Friday, November 27, 2009

Ordre et désordre du nouveau féodalisme



Nul besoin d’être grand clerc pour constater que l’Etat français est au service du totalitarisme économique et de l’oligarchie financière.

Ce fascisme concocte une nouvelle religion (du latin religare ou religere : relier ou rassembler). Le nazisme avait conçu une religion de la terre, du sang et de la race pour contrôler le peuple et combattre les religions rivales, juive et chrétiennes dans un premier temps. « Pour notre peuple, disait Hitler, au contraire, la religion est affaire capitale. Tout dépend de savoir s'il restera fidèle à la religion judéo-chrétienne et à la morale servile de la pitié, ou s'il aura une foi nouvelle, forte, héroïque, en un Dieu immanent dans la nature, en un Dieu immanent dans la nation même, en un Dieu indiscernable de son destin et de son sang.»

Comme le nazisme de naguère, l’ordre fasciste actuel ne tolère pas la rivalité des autres doctrines despotiques du spiritualisme moderne et du développement personnel.

La Miviludes (Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires, sous l’autorité du Premier ministre) s’est exprimée à plusieurs reprises sur ce qui serait bon pour les citoyens en général, et les salariés des entreprises en particulier.

Ainsi dans « L'entreprise face au risque sectaire » elle met en garde contre la formation permanente qui servirait selon elle de porte d’entrée aux sectes. Pour les détecter, elle a dressé une liste de mots clés que voici :
accomplissement de soi ;
atmosphère d’enthousiasme ;
bien-être ;
capital savoir ;
coaching ;
confiance ;
connaissance de soi ;
conscience de la respiration ;
contrôle mental ;
conviction totale ;
désintéressement ;
développement personnel ;
dévouement ;
enrichissement ;
épanouissement ;
estime de soi ;
évitement des conflits ;
évolution sociale ;
gestion de la vie relationnelle ;
hérédité psychique ;
impeccabilité énergétique ;
Knowledge Management ;
libération du corps et de l’esprit ;
maîtrise émotionnelle ;
partage des informations ;
points faibles – points forts ;
pouvoir d’infléchir les événements ;
processus de révélation ;
profil personnel ;
prosélytisme ;
purification de l’âme ;
quête de sens ;
santé globale ;
savoir-être ;
sens du partage ;
stratégie de résolutions de problèmes ;
thérapie méditative ;
valorisation de soi ;
vide intérieur. »

Dans cette liste figurent des mots que l’on retrouve dans le bouddhisme tibétain. Toutefois, comme au temps des chercheurs SS en tibétologie, Ernst Schäfer et Bruno Beger, le lamaïsme bénéficie de l’estime du pouvoir politique. Cette religion, qui possède de nombreux centres internationaux fréquentés par des intellectuels, des artistes, des membres des professions libérales, etc., joue un rôle fondamental dans l’élaboration de la nouvelle religion mondiale.

La colère qui monte

A Bir, dans l’état indien de l’Himachal Pradesh, Orgyen Tobgyal, lama expert en moyens habiles du Vajrayana, a dissimulé son palace de Maharaja derrière une façade de temple privé. L’arrogance des riches lamas irrite de plus en plus le peuple indien.

En Inde, plus de sept cents millions de personnes vivent dans une pauvreté absolue. Les médias n'aiment pas trop dire que des paysans indiens ont pris les armes contre le pouvoir de Delhi. Des désespérés occidentaux pourraient avoir des idées...

15 000 à 20 000 rebelles en armes

La guérilla est aujourd’hui active dans 192 districts indiens sur 600, et dans 16 des 28 États de ce pays fédéral (27 districts et 2 Etats de plus qu'en 2005). Elle compterait 15 000 à 20 000 combattants, dont 40 % de femmes. Ses maquis dessinent sur la carte une diagonale de 92 000 km2, surnommée le « corridor rouge ». Financés par le racket, les guérilleros volent des armes ou les fabriquent dans des ateliers clandestins. Début mars, pour la première fois, les polices du Chhattisgarh, de l’Andhra Pradesh et du Maharashtra (centre) ont mené une offensive conjointe, car les rebelles frappent dans un État, puis s’éclipsent dans un autre.

LIRE LA SUITE :
http://www.vsd.fr/contenu-editorial/l-actualite/les-indiscrets/366-la-guerilla-maoiste-qui-angoisse-l-inde



Au pays de Gandhi, l’insurrection populaire gagne du terrain. Vidéo :
http://www.youtube.com/watch?v=uwKdqJFfl-A


Photo du haut : dynamitage de la statue du prophète du Mandarom.

No comments:

Post a Comment

Les commentaires sont momentanément désactivés.

Note: Only a member of this blog may post a comment.