Wednesday, September 14, 2016

La vérité sur le néo-bouddhisme


SOGYAL Rinpoché
Les dévots du lamaïsme sont traités comme des esclaves.


Le gourou tibétain Sogyal Rinpoché dit à un dévot en le molestant : "Je suis ton maître, tu es mon esclave. Ah, ce n’est peut-être pas très politiquement correct chez vous, les Occidentaux, d’accord, mais au Tibet c’est comme ça, vous devez vous soumettre totalement." 



Les dévots du bouddhisme


La première enquête de terrain sur le bouddhisme en Occident. 

L’anthropologue Marion Dapsance a réalisé UNE ENQUETE DE PLUSIEURS ANNEES AU CŒUR DES MILIEUX BOUDDHIQUES OCCIDENTAUX QUI VIENT FAIRE VACILLER TOUS NOS PRESUPPOSES. 


AU FIL DES RENCONTRES, DES EXPERIENCES RACONTEES, DES TEMOIGNAGES RECUEILLIS IL DEVIENT EVIDENT QUE LE BOUDDHISME N’EST RIEN D’AUTRE QU’UNE RELIGION. QUI PLUS EST, SA VERSION OCCIDENTALE CONNAIT DE TRES NOMBREUSES DERIVES

Un livre à lire pour ne pas se laisser piéger par cette religion détournée qui laisse sans voix :




Organisation sectaire, 

Dérives sexuelles, 

Pyramides financières, 

Humiliations hiérarchiques...



Un livre édifiant qui fait la somme de ses longues années d’enquête sur les coulisses du bouddhisme en France. Méticuleusement, la chercheuse détricote les mythes que des Occidentaux « fatigués et spirituellement démunis » ont projetés sur cette religion.”




Le temple tibétain Lérab Ling dans l'Hérault (34)

Le temple est bondé. « Ça pue ici » dit le maître (Sogyal) en anglais. « Vous ne devez plus faire de prosternations, ou alors il faut ouvrir les fenêtres. » Un grand intendant maigre fait discrètement remarquer qu’il pleut à verse, et que, peut-être, cela n’est pas tout à fait indiqué. Le maître l’attrape alors par les cheveux et le secoue d’avant en arrière. « Qui es-tu pour juger ? Je suis ton maître, tu es mon esclave. Ah, ce n’est peut-être pas très politiquement correct chez vous, les Occidentaux, d’accord, mais au Tibet c’est comme ça, vous devez vous soumettre totalement. Il ne faut jamais tenir tête à un grand maître. »

Marion Dapsance évoque également les usages auxquels les Occidentaux acceptent de se plier : « J'observais des individus, européens, qui effectuaient des rituels dans le cadre d'un temple tibétain, récitaient quotidiennement des prières, invoquaient des divinités, s'en remettaient avec dévotion à un lama pour des questions liées à leur vie personnelle ou professionnelle, se prosternaient devant lui. » Le tout « en déclarant pratiquer une spiritualité, une sagesse, une science de l'esprit sans aucun rapport avec la religion ».



Le témoignage d'Olivier Raurich, ex-directeur de Rigpa France

Ce que Marion Dapsance décrit dans son livre, Olivier Raurich en a été le témoin privilégié. Traducteur de Sogyal Rinpoché, ex-directeur de Rigpa France, il a travaillé pour le « maître » durant vingt-huit ans, avant de claquer la porte l'été dernier.

Il a témoigné pour la première fois et livre dans le journal Marianne un éclairage salvateur sur les mécanismes à cause desquels des personnes intelligentes et éduquées peuvent se laisser séduire par un discours aux accents mystiques, parfois jusqu'à l'endoctrinement. Le Bouddha lui-même ne recommande-t-il pas de « voir la réalité telle qu'elle est » ?

Télécharger gratuitement l'article de Marianne « Les escrocs du bien-être » et le témoignage de l'ex-directeur de Rigpa France ICI



Un livre de Marion Dapsance




Le silence coupable du Dalaï Lama face au sulfureux Sogyal Rinpoché

Depuis lundi 12 septembre, le Dalaï Lama, chef spirituel des Tibétains, est en visite en France, à Strasbourg. L’occasion pour Marianne de rappeler les scandales sexuels et financiers que traîne derrière lui le lama Sogyal Rinpoché depuis de nombreuses années, révélés notamment par le livre de Marion Dapsance, « Les dévots du bouddhisme », publié cette semaine. Le Dalaï Lama est au courant, mais hélas, se tait.


Lire l'article d'Elodie Emery sur le site de Marianne.




6 comments:

  1. Anonymous2:17 PM

    Quel sale type ce Sogyal ! Je ne suis pas pro-chinois, mais cette crapule mérite de passer quelques années dans un camp de rééducation en Chine.

    ReplyDelete
  2. Anonymous2:57 PM

    L'entartage de Sogyal c'est pour quand ?
    L'entarteur Noël Godin, surnommé Georges Le Gloupier, est maintenant à la retraite. Il a plus de 70 ans. Il faut des successeurs pour entarter ces lamas tibétains parasites.

    ReplyDelete
  3. Anonymous3:04 PM

    Les lamas, rentrez au Tibet !
    Les juifs, sortez de Palestine !

    ReplyDelete
  4. Anonymous7:53 PM

    les hommes, rentrez
    en l'HOMME!!!!
    En le Principe : Etre ,
    Etre en Lui,
    Etre Lui.
    (JEAN)

    balaie devant ta porte


    tu trouves la perle.



    l'oeil, la poutre...

    sagesse

    souvent imitée
    jamais égalée.

    veritas omnia vincit.

    ReplyDelete
  5. Anonymous7:47 AM

    Sogyal est l'incarnation du gourou immonde : PORCIN, LUBRIQUE, AVIDE...
    Il FAUT ETRE TRES CON POUR PERDRE SON TEMPS ET SON ARGENT AVEC CE SALE TYPE.

    ReplyDelete
  6. Anonymous1:58 PM

    Le cas du gourou Sogyal est la parfaite illustration de la manipulation médiatique en matière de bouddhisme tibétain. ARTE n'est pas la dernière chaîne de TV dès qu'il s'agit de magnifier la culture tibétaine (le lamaïsme cultuel n'est qu'une vulgaire sorcellerie) et de vanter les mérites des maîtres bouddhistes (qui sont plus ou moins des ordures - les héritiers des familles d'exploiteurs du peuple tibétain).

    ReplyDelete