Monday, November 12, 2012

Conspiration cybernétique & lamaïsme





Hier, un internaute a commenté le post Tibet, près de 70 immolations par le feu en reprenant un extrait de l'un des premiers questionnements qui sont à l'origine de ce blog.

Il y a quelques années, je m'interrogeais sur une situation assez singulière :

Des universitaires, des chercheurs, des membres du CNRS, généralement rémunérés par les contribuables français, font ouvertement la promotion du lamaïsme en traduisant et commentant des livres tibétains. Mais pour quelle raison s'efforcent-ils de dissimuler les horreurs contenues dans des textes comme la biographie secrète du cinquième dalaï-lama, Le Manuscrit d’Or, par exemple ?

Le contenu de ce manuscrit est qualifié de « trésors mystiques » par d'érudits tibétologues payés pour se moquer du monde, car en réalité, quand on l'examine attentivement, Le Manuscrit d'Or du cinquième dalaï-lama est un monstrueux Vade-mecum de magie noire. Il contient des rites macabres nécessitant des ingrédients répugnants. Selon le cycle du rD-rje gro-lod gnam-lcags ‘bar-ba, l’encens est remplacé par la chair humaine brûlante (sha-chen-gyi bdug-spos), les lampes sont alimentées par de la graisse humaine fondue (tshil-chen-gyi mae-me), le sang remplace l’eau rituelle, les fleurs sont substituées par des yeux… Une peau humaine (g.yang-gzhi) et un crâne sont utilisés par les magiciens tantriques qui suivent les instructions données par le Zur Chos-dbying rang-grol. L’initiation à la déesse gSang- sgrub, un aspect particulier de dPal-dan lhamo (la protectrice du dalaï-lama), demande une tête humaine fraîchement coupée.

La barbarie qui émaille la « spiritualité » du cinquième dalaï-lama n’émeut personne. Elle passe totalement inaperçue, noyée dans le courant d’éloges et d’émerveillement inconditionnels qui transporte le bouddhisme tantrique au cœur des nations modernes. De nombreux artistes et des intellectuels succombent à la fascination du lamaïsme magique et… sanguinaire. Mais qui veut voir les coupes crâniennes remplies de sang représentées sur presque tous les tangkas ? Les tantras les plus obscènes et les moins ragoûtants sont traduits et qualifiés de révélations merveilleuses.

L’attrait du lamaïsme s’explique-t-il par des influences occultes ? Nombre d’Occidentaux sont fascinés par les pouvoirs surnaturels, les fameux siddhis qui apparaissent en corollaires de l’évolution spirituelle. Malgré les avertissements traditionnels, des adeptes du lamaïsme entretiennent l’espoir secret de maîtriser des forces qui permettent de lire dans les pensées, de prévoir l’avenir, d’opérer des matérialisations, de rendre des objets invisibles, de pénétrer dans des corps étrangers et de pratiquer la lévitation. Pantañjali évoque ces pouvoirs surnaturels dans son « Yoga-soutra ».

Aujourd'hui, l'auteur de Conspiration Cybernétique a aimablement apporté sa contribution afin de nous permettre d'échapper aux manipulations des érudits tibétologues et autres propagandistes du lamaïsme. Il écrit :

« Dans mon livre Conspiration Cybernétique, j'explique notamment que le principe de réincarnation des TULKU est un mode de manipulation magique qui n'a pas séduit que les seuls lamas. Je pense que cette façon de maintenir des trames en activité au delà des règles propres à la manifestation terrestre d'une incarnation régulière, se pratique également pour le maintient de certaine dynasties à l’œuvre pour la domination du monde. Ce n'est donc pas un hasard si tout ce beau monde fait un si bon ménage.

Je décris les 2 voies possibles : soit par la transmission d'un patrimoine spécifique d'ADN et ou par le transfert d'une trame dans un nouveaux corps utilisé ensuite pour sa spécificité biologique réceptacle d'une entité propre à la dynastie en question. Par exemple, le grand-père renaît corps et âmes si l'on peut dire à travers le petit fils, etc.

