un goût exquis (c'est la photo réclamée ?) - on pense aussi à Pascal QUIGNARD : "Une femme , du monde est aussi un compagnon d'étable. (Jamais dans les essais. Jamais dans la société. Oui, dans la nuit. Oui, dans les romans.)" Rhétorique spéculative, Calman-Lévy 1995 Folio p.185
    Mais, "On ne peut médire sans injustice d'un sentiment qui a survécu au romantisme et au bidet.", Cioran à nouveau, Syllogismes de l'amertume. Alors voilà ma réponse définitive au Témoignage n°1 :
    https://www.youtube.com/watch?v=kYkVtz6ozJE
    YOU TUBE, c'est tout de même plus classe que de se contenter de taper "trou du cul" sur GOOGLE Recherche d'images, même si c'est toujours sympa de feuilleter son album de famille... et puis Dearling, c'est une race bovine ou kwâ - pour écrire comme dans ta tête de veau qui tète encore sa mère - après tout, c'est vous le / la spécialiste en la matière (fécale, la matière)?
    Allez, bonsoir et bon'apprécient, PAS !

    ReplyDelete
  6. Anonymous11:07 PM

    Je lui dis qu'en France, où le QI est en berne, la pollution est devenue la 3ème cause de mortalité et, Anne HONEY-MOUSSE - dit "Caca boudin" -, tout ce qu'elle trouve à faire c'est jouer les pucelles effarouchées et ameuter les ligues de Vertu ! https://www.youtube.com/watch?v=P53p7aWA17M
    Je suis à peu près sûr que dans une soirée, dès qu'on ouvre une bouteille, elle est la première à nous rappeler qu'elle rentre en voiture ou, quand arrivent les plats, qu'il va falloir redoubler d'efforts pour éliminer toutes ces vilaines calories. Je ne parle même pas des propos grivois sur les blondes ou des blagues à caractère raciste à propos des Corses ou des Belges, ni même de la possibilité de se fumer (!) un p'tit bédo. Bref, un tue l'Amour, aussi marrante que Isabelle HUPPERT, avec son petit air pincé de commissaire politique, incarnation de la bonne conscience de Gauche et sa police de la Pensée unique.
    https://www.youtube.com/watch?v=FxYFjrdfexg
    Aux autres les bouses, à moi le caviar : Hôtel MANDARIN ORIENTAL de Boston
    http://www.mandarinoriental.fr/boston/ à partir de 486,11 EUR la nuit
    (CONDITIONS GÉNÉRALES : Les tarifs sont soumis à une taxe urbaine de 6 %, à une taxe d'occupation de 2,75 % et à une taxe d'État de 5,7 % - total = 5,71% / 27,75 EUR - ; L'offre est proposée sous réserve de disponibilité, n'est pas valable pour les groupes et n'est cumulable avec aucune autre offre ; Les tarifs peuvent être modifiés et sont susceptibles de varier selon les jours de la semaine ;
    Politiques d'annulation spéciales en vigueur pour certains événements).
    C'est tout de même beaucoup plus économique d'aller se faire sauter dans un Centre de Bouddhisme Tibétain, par un Lama... auvergnat en plus : fouchtri, fouchtra !
    https://www.youtube.com/watch?v=zvE-d-b6jlY
    Supplément, LES ENSEIGNEMENTS SECRETS DU KARMA-SOUTRA AUVERGNAT en 16 Positions : la charcuterie auvergnate et ses saucissons, la soupe aux poils, la ligotée, la trouffade, la pâté de pommes de terre, lentilles du puits, la tripotée auvergnate, le tripourteur, le cinq nectars, le Tantale, les bleus d'Auvergne, la fougnarde ou flognarde – réservée aux initiés -, l'émir tirtille, Sein-Poursein. le Salers de la peur, une petite bouteille d'eau (Volvite, Scintille Or ou encore Rozana au plus audacieux (vous savez, l'eau NATURELLEMENT... GAZEUSE !!!), la clope – ça compte pas – c'est gratuit (cadeau de la maison close).

