Wednesday, February 24, 2016

Conseils pour temps de crise



« Le Trésor du cœur des êtres éveillés » sans les commentaires de Dilgo Khyentsé, maître de Matthieu Ricard et puissant dignitaire du bouddhisme inversé. Dilgo Khyentsé était l'antithèse du moine pauvre et errant Patrul-la-guenille.

 
Le moine tibétain Patrul (1808-1887), détenteur de multiples traditions et particulièrement de « L'Essence du cœur de l'immensité », préféra à la fonction monastique la vie intransigeante du yogi errant. 

Dans « Le Trésor du cœur des êtres éveillés », il dénonce les mensonges et la prédation qui caractérisent l’âge actuel :


Par ces temps de décadence, hélas, la vraie noblesse de cœur
A quitté l’âme des êtres et ils agissent de façon trompeuse :
La raison est tordue et le verbe retors,
Qui peut croire un instant à ce marché de dupes ?


A la triste vue des êtres de cet âge décadent, je me sens si confus.
Quel malheur ! Peut-on encore se fier aux paroles d’un autre ?
Nous sommes sur une île peuplée d’horribles démons cannibales :
Pensez-y et accordez-vous la plus grande des grâces !


Longtemps, votre principe conscient a erré, solitaire ;
Pressé par le karma, il a pris ici renaissance.
Bientôt, comme un cheveu extrait du beurre,
Vous partirez tout seul, laissant tout derrière vous.


Comme je ne puis que me vouloir du bien,
Il ne reste plus qu’à être honnête avec moi-même ;
Si je n’accomplis pas, pour moi-même, la quintessence du Dharma,
N’aurai-je pas, moi-même, détruit mon existence ?


Il n’est rien de plus vil que les pensées et les actes des êtres de cet âge décadent :
Personne ne vous aidera ; on cherchera plutôt à vous mystifier,
Et vous-même, vous aurez grand-peine à aider quiconque…


Et si vous coupiez court à toute dispersion ?
Servez-les : vos supérieurs ne seront jamais satisfaits ;
Protégez-les : vos inférieurs ne seront jamais contents ;
Aimez-les : jamais les gens ne se soucieront de vous.
Songez-y, et décidez-vous !


Les érudits ne servent plus la Doctrine et les polémiques font rage ;
Les maîtres accomplis ne peuvent faire le bien d’autrui et les calomnies prolifèrent,
Les dirigeants n’arrivent plus à satisfaire le peuple et la révolte gronde.
Contemplez notre époque jusqu’à en être écœuré !


Donnez-leur des explications : ils ne vous croiront pas ou comprendront autre chose ;
Aimez-les en toute sincérité : ils vous trouveront malhonnête.
A présent que les tordus voient les droits tordus aussi,
Ne comptez plus être utile à qui que ce soit !


Tous les phénomènes, déclara le Vainqueur, ressemblent à une illusion magique.
Mais de nos jours, l’illusion, plus illusoire encore,
N’est qu’une mystification suscitée par un illusionniste :
Redoutez donc cette illusion propre à notre âge décadent !


Les paroles, déclara le Vainqueur, ressemblent à un écho.
Mais de nos jours, toute parole est l’écho d’un écho,
Parole-écho des lèvres hypocrites :
N’éprouvez que dégoût pour ces échos trompeurs.


Ce ne sont pas des hommes que vous voyez, mais des fourbes :
Ils ne vous parlent pas, ils vous mentent.
Vous ne pouvez plus faire confiance à personne :
Vivez donc seul, comme bon vous semble.


En agissant selon le Dharma, vous irez à l’encontre de tous leurs agissements,
En parlant droit, vous irriterez la plupart des gens.
Votre bonté serait parfaitement sincère qu’ils trouveraient à redire :
Il est donc temps pour vous de garder secret ce que vous êtes.


Cachez-vous, physiquement, en vous retirant dans les montagnes désertes ;
Cachez votre parole, en parlant peu, en coupant tout contact ;
Cachez votre esprit, en y regardant vos seuls défauts en face,
Et vous serez ce qu’on appelle un « yogi caché ».