Cela afin de garder l'emprise de la dynastie sur un empire financier et pour la poursuite d'un plan hégémonique caractérisant les eugénistes dans la tradition des fameux dieux venus du ciel... Autrement dit, les usurpateurs de l'humanité primordiale se sont maintenus contre vents et marées, tout comme les 14 incarnations du Dalaï-lama... Il est clair que si ces créatures avaient œuvré pour le bien de l'humanité nous n'en serions pas là.

L'objectif de la Conspiration Cybernétique est aussi de mettre en avant l'hypothèse que des changements en profondeur s'opèrent dans les constructions astrale des égrégores propre à ces trames. La dissolution est en cours et l'usage de cette magie ne pourra plus fonctionner par la redistribution des cartes qui vient. Il s'agit bien d'une mise à zéro des compteurs ce qui va permettre la reprise d'une trajectoire en vortex ascendant pour l'humanité et toutes les autres formes de vie terrestre. Il ne s'agira plus de la logique d'un cercle tournant sur lui même, rejouant en permanence le même film.

Par ailleurs, il est utile de dire que l'exploitation de la fission nucléaire à largement contribué aux dérèglements des plans éthériques, sabotant au passage la manifestation d'instructeurs clairvoyants destinés à l'accompagnement de l'humanité dans les changements en cours. Voilà une des raisons qui font que des êtres d'exception se sont retrouvés catapultés dans des existences ne leurs permettant pas d'accomplir leurs tâches... Voilà également pourquoi des cercles occultes ont mis en place de prétendus instructeurs, Paraclet et autre Maitreya... Et voilà pourquoi les gourous ont pris le pouvoir dans les consciences occidentales durant les années 50 et 70. Il s'agissait bien de remplir un vide sidéral implacable. D'autre part, l'énergie propre a une espèce répond à des exigences particulières pour le maintient de cette derrière sur le plan concordant avec son niveau d'évolution. Dans le cas de l'espèce humaine, le sabotage est parfait. L'intoxication chimique des corps et la démence organisée conditionnent globalement la destinée de l'espèce. Autrement dit, l'humanité est plaquée sur la note exclusive du sol alors que nous devrions bénéficier de toute la gamme. Il est clair que si cela était à nouveau possible nos formidables facultés nous permettraient de voir les ordinateurs pour ce qu'il sont c'est à dire des machines inutiles appartenant à une histoire révolue.

Voilà pourquoi un monde entièrement virtuel se construit sous nos yeux. Cet univers virtuel permet à ces entités aux abois d'accéder à la vie éternelle, qui leur fait défaut, grâce aux circuits de la sphère électromagnétique et bientôt quantique. Les plans supérieurs leur sont définitivement interdits, il n'ont alors pas d'autre choix que de créer de toutes pièces un monde de secours.

Ce n'est pas drôle car dans cette perspective il est clair que l'humanité laborieuse est obsolète. Le transhumanisme est là pour nous en convaincre. Ce n'est pas une illusion mais une triste réalité, car l'illusion est de croire que tout n'est qu'illusion, et le New Age est là pour nous y faire croire. »

Sinouhé l'ARTISTE
Le blog de Sinouhé l'ARTISTE :

Quelques folios extraits du Manuscrit d'Or :

Les ingrédients du cycle rituel du rDo-rje gro-lod gnam-lcags’bar-ba :
http://bouddhanar-1.blogspot.com/2009/12/les-offrandes-tantriques-des-dalai.html


Un rite lamaïste requiert une tête humaine fraîchement coupée :
http://bouddhanar-1.blogspot.com/2009/12/ofrrandes-rituelles-des-dalai-lamas-ii.html

Le cœur d'un enfant né d’une union incestueuse était (
est – si ce rituel est pratiqué secrètement de nos jours) disposé sur l'autel d'une déité vénérée par les lamas tibétains :http://bouddhanar-1.blogspot.com/2009/12/offrandes-des-dalai-lamas-iii.html


34 comments:

  1. Anonymous11:29 AM

    Peut-être que le cinquième Dalaï Lama a tout simplement raté le Prix Nobel de Littérature.