    ReplyDelete
  7. Anonymous8:27 AM

    RECTIFICATION : le total des taxes, au MANDARIN "ORIENTAL" de Boston, ce serait plutôt de l'ordre de 14,45% (= 70,24 EUR); je m'disais aussi...
    J'ai également oublié de mentionner les irrésistibles blagues sur les belles-mères. C'est Alain PAUCARD qui disat qu'à Paris il suffit de prendre le métro pour croiser vingt nanas plus bandantes que Isabelle HUPPERT - dont il est convenu de dire, dans Télérama, l'Obs et sur Arte : "QUELLE GRANDE ACTRICE !"- j'ajouterais et même plus baisables que Sandrine BONNAIRE, Nicole GARCIA et Emmanuelle DEVEAUS réunies... Et alors, où elle est passée Simone de BAVOIR ? Dans les champs à garder le vaches, en faisant des galettes de bouse pour se chauffer l'hiver ?

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous11:22 AM

      Ne seriez-vous pas plus à l'aise dans un cours de yoga tantrique à vous faire chatouiller les chakras ou autre chose par un ex-lama devenu travelo S M sous le nom de Blanchette-qui-bat-les-blancs-en-neige.
      Que le Bouddha et tous les lamas de l'enfer vous fassent vous réincarner en travailleuse de maison de tolérance à Tanger, où l'on réveille la Kundalini à grands coups en passant par la petite porte de service.

      Delete
    2. Anonymous11:49 AM

      Pitié, pas ça ! LAKSHMI, épargnez cet obsédé !
      SHIVA (VA BIEN MERCI) l'aidera à trouver des damoiselles ou des damoiseaux

      Very Good Mantra To Attract Girls or boys :
      https://www.youtube.com/watch?v=9P8-9OIE6Mg

      Delete
    3. Anonymous12:46 PM

      "maison de TOLERANCE à Tanger" (MAROC ?) = merci, gardez vos oxymores d'un goût douteux ; par contre, j'ai connu la "maison carrée" à Tunis, ça m'a suffit ! https://www.youtube.com/watch?v=bxREwQDsaX8
      Extension du domaine de la pute : "travelo, SM, petite porte de service, obsédé", tout y passe. Si c'est comme ça, je rentre à Cletrmont-Ferrand, poil aux dents. Votre Jean-Louis Blanchet, alias Yéshé Nyingpo Rinpoché, vous n'avez qu'à l'émasculer en place publique si ça vous chante, qu'on n'en parle plus : rira bien qui rira le dernier. https://www.youtube.com/watch?v=DFR5oZQrIVc
      Et c'est signé : BITMAN

      Delete
  8. Les commentaires sont quasi douloureux à lire et ils dissuadent de toute tentative d'intervention intelligente ... c'est du trollage rien d'autre - qu'est-ce que j'en ai marre des cons !!!
    Qu'est-ce que je dois dire en tant que femme ? Rien - laisse tomber je parlerais à des bites.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Chère Françoise point G, c'est toujours un peu douloureux la première fois mais, tu verras, on s'habitue vite et, à la fin;, on en redemande ! Pour une "intervention intelligente", tu penses bien que ce n'est pas à toi que je me serais adressé...
      " marre des cons marre des cons marre des cons tsoin tsoin"
      Troll : OUI ; vulgaire : NON (mais faut pas non plus faire de la provok)
      En tank-femme, essaie plutôt le modèle républicain d'intégration parce que ras-le-bol aussi du communautarisme des minorités pleurnichardes. Tu peux aussi parler à mon c... : ça fera un face-à-face.
      Laisse béton et remets ton baillion, Louise MICHEL (sauf qu'institutrice de formation, ELLE n'aurait pas écrit "je parlerais" au conditionnel mais, sans S, au futur, comme la correction l'exige).

