Wednesday, April 10, 2013

Rabbi Bernheim



Un député confie à un compère :

- Heureusement qu'on n'a pas des gens comme Cahuzac à l'UMP.
- Des gens qui mentent ?
- Non, des gens qui avouent !

Le Cahuzac de la communauté juive est son Grand rabbin, Gilles Bernheim, qui a été obligé de confesser publiquement ses péchés.

Le chef spirituel des juifs de France, décoré de la légion d'honneur par Sarkozy, auteur du livre « Quarante méditations juives », a avoué son imposture et ses mensonges. Il n'a jamais été agrégé de philosophie. Il a également reconnu tous les plagiats dont il a été accusé, mais refuse de démissionner :

« Démissionner sur une initiative personnelle relèverait d'une désertion […] J'ajouterais également que ce serait un acte d'orgueil alors que je dois aujourd'hui agir dans la plus grande humilité », a déclaré sans rire le Grand rabbin de France.



No comments:

Post a Comment