mardi, septembre 25, 2018

Le 20 juillet 2019, le grand jugement ?



Un jour ou peut-être une nuit, le grand médium brésilien Chico Xavier (1910 - 2002) reçut un message de son esprit guide l'informant d'une "réunion des membres du conseil galactique comprenant les puissances célestes de notre système solaire, anges et extraterrestres, sous la supervision de Jésus en personne", précisent les sources, s’était tenue au moment de l’alunissage d’Apollo, le 20 Juillet 1969.

Devant le développement inquiétant de la science, notamment dans le domaine nucléaire et la conquête spatiale, des membres du conseil souhaitèrent mettre un terme à la folie technologique de l'humanité. "C’est alors, toujours d'après les sources, que Jésus prit la défense (encore une fois) des humains et une dernière chance fut accordée à l’humanité."


Le conseil galactique donna 50 années aux peuples de la Terre pour évoluer moralement et parvenir à coexister pacifiquement, sans provoquer une troisième guerre mondiale.

Le 20 juillet 2019, les grandes âmes de la galaxie examineront l'évolution morale et pacifique de l'humanité durant les 50 dernières années et décideront de son sort.

On nous pardonnera peut-être la pollution planétaire et la sixième extinction de masse des animaux. Quant à l'interdiction absolue de provoquer la Troisième Guerre mondiale, le conseil galactique constatera que nous (mais surtout l'empire américano-sioniste) avons dépassé les bornes. 

"La guerre contre le terrorisme, aux dimensions planétaires, est de plus en plus souvent présentée comme la 4ème Guerre mondiale. En effet, face à ce défi majeur, le monde occidental est appelé, comme il le fut pendant la 3ème Guerre mondiale, la guerre froide, à former un bloc sous leadership américain." (Pascal Boniface, "Vers la Quatrième Guerre mondiale ?")


L’Empire en guerre


"Il suffit de regarder et d’analyser le modus operandi de l’empire anglo-américano-sioniste pour détruire un pays qui résiste à son hégémonie afin d’en tirer la trame standard. Voici comment l’affaire se déroule pas à pas même si tout n’est pas systématiquement employé, l’adaptation et l’innovation au fil tu temps étant aussi d’usage :

- Envoyer un “assassin économique” dont le rôle est de pousser à la dette le pays concerné, le tout suivi de l’envoi de barbouzes de la CIA ayant pour fonction de former des agents provocateurs intra muros et de les superviser (principe de la corruption par la dette, qui si il échoue est remplacé par un coup d’état, ou une “révolution colorée”) ;

- Commencer une campagne de propagande contre les dirigeants et le pays, campagne de diffamation et de diabolisation ;

- Les accuser de posséder des armes de destruction massive ;

- Dépeindre le pays et le régime comme refusant les plus simples des droits à son peuple ;

- Pousser le monde à soutenir un embargo, des sanctions et/ou une zone d’interdiction de survol pour établir un “couloir humanitaire” ;

- Commencer les bombardements, ainsi que le soutien et la formation au sol d’une “opposition” armée et d’escadrons de la mort, les protéger des atrocités commises pour terroriser la population et faire glisser la responsabilité sur le régime en place dont il veut se débarrasser ;

- Faire ouvrir une banque centrale pour les Rothschild (sous contrôle de la Banque des Règlements Internationaux – BRI – basée à Bâle et dépendante de la City de Londres) ;

- Privatiser à outrance et vendre les ressources naturelles à ses sbires des entreprises transnationales ;

- Y établir des bases militaires américaines qui contrôleront le pays, instaureront un climat mafieux de terreur et favoriseront tous les trafics en tout genre générant une masse de fric à recycler par les banques et pour financer les opérations ne devant pas être connues (trafic d’armes, de drogues, d’humains, d’organes) ;

- Mettre un régime/gouvernement marionnette.

Regardez simplement depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale comment ce modus operandi s’est perfectionné au fil des années pour parvenir à sa plénitude actuelle :

Guatemala (1953), Iran (1956), Congo (1961), Vietnam (1962), Brésil (1964), Grèce (1967), Thaïlande (1971), Chili (1973), Argentine (1978), Nicaragua (1985), Panama (1989), Irak (1991), Afghanistan (2001), Irak (2003), Tunisie-Egypte-Libye (2011), Syrie (2011), Soudan (2013).

En préparation : Iran, Corée du Nord, Venezuela, Russie… Aucun pays, même “allié” n’est à l’abri.

Que ce soit clair pour tout le monde : l’empire (l’oligarchie eugéniste qui le mène) n’a pas vraiment d’alliés ou d’ennemis… il n’a que des intérêts à court, moyen et long termes…

Source : https://resistance71.wordpress.com/2017/08/27/controle-et-guerre-imperialiste-perpetuelle-modus-operandi/


Livre (format Kindle) :


de Mickael Ponsardin


La préoccupation essentielle du Spiritisme brésilien n’est pas d’apporter des preuves de la réalité de la communication avec les Esprits, mais de mettre la pratique médiumnique au service du bien-être de l’homme. Rien ne peut mieux illustrer les différents aspects de la culture spirite brésilienne que la vie de Chico Xavier. Respecté et apprécié par toutes les communautés religieuses de son Pays, considéré par certains comme un saint, il a incarné toutes les vertus chrétiennes et en particulier l’humilité. Véritable icône du Spiritisme brésilien, il a été le médium le plus complet et le plus prolifique de sa génération. À la lecture de ce livre consacré à la biographie de Chico Xavier, vous comprendrez pourquoi cet homme et ce médium, par sa vie et par son oeuvre, a marqué profondément et durablement le Spiritisme.


Le but de certaines prophéties :


(...) "il s’agit surtout actuellement, pour certains, de créer un « état d’esprit » favorable à la réalisation de « quelque chose » qui rentre dans leurs desseins, et qui peut sans doute se trouver différé par l’action d’influences contraires, mais qu’ils espèrent bien amener ainsi à se produire un peu plus tôt ou un peu plus tard ; il nous reste à voir plus exactement à quoi tend cette entreprise « pseudo-spirituelle »..." (René Guénon)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.