Thursday, March 15, 2012

Chaos, apocalypse : notre fin est-elle écrite ?





Parce que de nombreuses personnes s'inquiètent de l'augmentation du nombre de catastrophes qui frappent l'humanité depuis le début de l'an 2000, 20 % de plus par rapport à la décade 1990-1999, la chaîne mercantile Direct 8 espérait attirer les téléspectateurs en diffusant un documentaire qui tente de remettre au goût du jour l'Apocalypse biblique. Mais l'interprétation du texte de Jean de Patmos n'est certainement pas le point fort de ceux qui ont réalisé « Chaos, apocalypse : notre fin est-elle écrite ? ».

Des sectes religieuses affirment que la pollution généralisée, les catastrophes nucléaires, les séismes, le dérèglement climatique, les injustices sociales, la crise économique sont les signes avant-coureurs de la grande fureur de Dieu du 21 décembre 2012.

Pour d'autres sectes, comme les Témoins de Jéhovah, l'apocalypse n'aura pas lieu en 2012 : « N'en déplaise aux chefs religieux annonçant le malheur, aux pseudoscientifiques et à tous les autres pronostiqueurs du XXIe siècle, la terre existera encore longtemps. En effet, la planète Terre ne sera pas frappée par un cataclysme en 2012, ni plus tard ». Espérons que les Témoins de Jéhovah, détenteurs du record des prédictions ratées, ne se trompent pas une fois de plus.

De son côté, Nostradamus n'a jamais prédit que la fin du monde se produira en 2012. Au contraire, les quatrains IV, 39 , X, 74 et VII, 41 du célèbre prophète révèlent que l'humanité connaîtra la paix universelle et l'Âge d'or à partir de 2025 (selon Jean-Charles de Fontbrune, Nostradamus, biographie et prophéties jusqu'en 2025).

Plus étrange, dès les années 1950, l'initié Rose-croix J. Rijchenborgh dénonce les effets négatifs des rituels tibétains sur l'humanité. Mais là aussi un dénouement heureux est envisagé : « La crise qui secoue notre époque et le cours naturel des choses dans les royaumes terrestres vont engendrer une résistance contre la magie des lamas qui est en voie d'atteindre le point culminant de sa puissance.
Ceci (le texte de dénonciation du lamaïsme de Rijchenborgh) annonce le commencement de son déclin et de son processus de désintégration. » Rijchenborgh, Lumière sur le Tibet.


Chaos, apocalypse : notre fin est-elle écrite ?



Direct 8 replay

No comments:

Post a Comment