    Extrait de "La dure loi du Karma", écrit par l'écrivain chinois Mo Yan, Prix Nobel de Littérature 2012 :


    «Ça suffit, Ximen Nao, on le sait que tu es innocent. Sur terre, ils sont nombreux ceux qui mériteraient la mort mais qui ne meurent pas pour autant, alors que tout aussi nombreux sont ceux qui ne devraient pas mourir mais qui meurent pourtant. Il s’agit d’une réalité sur laquelle notre tribunal n’a aucune prise. Pour l’heure, nous allons faire une exception en ta faveur et te rendre à la vie.»

    Cet heureux événement, si subit, si écrasant, semble vouloir briser mon corps. Le roi des enfers jette alors devant moi une tablette triangulaire d’un rouge écarlate et déclare avec impatience:

    «Vous deux, Tête de bœuf et Face de cheval, raccompagnez-le !»

    (...)
    J’entends le bruit sec que fait ce bras, sensation que les nerfs et les os se rompent. Je pousse un cri perçant.

    Le sbire qui détient la tablette donne une bourrade à son compère et dit sur le ton qu’un vieil homme expérimenté prendrait pour faire la leçon à un jeune blanc-bec écervelé:
    «Merde! Ma parole, t’as un petit pois dans le cerveau ou bien un vautour cendré t’aura crevé les yeux de son bec? Tu vois pas qu’il est croquant comme un gros beignet de la dix-huitième rue de Tianjin?» Face à ses remontrances, le plus jeune des sbires lève les yeux au ciel, ne sachant plus que faire. Celui qui porte la plaquette reprend:
    «Qu’est-ce que t’attends planté là? Va donc chercher du sang d’âne!»

    L’autre se frappe la tête, son visage s’éclaire. Il se détourne, court vers la partie basse de la salle d’audience, déjà il revient portant un seau en bois tout taché de sang. L’ustensile semble très lourd, le sbire en a le corps ployé en avant, il trébuche comme s’il allait tomber à tout moment.

    Il pose brusquement le lourd seau à côté de moi, j’en suis tout secoué. Je sens une puanteur à vous donner envie de vomir, une puanteur toute chaude qui semble encore garder la chaleur du corps de
    l’animal. L’image d’un âne que l’on vient de tuer surgit dans mon esprit pour disparaître immédiatement. Le sbire portant la plaquette attrape dans le seau une brosse faite de soies de porc, l’imbibe de ce sang visqueux, rouge foncé, et me la passe sur le crâne. Je ne peux retenir un cri bizarre sous l’effet de cette sensation étrange, faite de douleur et d’insensibilité à la fois, c’est comme si dix mille pointes d’aiguille me piquaient. J’entends le léger crépitement que font ma chair et ma peau brûlées, je les sens qui s’humectent de sang, je pense alors à la terre qui, après une longue période de sécheresse, reçoit la pluie tant attendue. En cet instant, la confusion règne dans mon esprit, je suis en proie à des sentiments divers. Le sbire, avec des gestes vifs et d’une grande dextérité, ceux d’un peintre chevronné, me barbouille tout le corps avec le sang d’âne, un coup de brosse après l’autre. À la fin, il élève le seau et me déverse le restant en pleine figure. Je sens la vitalité déferler à nouveau dans mon corps, je retrouve force et courage. Sans leur aide, je me mets debout.

    Malgré leurs noms, les deux sbires ne ressemblent guère à ces corps d’hommes surmontés d’une tête de bœuf ou de cheval que l’on peut voir sur les images représentant le monde des enfers. Leur corps est structuré comme celui des humains, la seule différence vient de la couleur de leur peau, elle semble teinte avec un élixir mystérieux, elle brille d’un éclat bleu éblouissant.