      Delete
  9. J'ai 53 ans et je suis linguiste, mon garçon ;)
    J'ai 4 enfants adultes à qui pourtant je laverais la bouche s'ils étaient aussi odieux que toi avec les étrangères - ou avec n'importe qui d'ailleurs. J'habite sur une île et franchement j'en suis heureuse quand je te lis ! Le monde s'écroule : tu en es un exemple !
    J'ai fait exprès pour le "s".
    Mais comme tu es méchant et peu instruit - tu t'es planté : c'est moi qui ai raison car étant donné que ce n'est pas mon blog - je dois - par politesse - écrire au conditionnel - quelque soit le fonds de ma pensée (que je ne dois pas exposer vulgairement - mais tu ne peux pas piger parce que toi tu jettes les mots comme tu jetterais du sperme au visage d'une femme que tu souhaiterais souiller) . Ah oui c'est tout un art qu'apparemment tu ne maîtriseras hélas jamais .. quoique ? ne soyons pas méchante comme toi ?! - allez : si un jour tu voulais progresser - il te faudrait juste faire une chose : lâcher ta bite deux secondes ?
    Bisous ... "mec" ... ;)

    ReplyDelete
  10. https://www.youtube.com/watch?v=VCFk8gYVzsc
    (Lama SERGE, frère aîné de... Francis KÜNTZ, GRD)

    ReplyDelete
  11. ;)
    Je retire ce que j'ai dit.
    Sois gentil avec les filles purée ... allez bizzz du Pacifique Sud - en espérant que tu n'enchaînes pas avec un truc dégueulasse ...

    ReplyDelete
  12. Pierre AFFREUX7:55 PM

    Toi, tu jettes les mots (sur le papier toilette qui... , ta pisse, tes phantasmes ?)
    Comme tu jetterais du sperme
    Au visage d'une femme
    Que tu souhaiterais souiller." On nage en plein Romantisme autour de ton île de la tentation, ma Virginie ; cela fait combien de temps que tu y attends ton poPaul, le naufragé solitaire qui te fera subir ce traitement. Jeter un sort, l'argent par les fenêtres... pour "le liquide séminal d'un mâle" - tout un art difficile à maîtriser, en effet, sois un peu patiente - pour le foutre donc, on ne parle pas plutôt de PRO-jection ? Et pourquoi, sur le visage d'une femelle, cela constituerait forcément une souillure et non pas une forme d'hommage ? Méchant et peu instruit, je suis, moi aussi, cunilinguiste, mes trois garçons adultes aussi, je suppose, mais ils s'occupent eux-mêmes de leur hygiène buccale : nous ne sommes donc pas si odieux que cela, même envers les étrangères, bien au contraire, du moins à les entendre. Maintenant, sur une île, il est certain que la "clientèle" ne doit pas tellement se renouveler. Profite de l'été, pour, toi aussi, te rapprocher éventuellement des touristes et élargir ainsi ton horizon d'existence ; cela te changera des femmes de marins-pêcheurs dont la boutique empeste la saumure. Ton fondS de commerce mais le fond de ta pensée.

    Arrête de mettre des S partout ; le futur me semblait s'imposer car, dans mon esprit malade, il s'agissait d'un conseil : parle à des bites, ça te changera de sucer ces cons dont, comme tu dis, tu as marre. Le conditionnel pourrait effectivement - JE LE RECONNAIS - se justifier, si tu insinuait qu'à continuer à débloguer, pour ne rien dire, tu aurAIS l'impression de prêcher à une forêt de mandrins (décidément, cela devient une obsession). Puisque vous persistez et signez, je veux bien valider cette interprétation, d'autant plus que je n'ai pas votre habitrude dans ce domaine, pratiquant peu l'étude de la langue devant tel auditoire. A 62 ans passés - j'ai gagné, ma vieille ! - je demeure plutôt style "colloque sentimental" (voir Paul VERVAINE).

    Signé : le 5ème BEATles (cinq, ça ira ou c'est trop peu ? La mienne, je n'ai pas à la lâcher puisqu'elle tient encore toute seule, enfin s'il ne s'agit que de deux secondes, le temps de "jeter" !)

    ReplyDelete
  13. Anonymous6:35 AM

    Ce qu'écrit Pierre l'Affreux est NUL ! Il fait du très mauvais humour salasse. Et sa façon de traiter une femme (Françoise G) rappelle la mentalité d'un pervers. Il ne doit pas être très différent de celui qui a abusé les nonnes du monastère bouddhiste.

