Friday, February 12, 2016

Trepalium


Le message diffusé par ARTE à travers Trepalium, la nouvelle série de cette chaîne TV au service du système, se résume ainsi :



Vous êtes chômeur, vous survivez avec le RSA,
Ne vous plaignez pas le pire pourrait arriver !





Trepalium  a débuté hier, jeudi 11 février, à 20h55


"Arte ne perd pas son latin. Sa nouvelle série s’intitule « Trepalium ». Ce terme, d’où le mot travail tire son étymologie, désignait un instrument de torture à trois pieux dont se servaient les Romains pour châtier les esclaves rebelles.

Dans « Trepalium », qui rappelle souvent « Bienvenue à Gattaca », il y a donc à la fois une parabole sur le travail et un film de SF.

Cet ambitieux thriller à la superbe plastique matérialise le mur invisible qui divise notre société. Une muraille de béton sépare la Ville de la Zone. Dans la Ville, on trouve les « Actifs », ceux qui exercent un métier, comme Madame le Premier ministre, métallique démagogue à chignon banane magistralement incarnée par Ronit Elkabetz ; dans la Zone, les sans-emploi grouillent à travers des bidonvilles en proie à la drogue et à la maladie ; ils représentent 80 % de la population. Tout se complique quand le gouvernement impose aux Actifs d’engager des « emplois solidaires ». Oui, vous avez bien lu. Faut-il s’en amuser ou s’en inquiéter ?

Glaçante fiction d’anticipation, « Trepalium » utilise les mêmes expressions, la même « novlangue » que les gouvernements français réels. Chaîne publique, Arte ferait-elle la satire de l’État qui la finance ? À la faveur de ces « emplois solidaires », une « Zonarde », Izia, va usurper la place d’une Active, Thaïs, qui lui ressemble comme une sœur jumelle, puisque c’est Léonie Simaga qui incarne les deux personnages, avec une belle virtuosité." 

Cet article a été publié dans le magazine ELLE



6 comments:

  1. Anonymous9:09 AM

    La TV est une arme de destruction massive de la liberté. Eclatez votre téléviseur si vous voulez penser par vous même !

    ReplyDelete
  2. Anonymous9:26 AM

    La féminisation de notre société, notamment le besoin de sécurité matérielle (instinct naturel de la mère pour protéger sa progéniture), a pour conséquence la soumission (femelle) qui écarte le combat viril pour la dignité et la liberté.
    Si nous n'étions pas tous des fiottes, l'oligarchie des branquigniols serait anéantie.

    ReplyDelete
  3. Anonymous9:58 AM

    Jeudi soir, TF1 s'est hissée en tête des audiences avec la suite de la saison 10 de sa série française "Section de recherches", selon Médiamétrie, la part de marché atteint 26%.
    France 2 est deuxième avec un nouveau numéro de son magazine "Envoyé spécial", Les reportages sur les promesses écologiques de l'électroménager, l'accueil des réfugiés à Charvieu-Chavagneux, des Français qui ont rejoint Daesh et le prix de la santé ont intéressé 2,5 millions de personnes, soit 10,8% du public.
    Loin derrière Arte, le lancement de la série française "Trepalium" a réuni 723.000 curieux en moyenne sur ses trois épisodes, soit 3,4% du public.
    http://www.ozap.com/actu/audiences-section-de-recherches-leader-en-baisse-w9-en-forme-trepalium-demarre-correctement/490166

    ReplyDelete
  4. "la satire de l’État qui la finance ? " Non, ils préviennent ^^

    ReplyDelete
  5. Anonymous12:48 PM

    Après "Galactica","Trepalium" et autres dystopies à la Huxley-Orwell, BIENVENUE A BOBOLAND et son néo-bouddhisme d'opérette :
    http://www.franceculture.fr/emissions/repliques/repliques-du-13-fevrier-2016

    ReplyDelete
  6. Anonymous11:22 AM

    Même Philippe TORRETON finit par avoir des accents à la DIEUDO et fait du QUENEL+ sur LCI : http://www.lepoint.fr/politique/remaniement-le-gros-coup-de-gueule-de-philippe-torreton-13-02-2016-2017659_20.php

    ReplyDelete