Saturday, December 08, 2012

Le miracle d'être




L'ultime révolution : l'illumination sauvage


« L'engouement actuel pour la spiritualité comporte beaucoup de naïveté — au début, cette innocence est sympathique —, mais c'est du pré-pensé, du pré-fabriqué. J'aurais tendance à faire comme mon arrière-grand-père avec l'art : liquider la spiritualité officielle. C'est la désobéissance ultime... »
Stephen Jourdain



Les croyants, les fidèles des monothéismes, les fous d'Allah, les sectateurs de Bouddha ou de Krishna font penser à des aveugles conduits par des borgnes. Le chemin de l'Eveil passe par la désobéissance et le rejet du fanatisme, des dogmes, de l'autoritarisme d'une institution ou d'un guide religieux... « L'Eveil, d'une certaine façon, est une extraordinaire entreprise de déboulonnage des idoles qu'on a planté en soi. Mais ceci se fait dans la liesse, la joie et non pas dans la tristesse et la componction », dit Stephen Jourdain.



Le truc pour « monter à l'Eveil » 

« En théorie, ajoute Stephen Jourdain, tout le monde peut, à tout instant, s'éveiller. Si on retient cette terminologie, il semblerait que l'éveil spontané soit rare. Mais il est vrai que l'Eveil recherché et trouvé est rare également. C'est extraordinairement facile quand on sait faire le geste, (très, très facile, lumineux !), mais très difficile à mettre en place ; il y a un truc !

C'est vrai qu'il y a un truc ! Quand on est petit et qu'on apprend à monter à bicyclette, on se dit que c'est impossible, qu'on ne tiendra jamais sur ce truc-là, impossible ! Et puis on essaie, on se casse la gueule un certain nombre de fois, et tout d'un coup on part sur son vélo. On a appris, on a compris. On ne sait pas expliquer ce que l'on a compris, c'est très difficile mais, tout à coup, on sait monter à vélo.

Là, on sait monter à dieu, on sait monter à l'Eveil ; c'est pareil ; il y a un truc ; Le tout est de donner le truc, ce n'est pas vraiment évident. »


Evacuer tous les dogmes


Charles Antoni : Il semble que tu es quelqu'un de très spontané et curieusement les questions que l'on te pose, sont toujours d'ordre intellectuel, pourquoi ? 

Stephen Jourdain : Je n'ai rien contre l'intellect, j'adore l'intellect, je trouve cela charmant ! Je ne suis pas sectaire. De quoi s'agit-il ? De foutre en l'air tous les systèmes ! Il existe un système qui est en place depuis assez longtemps qui consiste à systématiser la nécessité de « foutre en l'air les systèmes ». 

Il faut « foutre » ce système-là en l'air aussi ! Tous les maîtres, ou soi disant tels, parlent de « mental », « d'intellect », toutes ces entités... Systématisation, idéologie, dogme, doctrine, peu importe le terme qu'on emploie, (ce ne sont pas des animaux bien méchants, ce sont de gentils petits animaux) mais il faut que cela reste des petits animaux de compagnie, sans prétention. Essayer d'évacuer les dogmes ! Tout ce qui est derrière ces mots : dogme, doctrine, idéologie, systématisation, intellectualisation... 

Mais déjà là, c'est plus ambigu, parce que quand on s'en prend aux intellectualisations, on fait un procès à l'intelligence humaine. On n'a pas à faire le procès de l'intelligence humaine car elle est consubstantielle à la conscience ; c'est d'une imbécillité profonde et c'est un piège dans lequel il est extraordinairement important de ne pas tomber. Ce n'est pas parce qu'un type qui vient d'Orient, ou plus exactement l'exégète d'un type qui parle en Orient nous dit : « Attention, ne pensez pas, l'intelligence est méprisable.. » qu'il faut le croire. Conneries ! Ce n'est pas sérieux. La ronde infernale des pensées obsessionnelles : mon découvert en banque, ma femme qui me trompe ou alors moi qui trompe ma femme... Cette sarabande des pensées obsessionnelles, ce n'est pas de la pensée ! Bien sûr qu'il faut s'en débarrasser, c'est horrible, c'est très désagréable ces pensées qui tournent en rond autour de soi. On gît au sein de son esprit comme un cavalier désarçonné, à moitié assommé qui regarde avec épouvante le cheval sauvage et furieux courir autour de lui. Cette situation n'est pas satisfaisante, il faut envoyer tout cela en l'air. Mais attention est-ce qu'on peut parler de « pensée » au sens noble du terme ? Bien sûr que non. Le niveau d'intellection de ces pensées obsessionnelles est inexistant. Il ne faut pas confondre ces pensées avec l'intelligence. Quand on parle de se débarrasser de la pensée à mon avis, on dit une chose très dangereuse. Il faudrait d'abord préciser ce que l'on entend par « pensée » et essayer d'être précis, dans la mesure du possible



En 1992, Charles Antoni découvre qu'en Corse vit un singulier personnage, probablement un éveillé. Il se dit en lui-même : « Comment se peut-il qu'un éveillé se trouve ici, en Corse, sans que je le sache ? Se pourrait-il qu'ici même, dans mon propre pays, il s'en trouvât un, et que je n'en eusse jamais entendu parler, moi, qui, depuis plus de vingt ans avais bourlingué à travers le monde en quête de gourous, sages et éveillés de toutes sortes et qui, certes, en avais rencontré un certain nombre ? Cela se pourrait-il ? »

Charles Antoni réalise rapidement que Stephen Jourdain (1931-2009) est un interlocuteur qui n'appartient pas à la catégorie des endormis, bien au contraire. Ses entretiens avec l'éveillé sont réunis dans « Le miracle d'être », un livre particulièrement utile pour connaître le truc qui permet de « monter à l'Eveil ».




Thèmes des entretiens :


Éveil spontané et éveil recherché - Evacuer tous les dogmes - « Moi » est un verbe - Conscience infinie - L'incommensurable légèreté de « je suis » - Le continuum moi-monde - Le danger des extases - Quand « je » se dégrade en pensée de « je » - Arrêter de moudre - Connaissance consciente et connaissance pensante - Notre esprit est purement imaginaire - La vie est un jeu - Une seule éthique : être vivant - Un recul sans distance - Ne pas confondre perception et intelligence - Le déclic libérateur - Remonter à la source - La pensée première - Le placage affirmatif - Une valeur infinie - Jugement affirmatif - Séparation et différence.

www.loriginel.com










1 comment:

  1. Anonymous4:35 PM

    Stephen Jourdain, « La folle sagesse » :
    https://www.youtube.com/watch?v=k6dImoTasvQ

    ReplyDelete