    ReplyDelete
  14. Anonymous6:56 AM

    Les liens de Pierre l'Affreux et de Jack CEDE renvoient au blogue http://fauxdebutant.blogspot.fr/ (LA VOIX DU DISCIPLE Bouddhisme tibétain pour faux débutants)
    Visiblement ce faux débutant en bouddhisme tibétain a des problèmes.
    Son blogue est hébergé chez BLOGGER (www.blogger.com) n'est donc pas difficile de l'identifier. Je suggère qu'on lui donne une bonne leçon afin de lui apprendre à respecter les femmes.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous7:19 AM

      OK, ça marche ! Trouver le nom de ce malade, peut-être lui-même violeur ou pédophile, ne présente pas de grandes difficultés.

      Camarades Anonymous et hackers justiciers à vos claviers !

      Delete
    2. Anonymous9:41 AM

      Moi, je pense avoir identifié l'île où ha-bite Framboise G., mais ne savais point que c'était dans le Pacifique Sud : https://www.youtube.com/watch?v=inAFW2CluQ4 (tout ce qui est néocolonialisme... )
      Après les insultes sexistes : « pervers narcissiques, humour un peu trop machiste, http://p4.storage.canalblog.com/41/77/375127/18586441.jpg – tout de même : c'est pas moi qui ai commencé – vous faire chatouiller les chakras ou autre chose par un ex-lama devenu travelo S M, vous réincarner en travailleuse de maison de tolérance à Tanger, où l'on réveille la Kundalini à grands coups en passant par la petite porte de service [= autant d'élégants euphémismes pour "aller vous faire enc... "], obsédé, odieux avec les étrangères - ou avec n'importe qui d'ailleurs, tu es méchant et peu instruit, pas méchante comme toi, très mauvais humour salasse (salaCe!), la mentalité d'un pervers, l'Affreux » ;
      - la grossièreté : « des cons, des bites – c'est pas moi qui ai commencé – , tu jettes les mots comme tu jetterais du sperme au visage d'une femme, lâcher ta bite deux secondes, "mec"…;) (j'en étais resté à :), les filles purée ( ?), un truc dégueulasse, très mauvais humour salasse (salaCe!). la mentalité d'un pervers » ;
      - le procès d'intention : « comme tu jetterais du sperme au visage d'une femme que tu souhaiterais souiller ( !?), Il ne doit pas être très différent de celui qui a abusé les nonnes du monastère bouddhiste (où je n'ai jamais mis les pieds, à défaut d'autre chose) » ;
      - voici venu, sur un ton inquisitorial, le temps des sourdes menaces à peine voilées et anonymes contre un blogUE [= Canada].
      Donc rien que de très classique dans la violence et la gradation de ces réactions
      Mais savez-vous à quand remontent les "faits" incriminés ? Plus de quinze ans (toute fin des années quatre-vingt-dix = prescription pour quelqu'un qui semble avoir refait sa vie depuis et pris le parti d'en rire). Y a-t-il eu dépôt de plaintes, enquête, jugement, bref, des traces concrètes, ou bien vous basez-vous uniquement sur deux témoignages sujets à caution et la prose de Marc Bosche, partie prenante et aujourd'hui décédé ? Que mettez-vous exactement derrière l'expression "abuser de" : l'abus de confiance ou bien l'abus sexuel ? Enfin, savez-vous que votre Davy CROCKETT – où je ne sais qui – pourrait aussi bien vous attaquer en justice et vous réclamer des dédommagements pour diffamation, poursuites que je vais peut-être lui suggérer d'entreprendre, si cela continue !
      Et puis, Mesdames VIRAGO et HARPIE, trêve de guerre des sexes d'une autre époque, ouvrez-vous plutôt à la théorie du genre.
      Spéciale quadruple dédicace pour F.G., qu'une chanson d'amour suffit à retourner !
      https://www.youtube.com/watch?v=4Ys_KWB69yM
      https://www.youtube.com/watch?v=oz_fK97ggwc
      https://www.youtube.com/watch?v=f-x1FsvOAz4
      https://www.youtube.com/watch?v=f-x1FsvOAz4=

