samedi, mars 10, 2018

Au Sri Lanka, la "violente sagesse"

On connaît (hélas) la "folle sagesse" des lamas lubriques. Depuis quelques années, de plus en plus de moines bouddhistes sont adeptes de la "violente sagesse".

"De nouvelles émeutes entre bouddhistes et musulmans ont éclaté dans la région centrale de Kandy, foyer de violences interreligieuses où deux personnes ont été tuées et des centaines d’habitations détruites."



Le Vénérable Galagoda Aththe Gnanasara est le secrétaire général de Bodu Bala Sena.



"L’organisation bouddhiste radicale Bodu Bala Sena prône la prééminence du bouddhisme.

Le Sri Lanka connaît une montée de l’extrémisme bouddhiste depuis plusieurs années, attisé par des moines radicaux au sein du Bodu Bala Sena (BBS), « Force du pouvoir bouddhiste », organisation bouddhiste, nationaliste, extrémiste, islamophobe et antichrétienne, active depuis 2012. Cette organisation cherche à imposer la prééminence du bouddhisme au Sri Lanka et a organisé plusieurs campagnes contre les minorités ethniques et religieuses du pays..."

Lire la suite La Croix.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.