Tuesday, October 05, 2010

Les temps de la fin


Par Samaël Aun Weor

Samaël Aun Weor (de son vrai nom Víctor Manuel Gómez Rodríguez), né le 6 mars 1917 à Bogotá et décédé le 24 décembre 1977 était le fondateur d’une secte gnostique (1).
Ce texte, antérieur aux hypothèses de Zecharia Sitchin, annonce l’approche d’une mystérieuse planète et une singulière conséquence de la fonte des glaces, le refroidissement climatique.

Une nuit, la plus pure, la plus silencieuse des nuits, Oramammé, profitant du sommeil de son corps, quitta son enveloppe corporelle et s’en alla dans les mondes supérieurs.

On trouve, au Mexique, un merveilleux cactus appelé peyotl. En mangeant cette plante, nous éveillons instantanément notre clairvoyance et nous pouvons sortir en corps astral avec pleine conscience. Il existe, en Amérique du sud, une autre plante nous permettant de sortir en astral : c’est le fameux yagué. Cette plante ne croît que dans les forêts de l’Amazonie ou dans les plaines de l’est.

Un monde s’approche de notre Terre

Ouramammé se rendit auprès de son gourou et le pria de lui enseigner ce qu’il adviendra aux temps de la fin. La conscience du vieux mystique se transforma et il eut alors une connaissance directe du futur. Entrant dans une salle, il annonça à l’auditoire la proximité d’un grand cataclysme. Le mystique parla avec une conscience prophétique ; il prédisait un grand choc des mondes. Un monde s’approche de notre Terre, et lorsque les hommes essaieront d’établir leur domination sur d’autres humanités planétaires, alors surviendra le grand et inévitable cataclysme. Ce sera la fin. Quand cette masse planétaire pénétrera dans l’atmosphère terrestre, elle s’embrasera et, en tombant sur notre Terre, elle incendiera notre monde, et tout ce qui est vivant sera consumé dans le grand brasier. Il y aura alors un tremblement de terre comme jamais il n’y en eut depuis qu’il y a des hommes sur la Terre.

Le Coran

Le vieux mystique prophétisait la grande tragédie qui s’en vient, qui est aux portes. Et il décrivait ce qui allait se passer en des termes analogues à ceux du Coran (Sourate LVI, versets 1 à 42, et 51 à 56) :

« Lorsque l’événement arrivera, il n’y aura pas une seule âme qui mette en doute son arrivée. L’événement abaissera les méchants et élèvera les vertueux. Lorsque la Terre sera ébranlée par un violent tremblement, que les montagnes voleront en éclats et deviendront comme la poussière dispersée de toutes parts ; lorsque vous, hommes, vous serez partagés en trois groupes, il y aura les hommes de la droite (les brebis) et les hommes de la gauche (les chevreaux), et les derniers (les élus) seront les premiers. Ceux-ci seront les plus rapprochés d’Allah. Ils habiteront le jardin des délices ; il y aura un grand nombre de ceux-ci parmi les peuples anciens, et un petit nombre seulement parmi les modernes. Ils se reposeront sur des sièges ornés d’or et de pierreries, installés à leur aise et placés face à face ; autour d’eux circuleront des jeunes gens éternellement jeunes qui leur présenteront des gobelets, des carafes et des coupes, remplis d’une boisson limpide et exquise qui ne leur causera nul mal de tête, ni étourdissement. Ils auront à profusion les fruits les plus délicieux, et ils se délecteront de la chair raffinée des oiseaux les plus précieux (2). Près d’eux seront les houris aux beaux yeux noirs, les beautés pareilles aux perles rares et inestimables. Telle sera la récompense de leurs œuvres. On n’y entendra ni discours frivoles, ni paroles criminelles ; on n’entendra que les paroles : Paix ! Paix !

« Les hommes de la droite (ah ! qu’ils seront heureux les hommes de la droite !) séjourneront parmi les arbres de lotus sans épines et les bananiers chargés de fruits du sommet jusqu’en bas, sous les ombrages qui s’étendront au loin, près d’une eau courante, au milieu de fruits en abondance que personne ne coupera et que tous auront la permission d’approcher ; et ils se reposeront sur des lits élevés. Nous avons créé les beautés du paradis dans une création à part ; nous avons conservé leur virginité ; chéries de leurs époux et d’un âge égal au leur, elles seront destinées aux hommes de la droite. Il y en aura un grand nombre parmi les anciens, et un bon nombre parmi les modernes.

