Monday, November 21, 2011

République totale ou État mondial totalitaire





Dans Totalité, une encyclopédie philosophique, Christian Godin écrit : « La première organisation à s'être déployée à l'échelle du globe fut l’Église catholique : une hiérarchie identique se répète sur tous les continents. La puissante centralisation à Rome assure la cohésion de l'ensemble ».

Depuis de nombreuses années, des utopistes, des philosophes, des politiques... parviennent à cette conclusion : « Dans un avenir rapproché, l'Humanité, définitivement et consciemment, s'organisera en un grand État mondial. » Cette phrase est de H.G. Wells, elle se trouve dans son livre La Découverte de l'avenir et le Grand État, 1913. H.G.Wells est considéré comme le père de la science-fiction. Il a imaginé : la machine à remonter le temps, l'exploration des frontières de l'infiniment grand et de l'infiniment petit, l'attaque des extra-terrestres... Notons que le mondialisme est singulièrement répandu dans le domaine de l'anticipation et de la science-fiction (lire les précédents posts et regarder la vidéo ci-dessous signalée par Dup, un lecteur du blog).

L’idée d'un État mondial a été portée au début de la Révolution française par Anacharsis Cloots (1753-1794). Cloots se proclamait « l'orateur du genre humain » et « l'ennemi personnel de Jésus-Christ ». Pour ce « citoyen de l'humanité », la république universelle remplacera l’Église catholique. Il envisageait la « fusion parfaite » du genre humain en un seul corps. « Alors que pour Rousseau la souveraineté était l'attribut du peuple, donc d'un peuple, pour Anacharsis Cloots, elle réside dans le genre humain tout entier. », écrit Christian Godin. En effet, Cloots envisageait la « fusion parfaite » du genre humain en un seul corps n'ayant plus d'intérêts divergents ni séparés. L'État unique, tout puissant et centralisé, n'aura plus en face de lui que de simples individus. « Plus une nation est grande, disait Cloots, plus les individus sont petits et plus étroitement ils peuvent être subordonnés « à la masse » […] Le Tout, le despote par excellence, la Loi universelle réalisera les fables de l'Âge d'or. » Anacharsis Cloots, Basses constitutionnelles de la république du genre humain.

Le gouvernement mondial ne sera rien d'autre que l'apparition au grand jour de l'oligarchie qui œuvre depuis des décennies à la fusion du genre humain en une masse malléable. Cette masse est asservie par des besoins artificiels créés par ceux qui détiennent le pouvoir financier et économique. Le gouvernement de tous les asservis de la planète, c'est la dictature mondiale !


En anglais, The New World Order by H. G. Wells, à lire sur Google books




Bernard Werber utilise des mots (imposer, contrôler, police...) qui révèlent bien la nature du gouvernement mondial qu'il appelle de ses vœux. Werber évoque la lutte contre les dictatures. Mais derrière ces dictatures fantoches, il y a le pouvoir financier mondial et l'oligarchie qui veut maintenant gouverner ouvertement le monde. 

No comments:

Post a Comment

Les commentaires sont momentanément désactivés.

Note: Only a member of this blog may post a comment.