Thursday, September 24, 2009

La voix de Jane

Voir et entendre Jane Bürgermeister permet de se faire une idée de sa personnalité. De prime abord, la journaliste n’est pas une illuminée.

Jane Bürgermeister a perdu son emploi après avoir dénoncé la planification du plus grand génocide de tous les temps. Devant l’imminence de ce crime, elle a intenté, sans succès, plusieurs procédures contre des sociétés pharmaceutiques, des responsables politiques et des banquiers.






L’interview sous-titré en français : http://dotsub.com/view/b0fb7146-8477-4851-910d-d68fc90b6f6d

Le site de Jane Bürgermeister :
http://www.theflucase.com/index.php?lang=fr


De Gengis Khan à Pol Pot, de l’extermination des Amérindiens à l’horreur du Rwanda les massacres ne manquent pas et l'on oublie les génocides de l'antiquité.

Les premières destructions ethniques, mentionnées dans la Bible, sont commises au nom d’un dieu impitoyable :

« Alors l'assemblée envoya contre eux douze mille soldats, en leur donnant cet ordre : Allez, et frappez du tranchant de l'épée les habitants de Jabès en Galaad, avec les femmes et les enfants. » [Juges 21:10]

« Mais dans les villes de ces peuples dont l'Éternel, ton Dieu, te donne le pays pour héritage, tu ne laisseras la vie à rien de ce qui respire. Car tu dévoueras ces peuples par interdit, les Héthiens, les Amoréens, les Cananéens, les Phéréziens, les Héviens, et les Jébusiens, comme l'Éternel, ton Dieu, te l'a ordonné, afin qu'ils ne vous apprennent pas à imiter toutes les abominations qu'ils font pour leurs dieux, et que vous ne péchiez point contre l'Éternel, votre Dieu. » [Deutéronome 20:16-18]

« Et ils tuèrent entièrement, par le tranchant de l'épée, tout ce qui était dans la ville, et homme et femme, et enfant et vieillard, les boeufs, les moutons et les ânes. Et Josué dit aux deux hommes qui avaient exploré le pays : Entrez dans la maison de la prostituée, et faites-en sortir la femme et tous ceux qui sont à elle, comme vous le lui avez juré. » [Josué 6:21]

« En ce jour-là, Josué s'empara de Maqqéda et la passa, ainsi que son roi, au tranchant de l'épée ; il les voua à l'interdit, eux et toutes les personnes qui s'y trouvaient ; il ne laissa pas un survivant et il traita le roi de Maqqéda comme il avait traité le roi de Jéricho. Josué, et tout Israël avec lui, passa de Maqqéda à Livna et il engagea le combat avec Livna. » [Josué 10:28-29]

http://www.jp-petit.org/TELECHARGEABLES/bible/bible_feuilleton/bible_feuilleton015/bible_feuilleton015.html


La cruauté de Yahvé va de pair avec un ethnocentrisme pathologique. Le thème central du mosaïsme est qu’Israël est le « peuple élu » destiné à dominer tous les hommes, toutes les terres et les richesses du monde, de telle sorte que tous les peuples devront lui obéir :

« Yahvé te mettra à la tête, et non à la queue ; tu seras toujours en haut et jamais en bas » (Deutéronome, 28 : 13).
« Tu dévoreras tous les peuples que Yahvé ton Dieu te livrera ; ton œil sera sans pitié pour eux, et tu ne serviras point leurs dieux » (Deutéronome, 7 : 16).
« Les fils de l’étranger rebâtiront tes murailles, et leurs rois seront tes serviteurs » (Isaïe, 60 : 10).
« Mais vous, on vous appellera prêtre de Yahvé ; on vous nommera « ministres de notre Dieu » ; vous mangerez les richesses des nations, et vous vous parerez de leur magnificence » (Isaïe, 61 : 6).

Existe-t-il de nos jours une communauté de « Ministres de Yahvé », la déité sanguinaire de l’ancienne loi, qui, après être parvenus à « manger les richesses des nations », a planifié une gigantesque "purification ethnique" ?

No comments:

Post a Comment

Les commentaires sont momentanément désactivés.

Note: Only a member of this blog may post a comment.