« Et les hommes de la gauche (ah ! malheur aux hommes de la gauche) seront au milieu de vents pestilentiels et d’eaux bouillantes, dans l’obscurité d’une fumée noire… Vous, hommes égarés, qui avez traité nos révélations de mensonges, vous mangerez le fruit amer de Zakoum, vous vous en remplirez le ventre, puis vous boirez de l’eau bouillante, comme boit un chameau assoiffé. Tel sera leur festin, au jour de la rétribution. »

Babylone, la grande Prostituée de l’Apocalypse

Oramammé parlait, et les gens riaient de lui. Possédant la conscience du futur, le vieillard circula dans les rues d’une grande cité, annonçant les temps de la fin. Personne ne le croyait, tous se moquaient de lui.

Cette ville était Babylone la Grande, la mère de toutes les fornications et de toutes les abominations de la Terre.

Le vieux mystique, toujours en corps astral, pénétra dans un laboratoire scientifique. Il y aperçut un être géant étendu sur le sol. Ce géant, qui avait l’aspect d’un grand intellectuel, dormait, et les scientifiques extrayaient l’énergie atomique de son cerveau et de son cœur. Ce géant est le colosse atomique de notre monde terrestre. Il dort et veut s’éveiller. Les hommes de science redoutent son réveil, mais pourtant, à l’aide de certains instruments, ils extraient de son cerveau et de son cœur l’énergie atomique. Le vieil initié savait que si le colosse venait à s’éveiller, il détruirait les scientifiques et le monde entier. Les scientifiques seraient victimes de leur propre invention. Le vieillard comprenait cela, il en avait clairement conscience.

Oramammé déambula ensuite dans les rues de la grande ville – la grande Prostituée de l’Apocalypse, dont le nombre est 666 – et il eut la vision d’une haute tour de cristal qui s’élevait jusqu’au ciel. Cette orgueilleuse tour de fragile cristal menace les cieux étoilés. Cette tour, qui est une trahison envers l’éternel, représente la science matérialiste, qui hait Dieu. Le mystique vit, à l’intérieur de cette tour creuse faite de fragile cristal, de merveilleux avions-fusées qui montaient et descendaient ; des avions-fusées capables d’atteindre la lune et les autres mondes habités de notre système solaire. Cette tour sera bientôt mise en pièces. L’espèce humaine est pleine de présomption et d’orgueil, elle attire sur elle la catastrophe.

Explosions nucléaires

Il se produisit alors une chose terrible : le colosse atomique se réveilla et le vieil homme vit des choses qui dépassaient en horreur tout ce que l’on peut concevoir. Les couches supérieures de l’atmosphère terrestre furent profondément altérées par les explosions atomiques, et il y eut de formidables tremblements de terre et d’épouvantables raz-de-marée. Les villes s’écroulèrent comme des châteaux de cartes et des vagues monstreuses, comme jamais on n’en avait vues, battaient les côtes dans un fracas d’enfer et submergeaient les terres. Il n’y avait partout que des lamentations, faim, misère, guerres atomiques et maladies horribles causées par la radioactivité. Et tandis que le mystique contemplait cette scène, une planète s’approcha de la Terre et, en heurtant notre globe, enflamma tout ce qui était vivant, et il se produisit un tremblement de terre comme jamais il n’y en eut depuis qu’il existe des hommes sur la Terre. Ce fut la fin. Le vieux mystique, regardant toujours dans le futur, vit entre autres deux Maîtres aider les justes à échapper au désastre mondial. Puis il vit surgir une nouvelle terre, du fond de la mer, et apparaître un ciel nouveau. C’est sur cette terre nouvelle que demeurera la future grande Race-racine, appelée la Race Koradhi. Les justes seront secrètement sauvés avant le cataclysme final.

Extraterrestres

Une autre nuit, le vieil initié vit une multitude d’êtres humains entrer dans les grandes villes ; les hommes de Vénus, de Mercure et de Mars. Les vénusiens étaient en tête du défilé. Ils avaient mis leurs disques volants sur nos camions. Ils avaient un beau visage et étaient de petite taille. Les mercuriens étaient un peu plus grands et ils possédaient une grande sagesse doublée d’un vaste savoir. Les martiens étaient de la même taille à peu près que la nôtre, mais leur sagesse n’égalait pas celle des mercuriens (ils étaient à un stade différent d’éveil, c’est tout). Le mystique comprit alors qu’avant la catastrophe finale, nous serons visités officiellement par d’autres humanités planétaires qui nous avertiront très sérieusement. Si nous n’obéissons pas, alors ce sera la fin, mais on nous accordera l’opportunité d’écouter « la loi et l’ordre ». L’homme de la Terre, hélas ! n’écoutera pas et il sera passé au fil de l’épée de la Justice cosmique. Les hommes se sont lancés à la conquête de l’espace. ils ont déjà mis le pied sur la Lune. Chaque pas que nous faisons dans la conquête de l’espace nous rapproche de la fin. Les bêtes humaines n’ont pas le droit de faire la conquête des mondes planétaires, encore moins d’exercer une domination sur les humanités de ces planètes.

