Saturday, November 28, 2015

Cop21, il chauffe, il pleut, il mouille, c'est pas la fête à la grenouille !


Il chauffe, il pleut, il mouille, 

C'est pas la fête à la grenouille !


Flamby le roi des Froggies, têtard adipeux avatar de Dieu Kermitterrand, rêve de faire la pluie et le beau temps durant la Cop21. Mais, un peu partout dans le monde et surtout dans la puissante Amérique, la météo des grenouilles de l’Élysée, c'est la vanne du siècle !

Les chrétiens américains se moquent des bulletins météo de Flamby. Ils lisent la Bible pour savoir que le réchauffement du climat est un signe annonciateur du feu divin qui purifiera le monde. Jean n'a-t-il pas écrit dans l'Apocalypse cette effroyable vision : «... et le tiers de la terre fut brûlé, et le tiers des arbres fut brûlé, et toute herbe verte fut brûlée » ?

Aux USA, on ne se contente pas de lire la Bible, les scientifiques climato-sceptiques sont plus écoutés qu'en France. Par exemple, un spécialiste de l'atmosphère à la NASA, ancien chef de division au Marshall Space Flight Center, récipiendaire de la Médaille de la NASA pour Service Exceptionnel a déclaré :

« Les causes de ces changement globaux sont dues au soleil et aux mouvements de la Terre sur son orbite. Pas les activités humaines. » (William W. Vaughan)

En Suède, Hans Jelbring, climatologie de l'Unité Paléogéophysique et de Géodynamique de l'Université de Stockholm a dit :

« la nature dysfonctionnelle des sciences du climat n'est pas autre chose qu'un scandale. La science est trop importante pour nos sociétés pour être pervertie comme elle l'a été par la communauté des sciences du climat. L'establishment du changement climatique a activement supprimé les résultats de chercheurs qui ne se plient pas au dogme du GIEC ».

Au Japon, Kiminori Itoh, Ph.D. en chimie industrielle, diplômé de l'université de Tokyo, actuellement au Département d'Ingénierie de l'Université de Yokohama, contributeur au rapport 2007 du GIEC (AR4), a écrit quatre livres sur le changement climatique dont le dernier s'intitule « Mensonges et Tromperies dans l'Affaire du Réchauffement Climatique » (en japonais).

En Russie, Andrei Kapitsa, géographe, spécialiste de l’Antarctique, membre de l’académie des Sciences de Russie. Selon lui, « les théoriciens de Kyoto ont mis la charrue avant les bœufs. [L’étude des carottes glaciaires démontre que] c’est le réchauffement global qui est la cause de hauts niveaux de CO2 dans l’atmosphère et non le contraire ».

En Australie, William Kininmonth, ancien directeur du centre national du climat australien, il a dirigé pendant douze ans son centre national du climat et a représenté l'Australie à l'organisation météorologique mondiale pendant seize ans (1982-1998) : Il s'oppose à la théorie de l'origine humaine du réchauffement climatique actuel et met en valeur les phénomènes naturels qui l'expliquent, aujourd'hui comme au cours des variations passées du climat. Il critique par conséquent le simplisme des modèles climatiques du GIEC, qui parte du présupposé, non démontré, que c'est l'homme qui affecte le plus le climat, et occulte les facteurs naturels comme l'activité solaire.

ETC...

Liste des scientifiques climato-sceptiques.


Vidéo "En Virginie occidentale, personne ne croit au réchauffement climatique". 





15 comments:

  1. Anonymous3:42 PM

    On augmente les taxes existantes. On en invente de nouvelles. Il faut bien financer la mégalomanie de ces messieurs du gouvernement ainsi que la guerre créée par les USA.
    Flamby le martèle, NOUS SOMMES EN GUERRE ! Il va enfin tenir sa promesse de réduire le chômage. En livrant le peuple français aux barbares de Daech, il y aura plus de morts et obligatoirement moins de chômeurs...

    ReplyDelete
  2. Anonymous5:27 PM

    Des réponses eschatologiques aux phénomènes climatiques et aux questions soulevées par l'amplification des catastrophes naturelles, sociétales, géopolitiques... changent tout. Les « âmes » qui découvrent que la fin des temps est imminente, restent-elles aussi avides et serviles que celles qui demeurent prisonnières des explications matérialistes du système malsain qui prévaut sur terre ?

    ReplyDelete
  3. Anonymous5:45 PM

    Aveugles !
    Les militaires utilisent le terme « division » pour désigner une unité de soldats (chômeurs) dont le nombre est divisé plus ou moins rapidement selon l'intensité des combats. Une nouvelle fois, l'opinion publique est bernée par le système capitaliste qui règle la crise économique et le chômage de masse grâce à la GUERRE !

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous5:59 PM

      Comme en 1914, ils jouent sur la fibre patriotique. Et ça marche ! Des jeunes français s'engagent dans l'armée pour combattre l'Etat Islamique, création américano-sioniste !