      P.S. C'est suite à une erreur de manipulation d'URL que Jack Cède & Pierre Affreux se trouvent être une seule et même personne = "DOUBLE-FACE" (prononcer : tou-fesse), un type à la Mr Hyde et Dc Jekyll
      Que la lecture de LA VOIX DU DISCIPLE vous soit profitable http://fauxdebutant.blogspot.fr/
      puissiez-vous y puisez paix et réconfort... les Filles ! https://www.youtube.com/watch?v=E0xRuumAY6Y

      Delete
  15. Ai-je mon mot à dire ? demande la victime ... ;)
    La victime dit : merci à mes sauveurs mais sachez que je ne suis pas une princesse ... je tenais un blog politique et j'en ai pris la tête à un niveau juste con-si-dé-rable ! Alors ce gars ... c'est qui ? "Profilons ? Est-ce un pervers ?
    ...
    J'hésite.
    Je dirais que cet homme est instruit. Qu'il a la trentaine mûre ou la quarantaine aigrie ou la cinquantaine qui bande difficilement.
    ENSUITE : il connaît son sujet. On dirait justement qu'il illustre l'article et cherche à savoir si quelqu'un a le niveau pour "suivre".
    Les pédophiles je connais et je dirais : pas nécessairement ...
    En tous cas : il veut "piquer" - ok - comme avec un "dard" présent derrière chaque phrase !
    Cet homme a donc souffert : on sent qu'il REND des coups. HUGH !
    J'ai aussi fait psycho ;) HA HA HA !!!

    ReplyDelete
  16. Donc on peut envisager qu'il a enduré ce dont parle l'article.
    Si oui mec - dis-le s'il te plaît.

    ReplyDelete
  17. Pour te motiver : merci d'avoir reconsidéré la règle - tu es fair play ça fait plaisir et c'est rare venant d'un homme. Mais en même temps c'est de la manipulation ... ?
    Allez vas-y JEAN TIL !!!

    ReplyDelete
  18. Sache que je n'ai pas écouté tes liens. Seuls tes mots m'intéressent.
    Je ne m'émeus pas.
    ;)
    Pour rien.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Quelques précédents célèbres :
      1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Ab%C3%A9lard Aller à La romance d'Héloïse (1113-1115)
      2) https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Faute_de_l%27abb%C3%A9_Mouret
      3) https://www.youtube.com/watch?v=tUA6VrLJW0s
      Ma chère Françoise, pourquoi n'écririez-vous pas au journal Le Monde, pour changer ? https://fr.news.yahoo.com/lecteurs-monde-choqu%C3%A9s-rocco-siffredi-26-cm-123500672.html

      Delete
  19. Parce que tout ce qui est officiel et reconnu me répugne.
    Tout y est faux ou déformé - à part peut-être les mensurations intimes de l'italien qui se trouve avoir ouvert une école de sexe, tu savais ? - ou de séduction ... je ne sais plus ^^ ...
    A toi : pourquoi est-ce que tu choisis d'être violent, Jack qui ne cède pas ? ... alors que tu peux manifestement faire avancer cette conversation et largement ? Comme je te l'ai dit, j'ai subi un an de trollage parfois violent - mon site était antisioniste alors bon ça a bardé ... (j'étais la bande de Gaza ;)) donc je vois que tu n'es pas une vérole. T'es juste chiant !
    Et p.être plus vieux que ce que j'ai dit au-dessus.
    Et/ou p.être que tu es prof ?
    Allez peu importe : écris quelque chose !!!?

    ReplyDelete
  20. Anonymous8:15 AM

    L'AFFREUX JACK

    Sa profession :

    Derrière Pierre Sogol, alias Jack CEDE, alias Pierre Affreux, il y a l'auteur du blogue "LA VOIX DU DISCIPLE - Bouddhisme tibétain pour faux débutants". Sogol se dit PROFESSEUR (d'alpinisme - il dissimule sa véritable matière).