    Dans le monde des humains, j’ai rarement vu un bleu aussi distingué, il n’existe sur aucun tissu, sur aucune feuille d’arbre, seule une fleur, une toute petite fleur, éclose dans les marais du district de Dongbei, est de cette couleur, une fleur éclose le matin pour se faner le soir. »

    ReplyDelete
  2. Anonymous11:37 AM

    Quelle honte !
    L'argent des impôts pour que des mabouls du CNRS pourrissent notre société en traduisant n'importe quoi.

    ReplyDelete
  3. Anonymous11:51 AM

    Des tibétologues payés par l'Etat et pourquoi pas des connerilogues grassement rémunérés.

    « Il y a une école française de tibétologie. Deux chaires sont consacrées aux études tibétaines à l'École pratique des Hautes Études, trois équipes du CNRS comptent des tibétologues, cinq grandes bibliothèques de recherche en France possèdent des fonds tibétains importants. » 

    Voici ce qu'a déclaré un de ces tibétologues :

    « Nous sommes payés par la République pour enseigner, publier, apporter nos connaissances sur le Tibet et ses populations dont la culture singulière et d'un haut raffinement intellectuel est en danger, conséquence de la politique du gouvernement chinois depuis plus d'un demi-siècle.

    Bravo, pour le raffinement intellectuel des lamas tibétains !!!

    ReplyDelete
  4. Anonymous12:25 PM

    Bonjour,

    J'ai trouvé dans d'anciens numéros de Bouddhisme Actualités les noms de plusieurs tibétologues, généralement rémunérés par la fonction publique. Ils sont très impliqués dans le développement de groupes bouddhistes. Certains ont carrément secondé des gourous tibétains lors de retraites payantes : Philippe CORNU, Jean-Luc ACHARD, Stéphane ARGUILLERE...

    ReplyDelete
  5. Anonymous12:29 PM

    Scandaleux !!!

    Les sectes recrutent beaucoup dans l'enseignement. On doit se méfier de tout le monde.

    ReplyDelete
  6. Anonymous12:54 PM

    OUI, et, le plus extraordinaire, malgré leurs textes pédophiles et leurs rites criminels, les lamas trouvent des appuis dans les plus hautes sphères de l'Etat. Le musée Guimet, du 6 novembre au 24 février 2003, a consacré une exposition importante aux saloperies du 5ème Dalaï-lama. Tout est mis en œuvre pour répandre le mal.

    ReplyDelete
  7. Anonymous1:52 PM

    « Le milieu tibétain en exil est pourri jusqu'à la moelle ; ce qui explique d'ailleurs que la civilisation tibétaine se soit effondrée. […]

    Avant l'invasion chinoise, les Bonnets jaunes ont fait une guerre sans merci aux autres lignées, brûlant les monastères et tuant les moines. Je ne parle pas des horreurs rituelles de certains monastères à l'invasion chinoise, où les enfants de paysans étaient enterrés vivants sous les monastères lors de rituels ou des rites de pédophilie collective. Une partie du Bouddhisme tibétain a sombré dans la folie furieuse du tantrisme dévié, obsédé par les rites sanglants. On comprend que les nazis les aient recrutés. »

    Source : http://www.forum-usuireikido.com 

    ReplyDelete
  8. Anonymous1:56 PM

    ahaha
    c'est n'importe quoi
    ils sont fous ?? cons ?

    ReplyDelete
  9. Anonymous2:17 PM

    Vous connaissez "l'effet Boomerang" ? A propos de déliquescence.....:

    http://www.dailymotion.com/video/xjbrpe_chine-emeutes-et-repression_news

    http://lechatnoiremeutier.wordpress.com/2012/09/25/chine-emeute-ouvriere-a-lusine-foxconn-a-taiyuan-24-septembre-2012/

    http://chine.aujourdhuilemonde.com/emeutes-dans-la-province-chinoise-du-zhejiang

    Bonne journée

    ReplyDelete
  10. Anonymous2:55 PM

    A voir aussi les effets de la pollution industrielle en "vortex"..

    La Chine et les grandes puissances occidentales qui veulent continuer un type de développement économique sans aucun respect pour le monde vivant, sont en train de le polluer pour les générations et les siècles à venir.

