Friday, March 25, 2011

La théorie du complot & l'extrême droite




La théorie du complot sous-tend l'idéologie d'une grande partie de l'extrême droite et de nombreux discours et écrits de cette mouvance. Celle-ci, qui interprète l'histoire comme un long processus de décadence et de subversion - l'«involution» -, tend à attribuer la responsabilité des événements négatifs à l'action volontaire et concertée d'un certain nombre d'individus agissant en secret et connus des seuls « initiés ». Il n'y aurait donc aucun hasard : derrière les faits et les raisons apparentes existeraient des manœuvres et des causes cachées n'ayant rien à voir avec la providence divine, mais qui sont purement humaines. La vision du monde en termes de complot a ainsi prospéré et pris des formes diverses au long de l'histoire, et particulièrement ces dernières années. Elle s'exprime tant dans la fiction que dans la réalité : complot de l'Église (le film Da Vinci Code), complot américano-israélien ou, bien sûr, complot anti-FN (putsch de Mégret, refus des signatures de parrainage pour la présidentielle...

La théorie du complot telle qu'elle se présente à l'extrême droite est souvent fondée sur un préjugé antisémite : le mythe du «complot juif» attribue la marche du monde à la volonté d'un petit nombre de Juifs hyper-puissants qui auraient établi un plan précis de conquête de l'univers au détriment des non-Juifs. Certains antisémites persistent à croire que ce plan est contenu dans les Protocoles des Sages de Sion, un faux rédigé par les services secrets russes en 1903, interdit de vente et de diffusion en France.

Souvent, l'idée d'un complot des francs-maçons vient s'ajouter à celle du complot juif (de nos jours appelé « sioniste » pour détourner les lois antiracistes) et fonde ainsi le concept de « complot judéo-maçonnique ». L'ouvrage précurseur en la matière est les Mémoires pour servir à l'histoire du jacobinisme, publié par l'abbé Augustin Barruel en 1797. Pour l'extrême droite, le complot judéo-maçonnique est en effet à la base des idées qu'elle abhorre : celle des Lumières, de la Révolution française, celles de la laïcité et de la démocratie. Désormais, le complot judéo-maçonnique est responsable du « mondialisme », qui serait le prélude à l'instauration d'un «gouvernement mondial «  représentant les intérêts des multinationales et visant à l'abolition des États.

Les principaux auteurs de littérature complotiste (aussi nommée « conspirationniste ») d'extrême droite en France au 20ème siècle sont Henry Coston (1910-2001), Jacques Ploncard d'Assac (1910-2005) et Léon de Poncins (1897-1975),qui travaillèrent dans la lignée d'Édouard Drumont (1844-1917), le fondateur de la Ligue antisémite. Les deux premiers ont exercé une influence notable sur le Front national, comme en attestent les nombreuses références aux « puissances d'argent », à la « Trilatérale » (organisation américano-européo-japonaise d'experts et de décideurs) ou au « complot mondialiste », qui emplissent les discours de Jean-Marie Le Pen, surtout lorsqu'il s'adresse à ses militants et à ses fidèles. Dans une interview donnée au quotidien Présent en juillet 1989, le président du FN avait évoqué « les grandes internationales, comme l'internationale juive, (qui) jouent un rôle non négligeable dans la création de l'esprit antinational », citant également « la maçonnerie », parmi les exemples des forces « qui visent à établir une idéologie mondialiste, réductrice, égalisatrice ». Cependant, la plupart du temps, le FN préfère aujourd'hui parier (en public) de «lobby », du « mondialisme » et des « puissances financières » pour décrire les forces qui cherchent à «asservir les nations ». Cette terminologie sert généralement à masquer l'antisémitisme contenu dans la représentation que se fait l'extrême droite de ce prétendu complot.

Phénomène essentiellement européen et américain, la théorie du complot judéo-maçonnique a été propagée, dès l'époque nazie, dans le monde arabo-musulman, où elle est utilisée depuis par certains groupes islamistes. Elle a également servi de base à l'antisionisme soviétique à l'époque des procès staliniens de l'URSS.

