Thursday, May 24, 2012

Qu'est-ce qu'une alimentation antivieillissement ?




Qu'est-ce qu'une alimentation antivieillissement ?

C'est une alimentation équilibrée et sans excès.

Elle compte 10 à 15 % de protides, et 30 à 35% de lipides. Elle est composée pour plus de 50 % glucides. Choisir des produits complets pour bénéficier de leurs vitamines, minéraux et fibres.

On les trouve surtout dans les graines riches en huile, telles que le tournesol, le sésame ou le soja. Ce sont des cousins du cholestérol, puisqu'ils ont une formule chimique très proche, mais leur effet est radicalement opposé ; ils font baisser le taux de cholestérol et préviennent la formation du cancer du gros intestin.

Une forte consommation de carottes crues diminue de 11 % le taux de cholestérol.

Ail : le cocktail antioxydant.

Sa réputation n'est pas usurpée, car il est l'aliment-médicament qui fut utilisé à des fins médicales par les Grecs et les Romains, ses propriétés n'ont cessé d'étonner. Des papyrus égyptiens de 1500 ans av. J.-C. font état de 22 traitements à base d'ail !

Huile d'olive : l'aliment santé de base issu de la première pression à froid.

L'olivier est immortel. S'il est malade, son tronc disparaît tandis que de jeunes pousses naissent sur son pied. L'huile d'olive s'est hissée au rang convoité des aliments médicaments. Les spécialistes affirment qu'elle est l'huile la plus physiologique, car ses acides gras sont similaires à ceux du lait maternel.

Lentilles : avec le soja, les plus intéressantes des légumineuses.

L'oignon est un antibiotique naturel : il peut venir à bout, parfois seul, d'infections gastriques, de toux, de rhumes ou de bronchites. Il bloque la hausse du cholestérol sanguin lorsqu'il est associé à un plat riche en graisses.

Soja : l'incontournable anti-âge.

Il est l'une des premières plantes cultivées par l'homme. Les vertus les plus spectaculaires du soja sont très diverses. Il est hypocholestérolémiant, protège la prostate, est vite rassasiant et s'avère utile pour ceux qui veulent perdre du poids.

Le soja participe aussi à la prévention du cancer du côlon. Sa farine est dépourvue de gluten.

Orange : notre première source de vitamine C.

Pomme : le fruit anticholestérol (une pomme par jour évite la nécessité du médecin, dit le proverbe). C'est l'un des cinq aliments magiques avec la carotte, l'ail, le persil, l'oignon.

Tomate : protectrice de la prostate.

C'est l'un des aliments les plus sains, elle renferme un taux record d'antioxydants.

Je rappelle que l'absence de magnésium accélère les déséquilibres, donc le vieillissement.

Les sources naturelles de magnésium sont le soja et les amandes.

Le sélénium : c'est un antioxydant majeur que vous trouverez dans les germes de blé, les céréales complètes, certaines levures, l'ail, l'oignon.

Jean-Marc Governatori, Vers une santé totale.

Vers une santé totale
Témoignages, solutions, résultats...

L'histoire humaine montre que l'évolution économique épouse l'amélioration sanitaire par l'hygiène et les progrès médicaux. Cependant, elle crée de nouvelles maladies par le mode de vie et l'omniprésence chimique. 

95 % des décès et maladies reposent sur 6 causes évitables : stress, sédentarité, mauvaise alimentation, alcool, tabac, environnement pollué.

4 pandémies sévissent : cancers, maladies cardio-vasculaires, obésité, dépression.

Nos choix de société, nos choix de vie aggravent ces souffrances année après année, et ce malgré l'avancée des connaissances actuelles. Les témoignages, constatés par huissier sont saisissants.

Le conflit médecine conventionnelle / thérapies alternatives est donc criminel. Coopérons ! Agissons ! Cessons ce gâchis humain et financier ! Ce livre démontre que c'est possible...



Dessin :
Carmen Cru de Lelong



7 comments:

  1. Véronique8:20 AM

    Il faut quand même ajouter que ces légumes doivent être consommés "bio" et préparés soi même. Parce que les légumes vendus à Carrefour ou autre favorisent le cancer car contenant des taux de pesticides élevés.
    Quand au soja, c'est sûrement très bien, mais ce n'est pas un aliment de chez nous, et donc ne vaut pas les lentilles en terme énergétique. Un corps sain se satisfaisant des aliments disponibles autour de lui, non venant de l'autre bout du monde.

    ReplyDelete
  2. Anonymous3:17 AM

    C'est vrai qu'il faut préciser BIO ! C'est vrai aussi que la nature est bien faite et que l'on trouve les ressources appropriées aux habitants d'une région dans cette région elle-même. Cependant nous sommes nomades aujourd'hui, métissés, donc cette idée ne prévaut pas. Et il y a quantités de produits que nous mangeons qui ont été importés (et même si produits sur place). L'huile d'olive je ne pense qu'on en fabrique dans ma région.. Est-ce que le sel doit-être réservé aux habitants du littoral ? Etc... C'est un luxe que la mondialisation nous a apporté, même si je le répète il vaut consommer local, au moins pour l'énergie/pollution. En gros, il ne faut pas non plus cracher dans la soupe ;)

    ReplyDelete
  3. Anonymous3:17 AM

    C'est vrai qu'il faut préciser BIO ! C'est vrai aussi que la nature est bien faite et que l'on trouve les ressources appropriées aux habitants d'une région dans cette région elle-même. Cependant nous sommes nomades aujourd'hui, métissés, donc cette idée ne prévaut pas. Et il y a quantités de produits que nous mangeons qui ont été importés (et même si produits sur place). L'huile d'olive je ne pense qu'on en fabrique dans ma région.. Est-ce que le sel doit-être réservé aux habitants du littoral ? Etc... C'est un luxe que la mondialisation nous a apporté, même si je le répète il vaut consommer local, au moins pour l'énergie/pollution. En gros, il ne faut pas non plus cracher dans la soupe ;)

    ReplyDelete
  4. Anonymous3:18 AM

    C'est vrai qu'il faut préciser BIO ! C'est vrai aussi que la nature est bien faite et que l'on trouve les ressources appropriées aux habitants d'une région dans cette région elle-même. Cependant nous sommes nomades aujourd'hui, métissés, donc cette idée ne prévaut pas. Et il y a quantités de produits que nous mangeons qui ont été importés (et même si produits sur place). L'huile d'olive je ne pense qu'on en fabrique dans ma région.. Est-ce que le sel doit-être réservé aux habitants du littoral ? Etc... C'est un luxe que la mondialisation nous a apporté, même si je le répète il vaut consommer local, au moins pour l'énergie/pollution. En gros, il ne faut pas non plus cracher dans la soupe ;)

    ReplyDelete
  5. This comment has been removed by the author.

    ReplyDelete
  6. Bonjour,
    Les fruits et les légumes sont les antioxydants incontournables, mais les viandes, les poissons, les céréales et les huiles végétales aident aussi notre corps à lutter contre les attaques des radicaux libres.

    ReplyDelete
  7. Anonymous11:32 PM

    Manger à l'instinct c'est pas mal non plus.

    ReplyDelete