lundi, mars 04, 2019

Dites la vérité et vous humilierez le diable


Stéphane Blet fait le point sur l'actualité.

Les talmudistes, les kabbalistes et les initiés francs-maçons ont jeté leur dévolu sur la France. Paris est leur Nouvelle Jérusalem...



Extrait du livre de Gérard Menuhin Dites la vérité et vous humilierez le diable :

Les quatre lois de la mondialisation 

1. Le dogme de la mondialisation est la privatisation de tous les biens matériels. Tous seront privatisés, internationalisés et vendus à but lucratif. Tout est marchandise ; tout a un prix ; tout peut être acheté et vendu !

2. Les travailleurs ne sont que des facteurs de coût et des ressources humaines toujours échangeables. Le contrôle de toutes les ressources naturelles, de l'offre d'énergie, de l'eau potable, de la monnaie mondiale ainsi que des aliments génétiquement modifiés sont des conditions préalables indispensables à la domination des cartels mondiaux.

3. Aucun gouvernement ne peut entraver la libre circulation des capitaux ou le retour des bénéfices. Les nations doivent être mises en dépendance réciproque, de sorte qu'elles ne peuvent plus exister de manière indépendante.

4. Les États qui s'opposent à cela sont des États voyous. Les opposants de cette mondialisation doivent être détruits. C'est ce que demande l'idéologue de la mondialisation Thomas Barnett : "Nous les tuerons !".

Le but ultime est "la synchronisation de toutes les nations sur terre". Cela sera réalisé par un mélange de races, l'objectif étant d'obtenir une "race brun clair" en Europe. À cette fin, l'Europe recevra chaque année 1,5 million d'immigrants en provenance du tiers monde. Le résultat sera une population avec un QI moyen de 90, trop stupide pour comprendre, mais assez intelligente pour travailler. Les nations européennes n'apparaîtront plus comme concurrentes, une culture millénaire serait détruite. Pour tous ceux qui s'opposent à ce but, les globalisateurs ont une solution simple : "Tuez-les" ; c'est ce que l'on apprend encore et encore... 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.