Dictionnaire de l'extrême droite


Dictionnaire de l'extrême droite

A l'extrême droite, plus qu'ailleurs, les mots sont des armes pour le combat politique. Ces mots sont particuliers : soit parce qu'ils sont inventés pour fustiger un ennemi (" Ripoublique ", "établissement", "sidaïques"), soit parce qu'ils prennent un sens spécial dans la bouche des tribuns incarnant ce mouvement ("crise", "déclin ", "immigrés"). En analysant le sens et les sous-entendus du discours de l'extrême droite, mais aussi en décrivant les organisations, les partis, en relatant les parcours des leaders et des hommes de l'ombre ou en expliquant les positions sur les problèmes du moment (Irak, chômage, culture, terrorisme...), ce dictionnaire permet de mieux comprendre les ressorts et les ambitions d'une famille politique qui espère, plus que jamais, revivre le "miracle" du 21 avril 2002.


Sous la direction d'Erwan Lecœur, auteur de Un Néo-populisme à la française, Trente ans de Front national, ce dictionnaire a été rédigé par une équipe de spécialistes composée de Jean-Yves Camus, Sylvain Crépon, Nonna Mayer, Marie-Cécile Naves, Birgitta Orfali, Bernard Schmid et Fiammetta Venner.



Illustration :

4 comments:

  1. C’est très facile de se moquer de ceux qui se doutent d’un complot . L’autruche , est une parfaite anticomplotiste . Elle se met la tête dans le sable et l’ennemi existe plus parce qu’elle le voit plus. Mais l’ennemi ne croit pas à votre stratagème, et vous auriez pu fuir si vous aviez affronté l’ennemi . Il y a un simple test à faire avec un rationaliste genre je_crois_que_ce_que_je_vois : posez la question sur le 11 septembre . S’il vous raconte la fable des cutters ,de pilotes Afghans et de Ben laden et du passeport au pied de la tour, ne perdez pas votre temps. Laissez dormir ceux qui veulent. Je comprend pas cette focalisation de l’extrême droite .La révolution russe et le cortège d’ignominies qui a suivi était le fait d’extrême gauche ,bien que ces termes sont purement polémiques . De plus est , ces ‘révolutionnaires’ étaient à 90 % juif .Fait qui est facilement vérifiable. On est en parfaite opposition avec vos arguments. Je monte au créneaux chaque fois que je lis des auteurs anesthésiants qui nous désarment. Les hommes ‘ont pas besoin de berceuses. Ils ont souffert énormément de trahison et .. de complots depuis des millénaires. Essayer ainsi de mettre le vers dans le fruit est perfide. Les complots sont bien réels. Ils ont pas la forme où on l’entend comme des bandits qui se réunissent dans une cave en pleine nuit pour méditer un mauvais coup. Ils se réunissent dans de prestigieux hôtels transformés en citadelle . Leur document sont même accessibles à des chercheurs comme l’infatigable Pierre Hillard . Il y a aussi des forces noires qui produisent des synchonicités inexplicables . Le hasard existe pas et l’histoire se répète . Comment se fait il que nous sommes gouvernés exclusivement par des malades , des psychopathes , des cupides et des orgueilleux ? Ceci dit il faut toujours garder l’indépendance d’esprit pour cela je mets 2 générateurs de complots :

    http://generateur-de-complots.streetpress.com/

    http://traulever.net/conspi32.htm

    ReplyDelete
  2. Merci dup,
    je ne serais mieux dire pour l'instant.
    Récemment, j'ai entendu le romancier Umberto Eco, qui affirme, comme beaucoup trop de personne, que la théorie du complot n'est qu'un fantasme... En dénigrant commne d'hab: le web.

    Tout n'est pas noir ni blanc, n'est il pas ? En tout cas sortant des cycles infernales des politiques... Rien ne sert d'en isloser un, c'est toute la politique qu'il serait bon d' exclure...

    Bien à vous !

    Que celui qui ne veut voir, ne voit pas !

    ReplyDelete
  3. ce qu'il faut savoir c'est qu'il y a une infiltration sans précédent du net de la part des instances incrimminées. Beaucoup de forums sont pollués par de fausses identités . Le gvt américain a pris conscience p. ex de l'importance de la guerre des esprits. Pou cela ils ont fait acquisition d'un programme qui gère 70 identités simultanément . Il y a aussi des brigades de déinformation pour semer le doute et la confusion .C'est une guerre de censure pour effacer tout ce qui plait pas aux uns et aux autres .En voila une qui se cache même pas :

    http://www.juif.org/fdii/fdii-combats.php

    regardez le nombre de documents censurés . Soyez rusés comme des serpents et doux comme des colombes

    ReplyDelete
  4. Leur symbole est équivoque, DUP !

    ReplyDelete

Note: Only a member of this blog may post a comment.