dimanche, mai 20, 2018

La contre-initiation à La Mecque

Vidéo de Salim Laïbi

Les pèlerins musulmans, qui se rendaient à La Mecque, lapidaient une représentation de Satan, un obélisque. 

Il y a quelques années, on a construit un mur à la place de l'obélisque satanique qui fut discrètement déplacé au sommet d'une colline nommée Jabal ar-Raḥma ou « montagne de la miséricorde » ou mont Arafat. 

Cette colline est l'endroit où Mahomet aurait donné son sermon d'adieu aux musulmans qui l'avaient accompagné pour le hajj (pèlerinage) à la fin de sa vie. C'est un lieu important dans l'islam car les pèlerins doivent y passer l'après-midi et prier durant le 9ème jour de Dhu Al-Hijjah. 

Bien entendu, les pèlerins ignorent qu'ils prient devant la représentation de Satan qui était autrefois lapidée.

Selon le livre de Salim Laïbi, "La faillite du monde moderne", les Saoud (la dynastie régnante d'Arabie saoudite) sont des sabbataïstes, autrement dit des satanistes.


Les satanistes sont au pouvoir




La Faillite du Monde Moderne, sous-titré Aux premières loges d'un chaos planifié (360 pages, 4e édition). Cet ouvrage représente une synthèse de 6 années de recherches sur le monde moderne actuel et le désordre qui y règne. Il se fixe comme objectif d'expliquer le pourquoi du chaos, ses origines ainsi que les plans des élites oligarchiques maçonniques. 

René Guénon a très vite constaté les dérives des pseudo Lumières en les dénonçant dans son livre La crise du monde moderne ; il est temps d'en faire le constat, celui d'une faillite. Rien n'est laissé au hasard. 

Le livre est construit en 12 chapitres plus un avant-propos, une conclusion et des annexes. Il traitera aussi bien de la crise, de l'argent, de la franc-maçonnerie, de Big Pharma, de subversion, des médias, de politiques corrompus, ésotérisme, spiritualité..., bref, du paradigme moderne. C'est une image fidèle du monde actuel. Le but d'une synthèse est de sortir de la simple analyse et de prendre de la hauteur, en essayant d'en saisir et de dégager le schéma global. C'est chose faite.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.