mardi, avril 17, 2018

Préparez-vous au jugement dernier



Guerre : les consignes de la télévision nationale russe


Avez-vous reçu les instructions de votre gouvernement de vous préparer à un possible, soudain et gigantesque bris de fonctionnalité ?

Les ministères de la sécurité civile de plusieurs pays, ou villes, préconisent de disposer d'articles essentiels pendant une période de 72 heures (eau, nourriture, médicaments, etc.). Vous imaginez que si un conflit mondial éclate, vous devrez disposer d'un stock beaucoup plus important puisqu'en quelques heures, le prix de l'essence risque d'exploser, suivi par le prix des aliments. Il deviendrait très difficile, en quelques jours, voire quelques heures, de trouver de la nourriture, de l'eau, des nécessités de base et des médicaments.




"Nous sommes dirigés par des espèces de Docteur Folamour à la fois vaniteux et irresponsables."
François Asselineau




Les Russes n'ont pas apprécié l'intervention d'Emmanuel Macron sur BFMTV (dimanche 15 avril) qualifiant la Russie de complice de l'attaque chimique en Syrie. 

De son côté, François Asselineau demande aux parlementaires de destituer Emmanuel Macron de ses fonctions. Le président de l'Union du peuple pour rétablir la démocratie (UPR) estime que la coalition occidentale qui frappé la Syrie dans la nuit du 13 au 14 avril répondait à une demande supérieure euro-atlantiste.

"Pour François Asselineau, il ne s'agit que d'une intervention partielle, car de «très grands pays comme l'Allemagne, le Canada et l'Italie [...] ont sagement refusé d'y participer.

Concernant les décisions occidentales entourant cette opération en Syrie, le président de l'UPR a évoqué «un parfum de gesticulation», estimant que «les dirigeants américain, britannique et français semblent contraints d'envoyer à je ne sais quelles forces euro-atlantistes des messages comme quoi ils feraient preuve de fermeté à l'égard de la Syrie, et en définitive de la Russie, mais tout en faisant en sorte [...] d'épargner soigneusement les cibles russes.»

Selon ce candidat malheureux à l'élection présidentielle, «tout cela est extrêmement inquiétant et démontre au mieux que nous avons des dirigeants qui ne sont pas totalement libres de leurs propres décisions [...] et au pire que nous sommes dirigés par des espèces de Docteur Folamour à la fois vaniteux et irresponsables




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.