Saturday, July 06, 2013

Le Pathana yoga, le yoga de la lecture




Orin et Da Ben commercialisent des cours d'activation du véhicule de lumière. Leurs 6 volumes coûtent plus de 500 €. Le Nouvel Age et les balivernes des maîtres « ascensionnés » ne s’adressent pas aux pauvres.

Le billet précédent, Illusion des aides extérieures, du salut et des voies, peut déconcerter les personnes conditionnées par une éducation qui pousse à l'accumulation des savoirs, des techniques et des biens. Quand ces personnes s'intéressent à la spiritualité, elles s'efforcent d'acquérir des enseignements et des méthodes afin de parvenir à une sorte de réussite immatérielle qui leur permettra de se déplacer, par exemple, dans un véhicule de lumière : la Merkabah, la Rolls-Royce des « chariots » subtils. Cette attitude fait la fortune des maîtres initiateurs, des gourous, des lamas experts en « ja'lus »... Mais elle est aussi néfaste que l'avidité capitaliste qui détruit la planète.

Le désir de voyager dans l'univers en Merkabah de luxe est une source de déceptions. Le véritable voyage spirituel « est à réaliser en soi-même, dit Patrick Vigneau. Il commence par l'apprentissage de l'écoute du cœur.

Ecoute qui est bien loin d'être celle du mental bavard et egocentré de l'homme immature.

Comment connaître l'essence des choses ? La vie enseigne, même et souvent à son insu, celui qui sait reconnaître qu'il « ne sait pas ».

Celui qui croit savoir ne sait plus écouter. La voie du cœur est un dépouillement. Ce vide crée comme un appel d'air. Et, à cette aspiration du cœur répond une impulsion souvent inattendue, surprenante, qui n'a rien à voir très souvent avec ce qui nous est connu, familier. C'est « déroutant » ! Combien de fois ne faut-il pas accepter de changer de route, de mourir à soi-même ?

L'ouverture du cœur est le passage inévitable vers lequel avance tout être humain sur la voie, quelle que soit la tradition à laquelle il se réfère. […]

Dans le silence de la méditation une évidence surgit : la vérité a toujours été présente sous nos yeux.

Nous n'avons rien à acquérir pour la voir car rien ne nous a jamais manqué. Si nous en sommes incapables c'est à cause de notre incessante avidité qui masque la pureté du regard.

Nous passons notre temps à supposer, comparer, commenter, expliquer, justifier et citer ce que nos petits esprits ont retenu des Écritures. Et nous négligeons la vie réelle, préférant des modèles et des autorités convenues.

La réalité du présent est effacée par une pensée qui s'illusionne d'elle-même.

La sensation vivante de la vie est occultée par un mental agité comme un singe fou.

Dans ces conditions comment espérer percevoir l'essence originelle dans son instantanéité ?

Il n'y a pas d'autre issue que de se remettre à l'écoute.

Là est le grand secret ! »



Patrick Vigneau, « Méditation du Cœur, Le Pathana-Yoga ».





La Méditation du Cœur

Le Pathana Yoga



Il y a quelques livres que l'on appelle « livres de chevet », qui nous accompagnent durant des mois et parfois même des années. Certains d'entre eux ont été pour moi de véritables livres de méditation, en ce sens qu'ils m'introduisaient au silence.

J'ouvrais une page au hasard et la parcourais lentement, et parfois la pensée s'arrêtait spontanément durant de longues minutes. Un état de pure contemplation demeurait. Comme en montagne devant un panorama grandiose, il se passe quelque chose de mystérieux, le mental s'arrête, une plénitude se fait ressentir.

N'est-ce pas justement ce qu'est l'état méditatif ?

Ce petit livre rassemble mon parcours de trente années de quête mystique. Ces textes simples nourrissant le cœur de silence proposent un petit traité universel d'éveil de la conscience.

Mêlant la réalité d'un appel du cœur à l'ouverture dans la présence non-duelle, je vous invite à partager ce « yoga de la lecture », le Pathana-Yoga.

Il agit comme un appel vivant. Un appel à l'expérience immédiate de la contemplation. Et ceci dans l'acte même de lire. Mais il requiert quelques préparations ou mises en condition.

Précisons que ce Yoga n'a rien à voir avec la soumission à un écrit sacré, il ne propose pas un enseignement à comprendre ni à interpréter. Nul besoin d'être érudit. Il invite au recueillement, il permet l'écoute des profondeurs sacrées.

Je vous invite à explorer ce Yoga. Il ne requiert rien de bien compliqué.

Mais il peut permettre à toutes les voix du mental bavard de se taire. Et c'est bien cela le but du Yoga, le but de tous les Yogas.

Alors là, le mot écrit résonne dans le grand silence qui emplit l'espace. Et il devient possible de percevoir quelque chose d'inhabituel, quelque chose d'extrêmement ravissant : l'écho intérieur de notre véritable nature.

Émerveillement d'être !



Bien amicalement



Patrick





3 comments:

  1. Anonymous9:38 AM

    "Les jeunes d'aujourd'hui ont l'occasion de créer un siècle plus heureux (...) Pour ceux d'entre nous (nés) au XXe siècle, il n'y a rien que nous puissions faire", affirmé en Inde le Dalai Lama à l'occasion de son Anniversaire .

    Méditer les textes anciens ne suffit pas si ces textes ne sont pas vécus.

    Le monde et la jeunesse ont besoin de transparence et d'intégrité morale.

    Il reste donc quelque chose d'important à faire pour ceux nés au XXe siècle : vivre les textes spirituels dans la transparence intégrale pour les générations futures.

    Joyeux Anniversaire et Bonne lecture............

    ReplyDelete
  2. Anonymous11:56 AM

    Paix et Amour pour tous
    http://youtu.be/4oYpesKDe3g

    ReplyDelete