Saturday, April 09, 2011

Les repères de l'Empereur Jaune



Fondements de l'acupuncture traditionnelle et clés taoïstes de la connaissance.

Médecin acupuncteur, passionné par les traditions extrême-orientales et la langue chinoise, Jean Fabre, explique de manière simple à l'aide de nombreuses références la symbolique et les concepts fondamentaux omniprésents dans la médecine chinoise : le Yin et le Yang, les cinq éléments, la théorie des pouls, les correspondances, les systèmes hiérarchiques et les classifications du Tao. 


« Le sous-titre de l'ouvrage Clés taoïstes de la connaissance, la citation mise en exergue, la bibliographie ainsi que la terminologie employée par l'auteur montrent d'emblée que ce dernier se situe dans le courant de la « tradition guénonienne » et perpétue une présentation mythique de la médecine traditionnelle chinoise. Cette dernière étant issue de la Tradition est placée hors du temps et de toute formation évolutive, et il n'est pas question, comme le rappelle la citation de Guénon donnée en avant-propos, de discuter avec les « profanes » ni de faire de la « polémique »

L'introduction présente la Voie traditionnelle par opposition au chemin de la décadence. Les chapitres suivants exposent les théories du yin-yang, des cinq éléments, le système des dix troncs et des douze branches, la sphygmologie, l'art de guérir, et enfin le chemin de la sagesse. Tout au long de son discours, l'auteur, en bon élève de Guénon, s'adonne au syncrétisme, rapprochant le symbolisme du yin-yang de celui de la croix, ou certaines notions taoïstes de conceptions de l'alchimie occidentale.

Cet ouvrage, destiné avant tout aux personnes intéressées par une certaine forme d'ésotérisme, ne peut guère servir au praticien et manque de rigueur dans son aspect sinologique (les transcriptions des termes chinois, par exemple, ne sont pas uniformisées). En revanche, c'est un document de choix pour toute étude sociologique sur la façon dont la médecine traditionnelle chinoise a été, depuis l'après-guerre, au service d'une idéologie de la Tradition, avec une glorification du souverain et de la puissance : un chapitre entier de cet ouvrage (chapitre 9) est consacré à ce thème. »

Catherine Despeux
Revue de l'Association Française d'Etudes Chinoises

Les repères de l'Empereur Jaune



Illustration :
Médecin de campagne pratiquant la moxibustion sur le dos d'un patient (peinture Song). 

No comments:

Post a Comment

Les commentaires sont momentanément désactivés.

Note: Only a member of this blog may post a comment.