10 comments:

  1. Outch, c'est dur à accepter même quand on l'a constaté plus d'une fois. Il est très mal vu dans notre société de ne pas calculer, si vous dites au gens les choses tels que vous les pensez, vous sucitez aussitôt la défiance que vos paroles soit agréables ou pas. La parole vraie n'est plus toléré.
    Alors chut, pas un mot...

    ReplyDelete
  2. Anonymous9:11 AM

    Les informations anxiogènes, les mensonges politiques, le financement des projets religieux, C'EST FINI !!!
    Je vous quitte, concitoyens "cannibales" !
    Ce n'est pas souvent qu'un lama tibétain donne le seul conseil utile pour survivre à notre époque :

    Cachez-vous, physiquement, en vous retirant dans les montagnes désertes ;
    Cachez votre parole, en parlant peu, en coupant tout contact ;
    Cachez votre esprit, en y regardant vos seuls défauts en face,
    Et vous serez ce qu’on appelle un « yogi caché ».

    ReplyDelete
  3. Anonymous9:38 AM

    Ce Patrul, yogi errant de son état, vivait au 19ème siècle. Mais son message me semble toujours d'actualité. Il faut remarquer que les lamas tibétains qui participent au mercantilisme spirituel actuel (ainsi que les gourous de nombreuses sectes) ne veulent surtout pas que leurs disciples désertent les centres et les "enseignements" qui les enrichissent. Ils les encouragent à trimer pour eux en se soumettant à "l'ordre cannibale du monde", pour reprendre une expression de Jean Ziegler.

    ReplyDelete
  4. Anonymous11:15 AM

    Les pseudo-bouddhistes modernes ne sont pas gyrovagues comme les moines bouddhistes des origines. En France, ils achètent des châteaux de l'Ancien régime. Le goût pour la vie seigneuriale au Tibet ou en France est vraiment un des nombreux vices de lamas tibétains.
    Pourquoi ces parasites obtiennent toujours des permis de séjour des autorités ?

    ReplyDelete
  5. Anonymous5:01 PM

    J'adhère à l'idée de bouddhisme inversé pour désigner l'enseignement des hiérarques tibétains. Les lamas du Vajrayana, le bouddhisme magique du Tibet, enseignent les pratiques tantriques de textes comme le Guhyasamâja-Tantra.
    Le Guhyasamâja-Tantra est l'un des plus anciens et aussi des plus sacrés Tantras de la Main-gauche qui enseigne exactement tout le contraire de ce que soutenait l’ascétisme bouddhique. Par exemple, la sexualité rituelle avec des filles âgées de douze ans y est préconisée. Le Bouddha Shakyamuni n'a jamais enseigné de telles absurdités.

    ReplyDelete
  6. Anonymous5:25 PM

    PATRUL RINPOCHE appartenait à l'école DZOGCHEN (non-dualité) mais avait-il renoncé au tantrisme ? LONGCHENPA, le grand philosophe du DZOGCHEN, aurait pratiqué le yoga sexuel.
    LES LAMAS SONT-ILS DE GRANDS MALADES SEXUELS ?

    ReplyDelete
  7. Anonymous5:32 PM

    La sexualité entre adultes consentants n'est pas un péché. De grands sages ont eu des enfants biologiques.
    Ce qui est inacceptable c'est la pédophilie (tantrique ou pas).

    ReplyDelete
  8. Quand la pression est trop forte, je conseille la lecture du sin sin ming.
    Les versions diffèrent sur la forme, mais le fond est le même:
    http://www.buddhaline.net/Sin-Sin-Ming

    ReplyDelete
  9. Anonymous8:54 PM

    Qu'est-ce que vous entendez par "bouddhisme inversé" ? Merci

    ReplyDelete
  10. Bonjour,
    Le bouddhisme inversé = les doctrines magico-tantriques indo-tibétaines et le néo-bouddhisme mercantile de l'Occident qui enseignent le contraire de ce que soutenait l'ascétisme bouddhique.

    ReplyDelete