    Alors certes, la "pollution spirituelle" des siècles passés matérialisés par des textes obscurantistes peut éventuellement s'améliorer,mais celle causée par un modèle de développpement économique strictement matérialiste entretenu par des partis politiques aux délires sectaires qui frisent la paranoïa à grande échelle,risque de nous être fatal :

    http://www.cbsnews.com/8301-505263_162-57546841/chinas-transitional-show-of-unity-belies-mounting-tide-of-activism/

    à suivre....

    ReplyDelete
  11. Anonymous3:43 PM

    Salut Félix, merci encore pour tes recherches et mises en garde, que peu de gens prennent au sérieux (malheureusement).

    à bientôt
    Cdlt
    Damien


    Ps @tous: N'oubliez pas "si vous voyez le bouddha, tuez le !"
    merci vieux con ^^

    ReplyDelete
  12. Anonymous5:42 PM

    Je suis choquée. J'ai fait des recherches sur le Web. On ne peut nier que le bouddhisme tibétain et sa doctrine tantrique incite à la pédophilie (lire l'article de la journaliste Elodie Emery, entre autres :
    http://bouddhanar.blogspot.fr/2011/11/sogyal-rinpoche.html ). Plus grave, parmi les tibétologues cités dans un commentaire précédent, l'un d'eux intervient auprès des enfants des CDI pour leur parler de bouddhisme. C'est inacceptable ! Nous savons que, depuis plusieurs années, les sectes s'infiltrent dans les écoles. Or quand le bouddhisme des lamas est démasqué, nous voyons qu'il s'agit d'une doctrine extrêmement perverse, une sorte de courant luciférien oriental. Nos enfants doivent être protégés...

    ReplyDelete
  13. Anonymous5:42 PM

    Une autre conspiration cybernétique associée au lamaïsme tibétain est en cours depuis plusieurs semaines sur le web : la conspiration du bonheur.

    Cette campagne publicitaire qui envahit nos écrans d'ordinateur depuis plusieurs semaines, mettant en scène un moine lui aussi largement médiatisé depuis des décennies, serait-elle financée par Coca-cola, ou par un Institut de Neurosciences ?

    Où se situe l'éthique d'une telle campagne alors que coca-cola est connu pour sa participation à la face sombre de la mondialisation ?
    http://lexpansion.lexpress.fr/entreprise/la-face-sombre-de-coca-cola_241142.html

    Où se situe l'éthique et l'humanisme d'une telle position alors que des milliers de réfugiés sont tués en Birmanie ou parqués dans des camps, sans que la communauté internationale ne se soucie véritablement de leur sort et que la majorité des moines bouddhistes birmans se sont prononcés pour leur éviction du territoire Birman

    Un moine qui est l’homme le plus heureux du monde : un bonheur sponsorisé par Coca-Cola et la FED.
    Mais les réfugiés Rohingyas ont-ils droit au bonheur ?

    http://news247.gr/eidiseis/kosmos/People-world/matthieu_ricard_prwhn_vioxhmikos_nyn_kalogeros_kai_o_pio_eytyxismenos_anthrwpos_toy_kosmoy.2007367.html

    http://www.alterinfo.net/notes/Coca-Cola-fait-son-grand-retour-en-Birmanie_b4396792.html
    http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2012/08/06/005-bernanke-mesure-bonheur.shtml

    http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/sans-espoir-en-birmanie-les-rohingyas-se-preparent-a-l-exode-30-10-2012-2278269.php

    ReplyDelete
  14. Anonymous6:07 PM

    Le massacre des Rohingyas par les bouddhistes birmans est une illustration particulièrement tragique de l'hypocrisie de la religion bouddhiste qui a complètement dégénérée. En Thaïlande, la magie est omniprésente dans tous les monastères. A Bangkok il y a un gigantesque marché aux amulettes situé à côté d'une sorte d'université bouddhiste.