    SON ÂGE :

    Sogol sent le formol. Il décrit, avec l'exactitude de ceux qui l'ont vécu, le début de implantation du bouddhisme tibétain en Occident (années 1970). Dans LA VOIX DU DISCIPLE on lit :

    "Les centres de bouddhisme tibétain étaient pour la plupart perdus en pleine nature, installés dans d’anciens corps de ferme, des manoirs ou des édifices religieux désaffectés, autant d’havres de paix permettant, selon l’expression consacrée, de se ressourcer. Chacun y trouvait facilement sa place, d’autant plus que l’observance plus ou moins stricte des cinq préceptes de base du bouddhisme – ne pas tuer, ne pas voler, ne pas mentir, ne pas avoir d’inconduites sexuelles, ne pas prendre d’intoxicants – assurait à l’ensemble une relative harmonie en désamorçant les sources de conflits inhérents à la cohabitation qui, à la même époque, ont fait voler en éclats les communautés d’inspiration libertaire."

    Donc, comme le subodore Françoise, l'AFFREUX JACK est certainement un VIEIL ENSEIGNANT ayant participé à l'implantation du bouddhisme tibétain. Rendu amère et méchant par le mercantilisme des lamas tibétains, il passe sa triste retraite à troller des sites et des blogues.



    ReplyDelete
  21. J'avais failli dire : "la soixantaine qui essaie d'être vulgaire mais qui en cache mal la répugnance" ... je voulais être flic.
    D'où la référence de Bébel ?
    Attends je réfléchis à une réponse.

    ReplyDelete
  22. Donc tu es bien prof ! ;)
    A propos de communautés : je vais depuis quelques années dans les communautés hippies qui se trouvent en Nouvelle Galles du Sud, (en Australie). Elles existent depuis 1973 : il y a eu une sorte de Woodstock et des centaines de personnes sont restées vivre sur place. C'est étonnant tout ce qui s'est passé en trois générations. Bon on n'est pas là pour en parler parce que ce n'est pas le thème de l'article et on n'est pas chez nous "Jack le troll par vacuité non atteinte" (pour cause de bol trop à ras rempli) !
    Oui revenons vers toi : est-ce que tu peux raconter comment c'est parti en vrille, tout ça ?

    ReplyDelete
  23. Il y a des centres à Paris. Peux-tu dire également ce que tu en penses ?

    ReplyDelete
  24. Qui a foutu la pagaille ? Les tibétains tu dis ?
    La Soga Gakkai n'y est pour rien à tout ce foutoir ?
    Explique ?

    ReplyDelete
  25. Pardon je n'avais pas lu ça :
    http://fauxdebutant.blogspot.com/
    Ok --- je vais le faire.
    Peux-tu quand même répondre ici ? Pour l'auteur du billet, ce serait sympa. ;)
    Il a dû tout se taper à lire ^^ ... autant qu'il y ait une jolie chute !?

    ReplyDelete
  26. Pierre AFFREUX9:45 AM

    «Toutes les mythologies parlent, soit d'un centre original du monde, soit d'un arbre sorti de terre et qui gagne le ciel, soit d'un mont sacré, en tout cas d'une possibilité de communication avec l'au-delà. Or, il faut que cette possibilité existe, que l'arbre ou la montagne soit là pour de vrai, au même titre que l'Éverest ou le mont Blanc. C'est ce que pense l'auteur du récit et il réunit une expédition pour découvrir le mont Analogue. La description des membres de l'expédition permet à René Daumal d'exprimer sa fantaisie. La base du mont est finalement découverte : c'est la courbure de l'espace qui empêchait de la voir. Le récit est inachevé, mais il est assuré que l'expédition, qui a disparu à nos regards de lecteurs, poursuit son ascension.
    Naturellement, les personnages et les circonstances du Mont Analogue sont symboliques : telle est la littérature quand elle se veut utile à l'homme. Dans la circonstance, elle éveille doublement, car toutes les phrases portent. Cela tient à l'intelligence très personnelle de René Daumal et à ce qu'on pourrait appeler son lyrisme de l'ironie.»
    Roger Nimier.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Mont_Analogue
    En tant que "professeur d'alpinisme", c'est effectivement ce vieux con aigri de Pierre Sogol (= LOGOS à l'envers) qui dirige l'expédition en question.
    A la suite de LA VOIX DU DISCIPLE, on peut lire un commentaire de votre fameux Marc Bosche (qui évoque les "desperate housewives" de "l'offrande corps parole esprit au lama") et d'un certain Féix (?), de Bouddhanar. L'auteur n'en tire aucune gloriole car, effectivement, cela date un peu et faudrait voir à se renouveler un peu, mon vieux ! Si je mentionne ce texte qui sent le formol à plein nez, c'est uniquement pour témoigner que j'ai été un témoin, plus qu'un acteur actif, de l'implantation du bouddhisme tibétain. Sous cet angle, la citation est particulièrement appropriée pour expliquer en grande partie ma motivation de l'époque ; quand j'y repense, je ne suis ni amer, ni méchant, ni triste, simplement nostalgique car, finalement, quand je vois ce qui se passe aujourd'hui, c'était le Bon Temps, celui des Grandes Espérances ! Si "LA VOIX" prétendait être autre chose qu'un témoignage, ce serait "LA VOIE", mais ce ne sont pas les ouvrages didactiques sur le sujet qui manquent, à commencer par ceux de votre Yéshé Nyingpo Rinpoché / Jean-Louis Blanchet.
    Siffredi, lui, a ouvert une école du porno, ni du sexe, ni de séduction. De la à voir Le Monde assurer la promo du X... En tout cas, je vois que tu as été sensible à un détail de son anatomie mais , après tout, pourquoi ne pas donner sa mensuration comme on donne celles des mannequins féminins ?
    Je te rappelle qu'au début tout cela n'était qu'un jeu : COMMENT JOUER AU LAMA ? Je pense que tu seras d'accord avec moi pour mettre un terme à une partie qui n'a que trop duré ? De mon côté, je n'ai que trop écrit. On aura bien rigolé, non ? VIVE LE ROCK'n TROLL cathartique dont je ferai peut-être un jour l'éloge. INCH ALLAH

