Sunday, December 09, 2012

Bouddhamania, le début de la fin ?




Kalou Rinpoché est le jeune chef spirituel de la lignée Kagyu du bouddhisme tibétain. De passage à Kagyu Ling, son plus ancien centre en France, il a déclaré :

« Kagyu Ling a hébergé la première retraite de trois ans en Occident; ce fut, en 1976, le cadeau de mon prédécesseur à l’Occident. Où sont tous les lamas bien formés et qualifiés ? Où sont tous les étudiants qui ont de l’ancienneté ? Je ne vois que des touristes. Si on regarde les centres de retraite aujourd’hui, ils sont vides, abandonnés et pitoyables. C’est une honte. Cela me brise le cœur.

En fait, beaucoup de personnes sont venues vers moi et m’ont fait part de l’inconduite de certains lamas durant de nombreuses années ; de plus il règne, chez les résidents, disharmonie et profond mécontentement. Afin de protéger le centre et le Dharma, j’ai demandé aux lamas résidents en question de se retirer. Pour toute réponse, sans vergogne, ils ont décidé avec un avocat de contester et nier mon autorité en tant que chef spirituel de la Lignée et de ce centre.

Moi-même, je ne suis pas parfait, mais néanmoins je respecte profondément le Dharma.

Très souvent, les lamas parlent de dévotion. Dévotion, dévotion, dévotion, mais quand je dois faire un changement qui va à l’encontre de leurs plans, il n’y a pas d’accord, il n’y a pas de dévotion. Je suis fatigué des politiques du Dharma. Je suis fatigué du business du Dharma.

Depuis toutes ces années, des pratiquants sincères sont venus. Beaucoup d’entre eux sont partis, beaucoup ont été déçus, beaucoup sont tristes… il est temps de réparer et de remettre les choses dans la bonne voie.

Je veux changer ce système, pour un autre système qui n’implique pas les abus de pouvoir ou les malversations, qui respecte les gens et qui respecte les étudiants. Je veux garder le Dharma sain et sauf. Je veux garder le Dharma pur. Je veux garder Kagyu Ling sain et sauf...
Lire la suite : 

12 comments:

  1. Anonymous10:26 AM

    Trois moines bouddhistes du temple des Mille Bouddhas ont été accusés d'abus de faiblesse sur une personne vulnérable.
    La plaignante, une femme dépressive depuis 2004, avait perdu son emploi. Une rupture sentimentale et la disparition brutale de son enfant l’avaient entraînée dans un état de dépersonnalisation et d’errance.
    Dans sa recherche intérieure, elle avait tenté de trouver refuge dans la religion bouddhiste.
    Elle avait fait un don de 50 000 euros au profit de la congrégation religieuse et aussi signé 2 chèques de 1 000 euros à deux moines à titre de don et pour des prières.

    ReplyDelete
  2. Anonymous10:55 AM

    June Campbell, traductrice du célèbre maître tibétain Kalou Rinpoché (1904-1989), chef de l'ordre des Kagyupa, était la "mudra", la "dakini", en d'autres termes la concubine du dignitaire tibétain. « Mais dans un contexte tantrique qu'elle analysa a postériori comme un pur prétexte permettant à ce moine de rompre ses vœux de chasteté.

    De son expérience douloureuse, elle a tiré un livre, ainsi que la matière d'interviews.

    Proche pendant des années d'un des plus grands maîtres tibétains, tant comme traductrice que comme compagne, June Campbell est une des personnes qui connaissent le mieux, de l'intérieur, ce mystérieux bouddhisme tantrique, où le secret joue un si grand rôle.

    La démystification du tantrisme qu'elle opère est donc le fait de quelqu'un, ou plutôt quelqu'une, qui en connaît bien des ressorts intérieurs et bien des secrets, à vrai dire les bien misérables petits secrets de queutards baisouillant en cachette.
    June Campbell eut à subir les insultes habituelles que reçoivent les victimes d'abus sexuels qui osent révêler les travers d'un "grand homme".

    Elle a abandonné la pratique du bouddhisme tibétain. »
    Source :
    http://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/june-campbell-esclave-sexuelle-au-100885

    Le jeune Khyabjé Kalou Rinpoché, Toulku (prétendue réincarnation) du vieux lama lubrique, a révélé dans une vidéo-confession qu'il fut régulièrement violé par des moines pédophiles durant son enfance passée dans un monastère bouddhiste. Est-ce cela le karma ?

    ReplyDelete
  3. Anonymous4:58 PM

    Kalou n°2, né le 17 septembre 1990 à Darjeeling (Inde), rêve comme tous les jeunes de son âge. Le bouddhisme tibétain n'est pas réformable parce que cette voie permet aux initiés des Tantras supérieurs de s'affranchir de la moralité à l'instar de Kunga Zangpo Legpai (1455 – 1529), plus connu sous le nom de Drukpa Kunley, yogi fou, buveur, fornicateur et à l'occasion tueur. Les initiés tantriques prétendent vivre au-delà de toute notion de dualité, de bien et de mal...