    ReplyDelete
  15. Anonymous6:43 PM

    Je comprends ce que vous dites, mais je ne connais pas le bouddhisme Thaïlandais. Je sais seulement ce que je lis depuis plusieurs mois sur le web et que je constate.

    Je suis en colère : une très grande colère qui vient du coeur. Tous les jours nous voyons des jeunes gens s'immoler. Il y a bien sûr l'aspect idéologique, à la fois politique et religieux, lié à ces immolations.

    Mais au-delà de cela, il y a une dimension humaine très simple: des jeunes gens souffrent et luttent pour leurs croyances. Je respecte cela profondément même si je ne suis pas bouddhiste et je suis solidaire de leur souffrance.

    Mais je ne peux pas humainement comprendre qu'un moine bouddhiste comme Matthieu Ricard, se comporte depuis plusieurs mois ainsi, comme s'il était l'allié ou l'agent d'un système faux et complètement artificiel, qui ne fait que participer aux souffrances de milliers de personnes, en nous disant en plus que ce système, soutenu par des banques américaines et des multinationales meurtrières, crée le bonheur.

    Par aillerus, ce qui tue le bouddhisme, c'est aussi la mondialisation, le pouvoir lié à la politique, la corruption et l'attrait pour l'argent, l'ambition personnelle et les rivalités, la lutte pour la domination économique ..

    Je dis cela très implement avec mes mots.

    ReplyDelete
  16. Anonymous7:08 PM

    La sainte colère du Christ chassant les marchands du temple, nous montre que nous ne devons pas nous laisser lobotomiser par la méditation ou les pratiques débilitantes des lamas ou d'autres gourous.

    ReplyDelete
  17. Anonymous7:09 PM

    En effet, un tibétologue rencontre de jeunes élèves dans un CDI pour parler du bouddhisme :
    http://www.jbsrouen.org/site/index.php?option=com_content&view=article&id=247:rencontre-avec-stephane-arguillere&catid=57:cdi&Itemid=234

    ReplyDelete
  18. Anonymous7:15 PM

    La méditation n'empêche pas le discernement.Mais je n'adhère pas au lobbying du bonheur, surtout lorsqu'il est soutenu par des laboratoires ou des intérêts commerciaux.

    ReplyDelete
  19. Anonymous7:25 PM

    La méditation peut être un redoutable moyen de manipulation et de soumission tout dépend de celui qui est derrière . Et c'est aussi un produit commercial...

    ReplyDelete
  20. Anonymous7:40 PM

    Je pratique la méditation depuis des années, seule. Et je n'ai jamais eu de problème.Il existe des façons très différentes de méditer. Je n'adhère à aucun groupement religieux, aucun parti politique, aucun syndicat, pas de croyance ni de non-croyance non plus. Par contre, j'aime la forêt. Pensez-vous que cela soit dangereux ?

    ReplyDelete
  21. Anonymous7:53 PM

    Je pense que le danger peut provenir des suggestions reçues dans le cadre de la méditation (soumission au maître, acceptation sans discernement d'une doctrine, etc.)
    Méditer seul dans la nature ne devrait pas être néfaste. Je dis « devrait » parce qu'il est peut-être souhaitable de ne pas trop s'ouvrir aux influences subtiles.

    ReplyDelete
  22. Anonymous8:04 PM

    Je n'ai jamais rencontré de fée ni de lutin, et je n'ai pas peur du méchant loup, mais le chaperon rouge s'est fait avoir.... restons donc vigilant.

    http://youtu.be/GdthX65CMp4

    ReplyDelete
  23. Anonymous8:33 PM

    Attenti al lupo ! (méfiez-vous du loup) C'est quasiment le leitmotiv de ce blog.

    ReplyDelete
  24. Anonymous7:56 AM

    Oui effectivment la méditation est un produit commercial qui a été détourné au profit d'intérêts particuliers, accompagné également de publications juteuses. Si vous ne faites pas partie de la "secte" du bonheur, il est inutile d'espérer pouvoir vous exprimer dans la presse, ni aucun magazine, pour faire entendre un poiint de vue différent qui serait pourtant utile.
    Qui est derrèree cette nouvelle "secte" ??Peut-être serait-il temps d'y réfléchir ??