    ReplyDelete
  27. Inch'Allah ... inch' Allah ... mouais mais bon : "aide-toi le ciel t'aidera" c'est mieux non ? Je suis plutôt pro-active en ces temps troublés ... et JUSTEMENT je cherche une montagne - un refuge ... et tu me présentes ton histoire de montagne ??? (^^) .. dois-je y voir une synchronicité ? Ou dois-je simplement comprendre que je suis au même point que toi lorsque tu écrivis LA VOIX DU DISCIPLE et que JE - suis SACREMENT en retard ?
    Remarque tu n'as pas 4 gosses ?!
    BREF - tu conclus en disant que tu pars ?... donc une fois que ça commence à être intéressant : tu te tires ! Nan c'est trop facile ... bon ben écoute : je bascule sur ton site !? Tu l'auras voulu !
    http://fauxdebutant.blogspot.com/
    Bizzz à l'auteur. Merci de nous avoir supportés et publiés ! ;)

    ReplyDelete
  28. Pierre AFFREUX11:15 AM

    C'est exact, je n'ai que trois Garçons (33 ans = Kyoto ; 30 ans = Montréal ; 24 ans = Nantes, enfin Berlin cette semaine) mais faut se farcir les Compagnes des deux Aînés - et tu as remarqué ma misogynie, entretenue par le fait que, n'ayant pas eu de Filles, je n'y connais rien, je découvre incontinent - et, à la maison, j'ai aussi un chaton complètement flippé (Michel, 9 mois), alors tu vois. En plus, mon épouse et moi nous connaissons depuis plus de... 40 ans ! Alors tu vois : "aide-toi et le ciel t'aidera" ? Je dirais plutôt : "à chacun sa croix" karmique.
    Maintenant, si tu ne veux pas te fader toute LA VOIX DU DISCIPLE, il m'est souvenu d'un autre texte, beaucoup plus accessible, que j'avais consacré à une histoire à la Croquis - je ne te fais pas de dessin - qui s'est produite, il y a quelques années - à la maison-mère de la Nouvelle Tradition Kadampa, chez les Brexiters. Enfin, c'est moi qui dis qu'il devait s'agir du même genre d'histoire parce que, au pays de sa très Gracieuse Majesté Britannique (qui, à 90 ans, risque de voir son Royaume voler en éclats : quel achèvement pour un fin de règne), donc chez les Rosbeefs, c'est la loi du silence du célèbre Omer TA qui a prévalu (c'est encore bien pire qu'en Auvergne), si bien qu'on a jamais su ce qui s'était exactement passé, comme tu le constateras en parcourant LE CRIME DU PRIEURE sur
    http://bouddhanar-2.blogspot.fr/2007/03/le-crime-du-prieure-pierre-sogol.html
    Pour aller plus loin, tu peux aussi, si tu t'intéresses aux mouvements sectaires, jeter un oeil sur MY LAMA IS RICH... VERY RICH INDEED, qui vient justement d'être réédité, toujours sur https://bouddhanar.blogspot.fr/2016/03/my-lama-is-rich-very-rich-indeed.html
    Il sera toujours temps, ensuite, d'aborder ce pensum, THE DISCIPLE'S VOICE (but not The Disciple's Way). J'ajoute que je suis sans nouvelles de la NKT depuis les deux procès que je leur ai intentés auprès de la juridiction de proximité du Mans [en France, les kadampas mènent la vie de château dans la Sarthe / 72) : en 2007, ils m'ont versé 100 EUR ; en 2008, j'ai été dégoûté - pardon - débouté !