    ReplyDelete
  4. Anonymous5:25 PM

    Pour justifier ses débordements, le lama alcoolique Chögyam Trungpa vulgarisa l'idée de folle sagesse. Depuis, dans des centres du Vajrayana, prétextant la non-dualité, des « initiés » pervers conduisent un bal démoniaque.

    ReplyDelete
  5. Anonymous4:34 PM

    La non dualité a bon dos, mais nous pauvres cons ne nageons pas dans ces saintes hauteurs...

    ReplyDelete
  6. Anonymous9:31 PM

    La communication sur ce Forum dégénère... à boire et à manger -idem Cf. Page facebook Matthieu Ricard : on ne comprend pas très bien ce que vient faire Kalou Rinpoché sur sa page facebook ( la vacuité me direz-vous???)



    Amusez-vous bien et Joyeux Noël à tous !!

    ReplyDelete
  7. Dégénérescence ? Que voulez-vous dire ? N'est-il pas normal de faire connaître le constat de Kalou Rinpoché sur sa propre communauté (sangha) ?

    ReplyDelete
  8. ARMONIA9:02 AM

    le 16° karmapa avait dit de moi " sa pureté lui donnera la force" joli??? non ?? mais pas valable au regard de toute la souffrance infligée...........

    je suis bien d'accord avec Kalou Rinpoche, les disciples ne valent pas grand chose, ils ne respectent même pas les lois de la démocratie, or qu'avons nous de mieux???????????RIEN la loi de la sangha est livrée à des imbéciles, qui obéissent à la volonté du lama tu parles d'un progrés dans l'humanité

    http://enchainementdecriminalites.centerblog.net/

    ReplyDelete
  9. Anonymous9:29 AM

    de toute façon les lois religieuses ne sont pas au-dessus des lois de la démocratie, ceux qui obéissent aux lois shangha lama dharma, en opposition aux droits de l'homme, le font bien souvent en HORS LA LOI
    LA LOI EST COMMUNE SOUVERAINE ET LE FAIT DU PEUPLE ELLE NE PEUT EN AUCUN CAS ETRE LE FAIT D UN LAMA COMME CE HIERARQUE DEMEURE A QUI J AI EU AFFAIRE

    ReplyDelete
  10. Respect of human rights10:49 AM

    Did you say "buddhism" ???

    http://www.washingtonpost.com/blogs/worldviews/wp/2012/12/10/video-the-al-jazeera-documentary-that-burmas-government-publicly-condemned/

    ReplyDelete
  11. Hélas, 80 % des centres du Dharma en France sont totalement corrompus, On surnomme kayu ling le “Temple des milles bouteilles”!!! Une grande réforme s’impose à l’échelle nationale avec un vrai courant Rimé et pas un simulacre où les points de vues doctrinaux sont contraires à l’enseignement du Bouddha et les courants tibétains totalement sectaires les uns vis à vis des autres. Il nous faudra légaliser rapidement les statuts des résidents et tous les centres dans l’intérêt du Dharma et par compassion pour les êtres vivants (végétarisme, pas d’alcool,respect,ect…) Un tronc commun d’études pour les Lamas et les bouddhistes, cela nous éviterait d’entendre n’importe quoi sur le bouddhisme. Merci Kalou rinpoché

    ReplyDelete
  12. Anonymous11:41 AM

    La critique du lamaïsme n'est pas récente. Déjà en 1994, le Gyalwang Drukpa a dénoncé les lamas sans scrupules et les lobotomisés qui les suivent :
    « Ils donnent de mauvais conseils et enseignent avec une volonté de manipulation afin de s'assurer une réputation ... lucrative. Ils programment de grandes initiations, proposent des activités alléchantes et font beaucoup de publicité afin d'obtenir de l'argent, d'être célèbres, d'acquérir du pouvoir. Tout cela est très superficiel et très négatif.[...] Les pires sont ceux qui cherchent à manipuler, ils vous détruisent et vous privent de toute votre énergie simplement par amour propre. Les Européens ont vraiment besoin de maîtres authentiques. Bien sûr, il y en a beaucoup. Malheureusement, des Occidentaux, mais aussi des Orientaux, je ne sais pas pourquoi, se sont engagés dans une mauvaise direction. Montrer un mauvais chemin incite beaucoup de gens à s'y engager. C'est un comportement que je ne comprends pas et c'est vraiment dommage. Peut-être est-ce le signe de notre époque sombre. On peut le vérifier aux USA. Montrer le chemin authentique n'attire personne mais se mettre en valeur ou exagérer un peu, essayer de manipuler, font se précipiter les foules. »

    http://pema.free.fr/dru03.php3

    ReplyDelete