Lorsque l’homme terrestre sera venu à bout de la fornication et de l’adultère, lorsqu’il se sera humilié devant l’Eternel, il aura alors réellement gagné le droit à la navigation interplanétaire. Mais l’homme veut s’en emparer par la violence, et le résulta sera la chute de la Tour de Babel avec laquelle, aujourd’hui comme hier, il menace le ciel étoilé. L’humanité sera une tour foudroyée.

De grands bouleversements

Les événements à venir frapperont durement la catholicité, et le clergé catholique souffrira beaucoup. L’être humain découvrira bientôt certaines formes de vie sur la face invisible de la Lune. On découvrira aussi que la Lune est riche en pétrole. La guerre entre l’Est et l’Ouest est inévitable. Il y aura une guerre nucléaire, on se battra sur la terre, sur l’eau, sous l’eau et dans les airs… Les armées orientales envahiront l’Amérique du Nord par mer et par le Détroit de Béring. Les Etats-Unis seront vaincus et New York sera réduite en cendres dans très peu de temps. Les explosions atomiques altéreront la couche supérieure de l’atmosphère terrestre qui ne pourra plus filtrer les rayons solaires et le Soleil nous apparaîtra noir ; la Lune sera rouge comme sang car elle « appartiendra » aux Soviétiques. Ainsi s’accomplira tout ce que le Christ a annoncé pour la fin des temps. Ce moment est proche et nous y sommes ! Des pluies torrentielles causeront partout de graves inondations. La glace des pôles a déjà commencé à fondre ; le dégel de la calotte polaire apportera du froid et produira également de terribles inondations. Les explosions atomiques précipiteront ce processus de dégel. Le Vatican est sur le point d’être détruit. Toutes les conférences de paix et tous les arrangements diplomatiques échoueront. Tous les pays seront secoués par de violents tremblements de terre. La planète qui s’approche de notre globe provoquera le déplacement de l’axe terrestre, qui se verticalisera. Nous serons alors témoins de scènes dantesques. Lorsque cette gigantesque masse karmique sera à proximité de la Terre, tout le monde la verra, et l’homme enverra alors sur la Lune une merveilleuse fusée habitée par la gent scientifique ; cet énorme bolide karmique apportera la mort et la désolation, et les pervers de ce siècle rouleront à l’abîme.

La Russie et les Etats-Unis ne pourront s’accorder, et finiront par se faire la guerre et se détruiront. En 1962 a commencé une Ere nouvelle, l’Ere du Verseau. L’arrivée de cette Ere nouvelle signifie l’avènement du Christ et la chute de cette grande Babylone… La mort de cette race perverse et un cataclysme effroyable.

Mais cette fois les justes ne paieront pas pour les pécheurs. Cela s’est produit déjà une fois, mais c’est fini, ce temps est révolu. Un monde qui a osé crucifier le Christ est un monde déchu, dépravé. Ce monde sera détruit. Il ne peut en être autrement. Mais les justes seront sauvés secrètement. La future Race-Racine sortira de ces justes épargnés.

Il y aura un ciel nouveau et de nouvelles terres pour les justes. Les justes, ce sont les chastes. Quiconque répand son sémen, même s’il est marié, est par le fait même un violateur de la Loi, un fornicateur. Ce qui attend les fornicateurs, c’est l’Abîme et la « deuxième mort ». C’est la Loi.

Que les gnostiques se préparent pour la grande catastrophe qui s’en vient. Quand au jour et à l’heure où cela arrivera, personne ne les connaît, personne que le Père… Mais c’est aux portes, il n’y a pas de doute là-dessus !…

Téléchargement gratuit de 5 Ebooks soit 141 Conférences au total :

Tome 1 - Psychologie de l'Auto-Connaissance : 33 conférences
Tome 2 - Psychologie de l'Auto-Connaissance : 32 conférences
Tome 3 - Anthropologie et Symbolisme Ésotérique Gnostique : 31 conférences
Tome 4 - Kabbale et Création de l'Homme : 24 conférences
Tome 5 - Kabbale et Création de l'Homme et Métaphysique Gnostique : 27 conférences




(2) L'auteur des sourates utilise un langage symbolique. « Les sept sens ésotériques du Coran » http://dodecalogie-appliquee.wifeo.com/-sens-esoteriques-de-la-sourate-leclatement-de-la-lune-dans-le-coran.php

2 comments:

  1. Anonymous12:53 PM

    Merci pour cette franche partie de rigolade !

    ReplyDelete
  2. Anonymous12:54 PM

    Merci pour cette franche partie de rigolade !

    ReplyDelete

Note: Only a member of this blog may post a comment.