Wednesday, April 06, 2011

Militias




Une pléthore d'organisations para-militaires a fait son apparition depuis que les Américains sentent leur style de vie menacé. Elles sont communément appelées Militia ou milice non organisée.

« Ces groupes, qui sont en fait des clubs de tir locaux avant adopté un uniforme, ne comprennent aucune hiérarchie, mais sont liés par des craintes et buts communs, l'utilisation de l'Internet et par un éventail de stations de radio sur ondes courtes parmi lesquelles Radio Free World, dirigée par Anthony J. Hilder, en est un parfait exemple. Hilder est un réalisateur de films hollywoodiens peu connu qui habite Beverley Hills. Il pense qu'Hollywood fait partie de la conspiration gouvernementale destinée à duper la population avec une propagande subliminale tout à fait évidente, selon lui, dans les films comme « Rencontre du troisième type ». La plupart de ces stations de radio reflètent des opinions politiques d'extrême droite et accusent l'administration de mettre en avant la guerre au détriment des principes de liberté. Ils attirent l'attention sur des bases militaires secrètes comme celle du désert du Nevada, dont le nom de code est Zone 51. Officiellement, elle n'existe pas, mais un certains nombre de détracteurs pensent qu'une nouvelle génération de super-armes y est mise au point. Ils déclarent que ces armes sont cachées à tous sous le couvert de phénomènes d'OVNI et qu'un certain scénario se met en place ici et dans d'autres établissements, destiné à une fausse invasion de la Terre par des extraterrestres. Afin de combattre cette menace imaginaire, appelée Projet Panique, la Militia appelle à l'usage de la violence.

« Tuez tous ces fumiers ! » semble être leur sentiment général. C'était certainement le cas lorsqu'une bombe fut posée à Oklahoma, crime dont Timothy McVeigh a été officiellement inculpé. L'un des centres qui attire tout particulièrement leur haine est un comité de personnes à l'influence importante appelé « Illuminati ».Toujours selon la Militia, ce serait un groupe séparatiste du plus haut niveau de la société des Francs-Maçons. »
M. Jordan




William Milton Cooper


William Milton Cooper (1943-2001), leader de la milice de St Johns en Arizona, a servi dans la Marine américaine et a édité un magazine, Veritas. Il a aussi écrit un livre sur la dissolution américaine prédite, intitulé « Behold a Pale Horse » (voici un cheval pâle, édité en 1991). Cooper était anti-catholique, antisémite et anti-presse. Il annonçait l'arrivée d'un nouvel ordre menaçant le prochain millénaire, avec parmi ses membres le pape Jean-Paul II et George Bush. Il prédisait aussi qu'à l'aube de l'an 2000, les chambres secrètes de la pyramide de Gizeh s'ouvriront et que leurs secrets seront révélés, libérant Satan. Alors seule la milice américaine pourra l'arrêter.

Recherché par les autorités, William Milton Cooper fut abattu le 6 novembre 2001 par les policiers chargés de son interpellation.

Livres :
"The Secret Government : The Origin, Identity, and Purpose of MJ-12", 1989 ; "Operation Majority", 1989 ; "
Behold a Pale Horse", 1991.

No comments:

Post a Comment

Les commentaires sont momentanément désactivés.

Note: Only a member of this blog may post a comment.