samedi, mai 05, 2018

Les portails organiques du lamaïsme

Les inconditionnels de l'égrégore lamaïste. 
Le 1er mai 2018, quatre mille personnes étaient à LERAB LING, le temple du lama SOGYAL RINPOCHE. 
(source de la photo)

Le scandale, la disgrâce et le retrait du soutien du Dalaï-lama n'ont pas dissuadé plusieurs milliers d'adeptes du lama déchu Sogyal Rinpoché de se retrouver à Lérab Ling, le 1er mai 2018. (Sogyal lutte contre un cancer et n'enseigne plus.)

Les humains qui ont une "âme" n'ont pas besoin de se soumettre à un gourou pour accéder naturellement à la dimension spirituelle.

Par contre, des êtres dépourvus d'âmes, des types humains pré-adamiques, peuvent se livrer à la quête d'un spiritualisme matérialiste leur promettant le développement de facultés extraordinaires et paranormales grâce, par exemple, à l'éveil des chakras. En réalité, Ils deviennent les esclaves de toutes sortes de gourous sans scrupules.

« Les types humains pré-adamiques n’ont fondamentalement pas “d’âme”, ni la possibilité d’en développer une. Ceci est sans nul doute choquant, mais il y a eu récemment bien des discussions entre érudits à ce sujet, la question étant de savoir s’il y a des preuves cliniques établissant que certains êtres humains sont seulement “mécaniques” et ne possèdent par de “soi” intérieur ni supérieur. Gurdjieff a parlé de cela, et Castañeda aussi. [...]

Les types pré-adamiques sont des portails "organiques" entre divers niveaux de densité. » (Laura Knight-Jadczyk)


Les portails organiques selon Paul Ponssot. 





Dans le troisième tome de son œuvre "Gnosis", Mouravieff traite de ce qu'il nomme l'"humanité pré-adamique". 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.