      Delete
    2. Anonymous6:26 PM

      On se fait empapaouter par la racaille de gauche et la mafia politique de droite depuis 50 ans.

      Delete
    3. Anonymous6:32 PM

      Vu la nouvelle donne, qu'avons nous à perdre en jouant la carte du FN ?

      Delete
  4. Anonymous7:38 PM

    Michel ONFRAY est le philosophe qui m'a le mieux compris !
    Tu vas me manquer mon Mich-mich...
    "Onfray de ma (bière) blon-deu qu'il fait bon, fait bon,
    Onfray de ma blondeu, qu'il fait bon dormir."
    Autres airs célèbres :
    - C'est la danse des canards, prends ta bière et viens d'asseoir.
    - Daaa-llas, ta vinaigrette est imbouffafble.
    -She was making love just like a vacuum-cleaner, clea-ner, clea-ner, ooohhhh girl (soupir), ooohhhh girl (soupir), etc.

    ReplyDelete
  5. Anonymous7:55 AM

    ALERTE !
    LA DICTATURE SOCIALISTE S'AFFIRME ! L'ETAT D'URGENCE est utilisé contre des militants français !
    "Alors que la COP 21 s’ouvre à Paris, les perquisitions et assignations à résidence pour prévenir de possibles troubles se multiplient. La loi visait large, citant les «menaces pour la sécurité et l’ordre public». Des militants présentés comme proches de «la mouvance contestataire radicale» devront pointer plusieurs fois par jour et ne pas quitter leur commune de résidence pendant toute la durée de la COP 21. Vingt-quatre personnes sont concernées dans toute la France."

    ReplyDelete
  6. Je découvre votre blog . Il est excellent

    ReplyDelete
  7. Anonymous6:00 PM

    Paul et Mic (Victor ?), vous n'avez encore rien vu...
    Quand l'Histoire s'emballe http://www.jukebox.fr/guy-beart/clip,le-grand-chambardement,vmsul.html :
    - samedi 28 novembre 2015 : http://www.metronews.fr/culture/video-michel-onfray-donne-sa-derniere-interview-dans-salut-les-terriens/mokB!0MWCxKb3kiPRU/ (vidéo en bas de l'article, cela commence à 10mn30 - après Horreur-sale ! - , en particulier 24ème mn) ;
    - dimanche 29 novembre 2015 : http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=5119081 (en particulier, pour Jean-Louis "Bourre-langes", énorme comme à son habitude).
    Nous sommes, malgré tout, de grands privilégiés d'être contemporains des événements qui se préparent, après la déception du tournant des années 2000, mais a contrario des promesses de l'avenir radieux annoncé, avec ce sentiment latent, qui commence subrepticement à s'insinuer, celui de vivre sous Occupation, en permanent du Spectacle. https://www.youtube.com/watch?v=P72HUDxOKFo
    Un permanent

    ReplyDelete
  8. «... et le tiers de la terre fut brûlé, et le tiers des arbres fut brûlé, et toute herbe verte fut brûlée » ?
    Les bombes, et le nucléaire, ça fait plus ça non ?

    ReplyDelete
  9. Anonymous8:13 AM

    Si vous avez une famille, sauvez-vous en Guyane, par exemple. La guerre nucléaire, ils la veulent !

    « La question de la guerre nucléaire entre Moscou et Washington à cause du lancement d’une alerte par erreur pourrait même devenir plus actuelle que lors de la guerre froide à cause de nombreuses cyberattaques et de la tension ambiante dans le monde, estime un spécialiste des armes nucléaires de l'université de Princeton. »

    A cela on ajoute ceci : la destruction par la Turquie d’un bombardier russe Su-24 aurait été planifié aux USA (selon Lydon LaRouche).

    ReplyDelete
  10. Anonymous8:21 AM

    Pardon, Lyndon LaRouche (né le 8 septembre 1922 , à Rochester, au New Hampshire).

    ReplyDelete
  11. Anonymous8:33 AM

    La Guyane est peut être une idée pour un petit sursis ; mais en cas d'une guerre nucléaire totale, toute la planète sera mortellement touchée.

    ReplyDelete
  12. Anonymous6:06 PM

    "Après avoir examiné les archives climatiques remontant à 1881 recueillies auprès de 1153 stations météorologiques autour du monde, le Pr Friedrich-Karl Ewert a fait une intéressante découverte. Ce géologue à la retraite et expert en données informatiques de l'université Paderbron a trouvé la preuve que les données climatiques entre 2010 et 2012, ont été falsifiées par le Goddard Institute of Space Studies (GISS, une division de la NASA)."

    http://fr.sott.net/article/27006-Un-scientifique-allemand-decouvre-la-preuve-que-la-NASA-manipule-les-donnees-climatiques

    ReplyDelete