    J'ai écrit les textes ci-dessus parce que, à l'époque, c'est le genre de littérature que j'aurais aimé lire. Dans l'un d'eux, je rappelle qu'en matière de progression spirituelle, la notion de retard n'a plus cours (cf. parabole des ouvriers de la 11ème heure dans les Vangiles https://fr.wikipedia.org/wiki/Parabole_des_ouvriers_de_la_onzi%C3%A8me_heure)
    Voilà, la leçon à tirer des mésaventures de GROUCHY est peut-être tout simplement celle-ci : LES MONASTERES MIXTES, C'EST PAS UNE BONNE IDEE (et ce ne sont pas les homosexuels qui diront le contraire !). Quand on vit sur une île, qu'a-t-on besoin de se mettre en quête d'une montagne sacrée ? Et puis dites-vous qu'en ce moment, où que vous soyez, vous êtes toujours mieux qu'en métropole, sauf pour voir les matchs de l'EURO en direct à des heures raisonnables... Enfin, je ne puis que partager ta gratitude pour le rédacteur de ce blog et la patience dont il témoigne à mon égard depuis plusieurs saisons. Bon week-end.

    ReplyDelete
  29. 28 ans, c'est pas mal non plus ! Oh oui je comprends ce que tu veux dire sur les filles ! (moi je n'ai que des gars autour ^^) ... c'est pour ça que je me taille en Australie avec juste moi-même et mes questions existentielles à la noix de coco rance ! Exit cette île au milieu d'un Océan Pacifique qui n'a rien de pacifique ... dès lors qu'une terre a des ressources minières, tu penses bien que la politique arrive ! Ben oui : il fallait nous apporter la démoncratie ! Il faut bien un printemps de quelqu'un pour justifier un massacre de l'histoire, de l'intelligence - de la fraternité - de la culture - de la terre ... de TOUT en fait ! Donc suis-je plus heureuse sur mon île que vous l'êtes en France ? NON ! La corruption des âmes : ça s'exporte, va !
    Bon sinon tu ne me réponds pas sur ton blog, (c'est ton blog n'st-ce pas ?) et c'est dommage parce que j'aurais voulu que tu me parles de l'Enfer, (tu noteras qu'il est rare qu'une femme demande à un homme de lui parler d'autre chose que du Paradis ... donc fais un effort !?) Or ici comme je n'en ai pas parlé, ça va arriver comme un cheveu sur la soupe ! (Quoique ? L'auteur semble supporter le choc).
    Et sinon , tu as raison : je n'ai pas envie de me fader de la lecture ! Je préfère causer.
    J'ai lu toute-ma-vie tous-les-soirs et je t'assure que - franchement - j'ai eu du mal à te lire sur ton blog ! (Mais je l'ai fait !) C'était très bien de dévorer section par section la bibliothèque municipale mais c'était long et là, j'ai muté en puce des sables ... alors je n'ai pas beaucoup d'attention ...
    Allez parle-moi de l'Enfer quoi ... fais-moi rêver ...^^

    ReplyDelete
  30. Ma demande n'est pas claire.
    Je reformule : peux-tu me/nous exposer ta "vision" de l'Enfer ?

    ReplyDelete