Monday, May 21, 2012

La retraite




Lettre ouverte à Mesdames et Messieurs les candidats à l’élection législative

La montée en puissance du nombre de retraités constitue un « bouleversement social » dont la société doit prendre la mesure. Anciens salariés, les retraités ont des droits. Ils participent activement à de multiples activités qui contribuent à tisser ou maintenir du lien social. Cet investissement concourt pleinement à la solidarité intergénérationnelle. Pour un grand nombre s’ajoutent des difficultés financières dues, entre autres, au niveau des pensions et aux dépenses de santé. L’âge peut être cause de situations où la diminution de l’autonomie pose des problèmes particuliers aux retraités, comme aux personnes qui sont en situation de handicap.

Mesdames, Messieurs les candidats à l’élection législative en Creuse, les organisations creusoises de retraités ont décidé de s’adresser à vous pour que vous leur fassiez part de votre analyse de la situation des retraités et des propositions que vous avancez en ce qui concerne quatre questions essentielles : le pouvoir d’achat, la santé, la vie quotidienne et la prise en charge de la perte d’autonomie.

Pouvoir d’achat :

Envisagez-vous de revoir le mécanisme de revalorisation des pensions pour mieux prendre en compte les dépenses contraintes insuffisamment ou non prises en compte par l’indice INSEE ?

Quel montant minimum de pension estimez-vous normal?

Quelles mesures comptez-vous proposer pour améliorer les retraites ?

Envisagez-vous de modifier les prélèvements sur les pensions ?

Etes-vous pour ou contre la TVA « sociale » avec toutes ses conséquences ?

Santé :

Envisagez-vous de remettre en cause certaines dispositions de la loi HPST ? Lesquelles ?

D’une façon générale, comment envisagez-vous de réduire les inégalités en matière de santé et d’accès aux soins : franchises, dépassements d’honoraires, maisons de santé pluridisciplinaires publiques, déserts médicaux, augmentation du numerus clausus...?

Vous engagez-vous à supprimer :

la taxation des mutuelles de santé qui proposent des contrats solidaires et responsables et l’obligation de prise en charge des dépassements d’honoraires du secteur optionnel ?

Trouvez-vous juste le désengagement de la couverture de base assurée par la Sécurité Sociale ?

Etes-vous favorable à la défiscalisation des cotisations mutualistes ?

Activités quotidiennes :

Quelles dispositions proposez-vous pour permettre aux retraités comme à toute personne à mobilité réduite d’accéder à des moyens de transport pour les soins, pour les activités quotidiennes ? Avec quels financements ?


Quelles propositions comptez-vous faire pour favoriser l’accès aux loisirs et à la culture des retraités ?

Pour l’hébergement des personnes âgées, pensez-vous nécessaire de prendre des dispositions financières ou autres pour le logement individuel, collectif ? Quelles alternatives aux EHPAD proposez-vous ?

Perte d’autonomie :

Comment envisagez-vous la prise en charge des personnes en perte d’autonomie ? Doit-elle relever de la solidarité nationale à travers la Sécurité Sociale ou de la responsabilité individuelle ?

Envisagez-vous d’agir pour la mise en place « d’un service public de vie à domicile » cogéré par les associations existantes, les usagers et leurs familles, les pouvoirs publics ?

Que proposez-vous pour assurer un véritable service public à la personne avec des personnels compétents, qui prenne en compte la formation, les salaires, le déroulement de carrière et le respect de la qualification ?

Que proposez-vous pour permettre à tous d’accéder aux EHPAD quelles que soient leurs ressources, ce qui suppose une remise à plat et une harmonisation des budgets des établissements ?

Mesdames, Messieurs les candidats à l’élection législative en Creuse, vos engagements intéressent tous les retraités et personnes en situation de handicap de notre département ainsi que leur famille. Nous ne manquerons pas de les informer, lors d’une conférence de presse tenue à la fin du mois de mai, des réponses que vous apporterez à nos questions, de vos analyses et de vos propositions.

Pour l’ensemble des organisations creusoises de retraités :
Alain Roudier



Réponse


Après le désistement de son candidat, l'Alliance écologiste indépendante m'a demandé de la représenter dans le département de la Creuse (circonscription unique). Parce que mon désir de promouvoir la démocratie directe a été encouragé, j'ai accepté.

Contrairement aux idées répandues par les élus carriéristes, la démocratie directe est possible dans un grand pays. Le numérique permet de gérer un nombre considérable de données. Une assemblée numérique constituée de dizaines de millions d'électeurs (lucides et incorruptibles) sera plus utile à la société que tous les politiciens arrivistes courtisés par des lobbies souvent très généreux (On estime que 3 000 groupes d'intérêt employant jusqu'à 10 000 personnes font du lobbying à Bruxelles).

Les organisations creusoises de retraités souhaitent connaître mon analyse sur le pouvoir d’achat, la santé, la vie quotidienne et la prise en charge de la perte d’autonomie.

Tous ces thèmes sous-entendent une question :

Avons-nous les moyens de financer une politique plus généreuse à l'égard des retraités ?

En France, en Europe et dans le monde, les populations sont victimes d'un système antidémocratique qui ne profite qu'aux riches et à l'oligarchie. En neutralisant ce système, on vivra beaucoup mieux. Un exemple, à cause de la dette publique, on assiste à la paupérisation des peuples. Or la dette publique est une escroquerie planifiée par l'oligarchie politico-financière. Le peuple vivra beaucoup mieux quand il s'affranchira des exploiteurs et de l'odieux système fondé sur une avidité criminelle responsable de la pollution et de la détérioration fulgurante de la santé. Si l'on n'agit pas rapidement, peu de personnes arriveront à l'âge de la retraite. En Allemagne, l'espérance de vie en bonne santé n'est plus que de 58 ans. Le prétendu modèle allemand, qui n'est que du nazisme économique, et son « élite » de riches seigneurs réduisent les prolétaires en quasi esclavage.

Pour répondre clairement à Alain Roudier, porte-parole des organisations creusoises de retraités, c'est en mettant fin à la prédation économique et au darwinisme social que les aînés bénéficieront d'une véritable solidarité.

Bien entendu, des économistes collabos, les chiens de garde du système, démontreront à grand renfort de chiffres que l'austérité est incontournable. Il ne faut pas écouter ces valets de la mondialisation, du néo-féodalisme mondial.

De plus, dans l'éventualité d'une insurrection des consciences et de la fin de l'horreur économique, de nouvelles lois seront décidées par le peuple lui-même. Mon rôle ne consiste pas à vous demander de voter pour des promesses. Mon objectif est de vous inciter à reprendre votre pouvoir décisionnel de citoyen. Quand vous comprenez que la démocratie représentative est une fumisterie, vous n'avez plus besoin d'élus. Vous voterez vous-même les lois bénéfiques à la société.

Félix Crespo

Dessin :

No comments:

Post a Comment