Wednesday, December 07, 2011

Pourquoi l'homme a-t-il le cœur si dur ?





Il y a quelques années, des amis, qui se disaient spiritualistes, furent possédés par la fièvre de l'argent. Des personnes intelligentes, des enseignants, des formateurs, des fonctionnaires... se mirent à prédire la richesse facile et rapide aux personnes qui disposaient de quelques milliers d'euros. Celui qui voulait devenir riche devait entrer dans une pyramide financière et donner ses économies, il recevrait infiniment plus à condition de trouver deux ou trois candidats à la fortune qui à leur tour trouveront d'autres personnes...

L'argent n'était pas investi et ne produisait aucun bénéfice. Il était simplement remis aux personnes placées plus haut dans la hiérarchie pyramidale. Le système consistait à prendre les économies des émules de Crésus. Les personnes qui constituaient la base de la pyramide étaient condamnées à la perte de leur capital. Alors, toutes ces « belles » âmes courtisaient inlassablement leurs relations, amis et parents afin d'accaparer leurs euros et de s'élever rapidement dans la hiérarchie financière. Personne n'avait la moindre compassion pour les victimes. Qui ignore que le système financier pyramidal exige de « sacrifier » un maximum d'individus afin que les plus habiles dans l'art de la persuasion empochent des sommes colossales ?

Les cercles de dons, rondes ou roues d'abondance, karus, bulles multicolores, grandes bleues, boosters, chaînes d'argent, pyramides financières, jeux de l'avion, boules de neige, tontines, randonnées... abondent. Ce phénomène démontre que beaucoup de personnes se livrent à une impitoyable prédation financière et que l'homme moderne a le cœur bien dur.

On interrogea Krishnamurti :

Pourquoi l'homme a-t-il le cœur si dur ?

Krishnamurti :

« C’est pourtant assez simple, ne croyez-vous pas ? Lorsque l'éducation se limite à transmettre un savoir et à préparer l'étudiant à un travail, qu’elle ne sert qu’au maintien des idéaux, et qu’elle lui enseigne le souci exclusif de sa propre réussite, bien sûr que l'homme devient dur et indifférent. La plupart d’entre nous, en fait, n’ont pas d’amour dans leur cœur. Jamais nous ne contemplons les étoiles, jamais nous ne savourons le murmure de l’eau, jamais nous ne regardons danser la lumière de la lune sur les eaux vives d’un torrent, jamais nous ne suivons du regard un oiseau en vol. Notre cœur ne sait pas chanter ; nous sommes toujours affairés, l’esprit plein de projets et d’idéaux pour sauver l'humanité, nous faisons profession de fraternité, quand notre regard en est la négation même. C’est pourquoi il est essentiel d’avoir une éducation digne de ce nom tant qu’on est jeune, qu’on a le cœur ouvert, sensible, enthousiaste. Mais cet enthousiasme, cette énergie, cette compréhension explosive s’évanouissent lorsqu’on a peur - et nous avons pratiquement tous peur. Nous avons peur de nos parents, de nos professeurs, du prêtre, du gouvernement, du patron; nous avons peur de nous-mêmes. C’est ainsi que la vie devient synonyme de peur et de ténèbres, et voilà pourquoi l’homme a le cœur si dur. »



5 comments:

  1. Anonymous6:48 PM

    et si krishnamurti était enseigné à l'école??

    ReplyDelete
  2. Anonymous6:48 AM

    Combien il gagne Krishnamurti?

    ReplyDelete
  3. Krishnamurti est mort depuis 20 ans. Il a toujours été pauvre, l'argent de ses "causeries" allant aux fondations pour les déshérités.
    Sa jeunesse proche de la société théosophique, il en est sorti très tôt, avant ses 20 ans, et a voué sa vie à expliquer aux gens qu'ils ne devaient pas le prendre pour un maître, mais au contraire être libre. Et les moutons l'ont suivis.

    ReplyDelete
  4. Anonymous6:43 AM

    Hummm... pas convaincue... J'aimerais bien être pauvre comme lui...

    ReplyDelete
  5. Anonymous3:52 PM

    Si tu souhaites être pauvre comme lui ... Je t'invite à te dépouiller de ta vanité ... Et d’œuvrer dans ta vie pour le bien de tous ...

    ReplyDelete