lundi, avril 02, 2018

Un messianisme mortifère : le mondialisme


Quelques jours après la journée sanglante du 30 mars, les Israéliens célébreront le 70e anniversaire de la création de l'Etat sioniste.




JUDAÏSME ET SIONISME,

LES DEUX FACES DU MONDIALISME COSMOPOLITE


par Philippe Ploncard d'Assac 




Le prétexte pour pousser à de nouveaux conflits par lesquels le mondialisme cosmopolite entend anéantir les résistances et progresser, est toujours le même :

L'invocation de la "barbarie", la menace terroriste, etc …

Mais, qui a mis en route la machine infernale du terrorisme, sinon les Anglo-saxons pendant la 2ème Guerre mondiale en fournissant des armes à la Résistance gaullo-communiste ? !

Elle servit surtout à assassiner leurs opposants politiques et des officiers allemands afin d'amorcer la machine infernale "agression-répression-résistance" !

Qui à son tour a utilisé le terrorisme en Palestine, sinon l'occupant juif ?

- Contre les Anglais - l'attentat, entre autres contre l'Hôtel King David à Jérusalem, tuant des officiers anglais et leurs familles,

- Contre le représentant de l'ONU, le comte Bernadotte, jugé trop pro-Palestiniens, assassiné par les terroristes juifs de l'Irgoun,

- Contre les Palestiniens pour leur voler leurs terres.

Et ce sont les États-Unis et Israël qui se plaignent aujourd'hui du terrorisme ? ! [...]


La république (française) soumise aux lobbies, a toujours privilégié les intérêts juifs au détriment de ceux des musulmans et de nos intérêts géopolitiques et stratégiques.

Ce n'est pas de la colonisation civilisatrice de nos soldats et de nos missionnaires dont la République doit se repentir, mais de son appui constant aux intérêts juifs qui a entraîné les massacres de 1870 et 1945 pour les imposer aux musulmans que l'on humiliait ainsi.

Ce que la IIIème République soutenue par les Rothschild avait fait, De Gaulle le refera dès son arrivée à Alger, en rétablissant le décret Crémieux abrogé par Vichy.

Ce décret redonnait unilatéralement et en bloc, la nationalité française aux seuls Juifs, alors que comme en 1870, les musulmans venaient de se battre pour la France.

Comme en 1870, les conséquences ne se firent pas attendre. François d'Orcival, rappelait que "le 1er mai 1945, les manifestants à Alger, Oran, Mostaganem, criaient "À bas la France, à bas les Juifs", tandis que la police tire sur eux".

Lors des émeutes du 9 au 14 mai, rappelait encore d'Orcival, les émeutiers criaient de façon révélatrice :

"À bas De Gaulle, serviteur de la juiverie".

"À bas Churchill et les Juifs" !

Comme en 1870, les marxistes Adrien Texier ministre de l'Intérieur et Charles Tillon, ministre de l'Air, massacreront des milliers de civils musulmans, traités d' "hitlériens" !

C'est dire si le ''facteur juif" était fondamental dans l'insurrection contre la France, devenue aux yeux des musulmans, un occupant au service de la communauté juive.

La férocité de la répression gaullo-communiste, comme celle de Thiers tenu par les Rothschild est suspecte, car comme en 1870, les dirigeants de 1945, ont voulu créer l'irréparable avec les musulmans, pour les dresser contre la France.

Aujourd'hui, leurs héritiers se servent de cette haine en nous imposant l'immigration islamiste comme instrument de destruction de notre entité nationale et religieuse.

Cela peut paraître paradoxal, car dans le même temps où le mondialisme cosmopolite combat les pays islamistes rétifs au Nouvel Ordre mondial, il se sert de l'immigration islamiste pour nous détruire.

Voilà pourquoi il ne faut pas tomber dans le piège des milieux sionistes et "marranes" (1) infiltrés dans les milieux catholiques, les poussant à appuyer Israël pour contrer l'Islam.

L'Islam est victime du même ennemi qui nous dresse les uns contre les autres, alors que nous pourrions nous entendre contre l'ennemi commun, comme l'ont compris certaines élites musulmanes.

En nous imposant l'immigration [...], c'est à une véritable substitution de population à laquelle il pousse, à l'image de ce qui s'est passé au Kossovo, berceau de la Serbie orthodoxe, aujourd'hui islamisée et séparatiste.

Ainsi, le but du mondialisme transparaît :

La création de populations métissées, déracinées, sans Histoire, donc sans sentiment d'appartenance, simples consommateurs d'un commerce mondialisé et massifié sous contrôle de la Haute finance cosmopolite.

Lorsque l'on voit la complicité atavique avec le sionisme, d'éléments juifs, "français", on comprend que judaïsme et sionisme sont inséparables et tendent vers le même but. [...]
Il n'y a ainsi aucun antagonisme entre judaïsme messianique  et sionisme, les deux participent de la même paranoïa à la conquête du monde.

Philippe Ploncard d'Assac, "Le complot mondialiste".


(1) Nom donné aux Juifs convertis sous Isabelle la Catholique et par extension, à tout Juif converti qui continue à soutenir le judaïsme. La pratique secrète de la religion juive par certains "convertis", fut à l'origine de l'inquisition pour scruter les cas de double pratique.





Burns-Rothschild



Troublant « clin d’œil » dans Les Simpson, la série télévisée d'animation américaine créée par Matt Groening et diffusée depuis le 17 décembre 1989 sur la chaîne américaine Fox. 


La Hongrie est devenue le premier pays européen à interdire officiellement à toutes les banques Rothschild d’opérer dans le pays.

En 2013, la Hongrie a entamé le processus de retrait du Fonds monétaire international (FMI) et a accepté de rembourser intégralement le plan de sauvetage du FMI afin de débarrasser le pays du cartel bancaire du Nouvel Ordre Mondial...

Lire la suite :



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.