dimanche, août 12, 2018

Le dossier Rockefeller

Témoignage de Aaron Russo, producteur et réalisateur de films à Hollywood, sur ce qu'il a appris de la bouche de son ami Nick Rockefeller, au sujet du 11 septembre 2001, de la guerre contre le terrorisme, du CFR, etc... Deuxième partie : https://youtu.be/SUTuzD52Wik



“Quelques-uns croient même que nous (la famille Rockefeller) faisons partie d’une cabale secrète travaillant contre les meilleurs intérêts des Etats-Unis, caractérisant ma famille et moi en tant d’internationalistes et conspirant avec d’autres autour de la Terre pour construire une politique globale plus intégrée ainsi qu’une structure économique – un seul monde si vous voulez. Si cela est l’accusation, je suis coupable et fier de l’être.”
David Rockefeller, "Mémoires".


Depuis plus de 50 ans, les Rockefeller financent l'implantation en Occident de lamas tibétains propagateurs de la contre-initiation lamaïste, comme, entre autres, Monsieur Jhampa, alias Dagpo Rinpoché, créateur de l'Institut Ganden Ling à Veneux-les-Sablons (77250), qui fut reconnu en 1995 par le gouvernement français comme congrégation. Monsieur Jhampa arriva en France en 1960 et devint rapidement enseignant à l’INALCO (Institut national des langues et civilisations orientales) grâce à l'argent des Rockefeller.

Le but des Rockefeller

Gary Allen (1936-1986) était journaliste indépendant. Ses recherches l’avaient conduit à prendre conscience des objectifs réels des Rockefeller, loin de la version officielle qui nous les présente comme des milliardaires philanthropes.

"The Rockefeller File" (Le Dossier Rockefeller) de Gary Allen a été publié aux Etats-Unis en 1976. Le livre est préfacé par Lawrence P. Mc Donald, membre du Congrès.


Le Dossier Rockefeller 
(extrait de l'introduction)

"L’Amérique a sa famille de princes de la finance, toujours plus riche à chaque nouvelle génération : il s'agit bien sûr des Rockefeller. Toutefois, si les Rockefeller étaient repus de leur fortune, cet ouvrage n'aurait jamais été écrit.

Nombre d'entre eux emploient leur influence afin d'obtenir toujours plus de pouvoir, un pouvoir d'une importance que les tyrans et les despotes de l'Antiquité n'auraient jamais pu concevoir, un pouvoir à l'échelle de la planète, un pouvoir qui ne se contente pas de s'exercer sur les choses, mais bel et bien sur les personnes. ''Le Dossier Rockefeller'' ne relève pas de la fiction, c'est un exposé synthétique, convaincant et terrifiant de ce qui pourrait être le fait le plus important de notre existence : la volonté de la famille Rockefeller de créer un Gouvernement Mondial sous leur contrôle et leur étroite surveillance.

Assez de livres ont été publiés sur les Rockefeller pour remplir une bibliothèque, cependant, aucun d'entre eux n'a osé révéler la facette essentielle de l'histoire des Rockefeller : ces derniers ont, depuis au moins cinquante ans, scrupuleusement suivi une stratégie mettant à contribution leur puissance économique afin de prendre le contrôle politique de l'Amérique dans un premier temps, puis celui du monde entier. Gary Allen a effectué un travail de bénédictin pour associer des centaines de faits éparpillés et des indices obscurs du puzzle ''Rockefeller'' jusqu'à l'émergence de cet ouvrage. Les éléments qui vous seront offerts dans ''Le Dossier Rockefeller'' risquent de vous faire un petit choc ! Dans cet essai, vous apprendrez quel est le dessein des Rockefeller et par quel moyen ils espèrent ''contrôler le monde''.


Est-ce que je parle ici de conspiration, de complot ? Absolument. Je suis convaincu qu’un tel complot existe, un complot aux ramifications internationales, dont la planification a pris des générations et dont l’intention est extrêmement malfaisante..."


Gary Allen



Commentaire de Laurent Guyénot 


Comme l'hydre de la mythologie, la gouvernance mondiale a plusieurs têtes. "Signalons, écrit Laurent Guyénot dans " JFK -11 Septembre", pour sa valeur symbolique, une tentative réussie d’orienter le complotisme populaire vers l’élite affairiste WASP (White Anglo-Saxon Protestant), symbolisée par le nom des Rockefeller – par opposition implicite à celui des Rothschild associé à la finance juive et au sionisme. Début 2007, six mois avant d’être emporté par un cancer, le producteur et réalisateur de cinéma Aaron Russo prétendait, dans une interview accordée à Alex Jones pour Infowars.com, que Nicholas Rockefeller lui avait annoncé les attentats du 11-Septembre et leurs conséquences détaillées onze mois à l’avance, en les attribuant à un complot de l’élite financière américaine pour établir un Nouvel Ordre Mondial fondé sur un asservissement globalisé. Nick Rockefeller, décédé avant l’interview de Russo, était une figure mineure et lointaine de la fameuse dynastie ; la probabilité qu’il ait eu connaissance d’un tel complot est dérisoire, et l’idée qu’il ait partagé cette connaissance avec un petit producteur hollywoodien est plus ridicule encore. Plus probablement, se sachant condamné, Russo se sera laissé convaincre de « faire quelque chose pour Israël » avant de quitter ce monde, prévoyant de surcroît que son décès augmenterait l’impact de sa rumeur complotiste."


("JFK - 11 Septembre". 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.