    ReplyDelete
  25. Anonymous10:44 AM

    ideQuelle est l'origine de la photo que vous publiez en tête de l'article?
    habituellement en cliquant sur les photos on peut avoir les infos.
    Qui est le personnage à côté du dalai?
    Sinon, je pense que vous posez les bonnes questions

    Merci

    pour ce blog à contrecourant du prêt à penser ambiant

    ReplyDelete
  26. Anonymous10:45 AM

    Quelle est l'origine de la photo que vous publiez en tête de l'article?
    habituellement en cliquant sur les photos on peut avoir les infos.
    Qui est le personnage à côté du dalai?
    Sinon, je pense que vous posez les bonnes questions

    Merci

    pour ce blog à contrecourant du prêt à penser ambiant

    ReplyDelete
  27. C'est Dmitry Itskov, un magnat de la presse russe. Pour en savoir plus :
    http://bouddhanar.blogspot.fr/2012/08/immortalite.html

    ReplyDelete
  28. Anonymous8:55 AM

    ASSEZ DE DELIRE COMME CA !!!!
    Le livre la conspiration cybernétique n'existe pas (voir amazon) ???
    D'où vient la photo , citez vos sources
    ALLO LE SAMU Y A UN FOU QUI S'APPELLE FELIX, venez vite
    OM MANI PADME OUM

    ReplyDelete
  29. Internet c'est plus l'époque des Tantras. Il existe des livres numériques dans de nombreux blogs. Ebooks qui ne sont pas commercialisés par Amazon.
    Ce n'est pas en récitant la formule magique OM MAMIE BLUE PASSE MOI LE POIVRE qu'on trouve des infos sur Internet. Ceux qui ne sont pas lobotomisés par les lamas voient bien que la photo est associée au programme « 2045 Avatar ». Il suffit de taper « 2045 AVATAR » dans un moteur de recherche pour que s'affiche, comme par magie tantrique, cette photo.

    ReplyDelete
  30. Anonymous9:42 AM

    Les intégristes bouddhistes ne valent pas mieux que les autres : la camisole de force pour toutes les personnes qui contestent leur religion... ou plus exactement leur secte.

    ReplyDelete
  31. Anonymous9:47 AM

    Les fanatiques ne connaissent que l'insulte.

    ReplyDelete
  32. Anonymous10:17 AM

    En anglais, langue internationale des internautes :
    « The Dalai Lama Supports 2045’s Avatar Project »
    http://2045.com/articles/29819.html

    ReplyDelete
  33. Anonymous6:30 PM

    Professeur Jens Uwe Hartmann Tibetologue Berlin « la société était très sévère, organisée en hiérarchie 
    «  il y avait une situation de punitions draconiennes, des châtiments allants jusqu'aux mutilations corporelles

    cela nous montre que la société n'était pas totalement idéale  comme cela a été présenté dans ce mythe"

    Donald S. Lopez Tibetologue Michigan « l'idée d'un Tibet idyllique n'existe que dans le désir de l'imagination occidentale, ce qui est dangereux pour les Tibétains et pour les Chinois car cette image n'existe pas et cela peut nuire à l'état tibétain »

    J.U. HARTMANN

    "après 40 ans d'existence l'image du Dl se fissure, il ne conduit pas le processus démocratique plus loin. Il faut que ce soit possible d'analyser son image et de la critiquer. La brutale répression au Tibet n'est pas justifiée"

    OUH OUH IL Y A DES GENS BIEN CHEZ LES TIBETOLOGUES

    ReplyDelete
  34. Anonymous11:36 PM

    http://www.google.ch/search?q=photo+fleur+bleue&hl=de&tbo=u&tbm=isch&source=univ&sa=X&ei=kxLJULqpCvP34QSDpoDQBw&sqi=2&ved=0CDYQsAQ&biw=1280&bih=638

    ReplyDelete