Wednesday, June 29, 2011

Les interdits de l'islam




Mahomet a déclaré : « Évitez les sept périls que sont le polythéisme, la magie, le meurtre, le vol des orphelins, la fuite lors de la guerre sainte, la calomnie des femmes mariées, l'usure. »

Le théologien Ibn Abbas, suivi par la tradition musulmane, a précisé : « Ils sont plus près de 70 que de 7. » Voici la liste de ces 70 grands péchés, adaptée d'un livre justement intitulé Al-Kabaïr (Les grands péchés). L’auteur, Adh-Dhahabi, a passé la majeure partie de sa vie à Damas où il est né en 673 de l’Hégire (1274 de l’ère chrétienne). Son ouvrage a été réédité par les Éditions Dar el Fiker (Beyrouth), dans une version bilingue, arabe et française, établie par Saïd Al-Laham.

1. Le polythéisme.
2. Le meurtre.
3. La magie.
4. La négligence de la prière.
5. La non-acquitation de l'aumône.
6. La rupture du jeûne, lors du mois de Ramadan, sans excuse valable (maladie, voyage...).
7. La négligence du pèlerinage alors qu'on est matériellement en mesure de le faire.
8. L’ingratitude envers son père ou sa mère.
9. Le refus d'aider des parents proches dans le besoin.
10. L'adultère.
11. L’homosexualité.
12. L’usure.
13. L’oppression d’un orphelin, et le détournement de ses biens.
14. L’invention de mensonges sur Dieu et son messager.
15. La fuite du combat lors de la guerre sainte.
16. Le gouvernement injuste, qui ne suit pas les prescriptions de l’islam.
17. L’orgueil, la magnificence.
18. Le faux témoignage.
19. La consommation de boissons alcoolisées, la toxicomanie en général (haschich compris).
21. La calomnie des femmes mariées.
22. La fraude, devant le trésor public ou avec les biens des aumônes.
23. Le vol.
24. Le banditisme de grand chemin, le gangstérisme.
25. Le faux serment.
26. L’injustice en général, le fait de ne pas suivre la charia (les lois de l’islam).
27. La dîme, pratique anté-islamique de ceux qui prélevaient un dixième du montant des marchandises lors du passage d’un village, d’un pont..
28. L’acquisition de biens par des moyens illicites : faux serment, vol, escroquerie, jeu de hasard...
29. Le suicide.
30. Le mensonge.
31. Le jugement non conforme aux révélations de Dieu.
32. Le pot-de-vin.
33. L’imitation des femmes par les hommes, et réciproquement, le travestisme et, a fortiori, le transsexualisme.
34. Le proxénétisme.
35. Le mariage blanc, mariage de pure convention conclu par intérêt.
36. La souillure, en particulier par l’urine.
37. L'hypocrisie, en particulier la simulation de la foi.
38. La dissimulation de la révélation divine, ou la manipulation des textes révélés, par des gens du Livre.
39. La trahison.
40. Le reproche joint à l’aumône.
41. La négation du destin décidé par Dieu, l’« existentialisme ».
42. L’espionnage de personnes privées, l’indiscrétion.
43. La calomnie, la diffamation.
44. La malédiction.
45. La perfidie.
46. La croyance aux devins, aux astrologues, aux cartomanciennes...
47. L'insubordination de la femme, si le mari est juste.
48. Les représentations figurées, les idoles, les sculptures.
49. L’affliction exagérée et non sincère lors d’un décès (référence aux « pleureuses » anté-islamiques).
50. L’iniquité, la rébellion sans justification.
51. L’oppression (et les mauvais traitements) des faibles : esclaves, pauvres, femmes, concubines, orphelins et aussi animaux.
52. La méchanceté envers son voisin.
53. L’offense et la calomnie des musulmans.
54. L’empiètement sur les droits des pauvres.
55. L’arrogance, aussi bien dans le port de riches vêtements que dans la démarche.
56. Le port, par les hommes, de vêtements en soie et de bijoux en or.
57. La fuite pour un esclave, si le maître est juste.
58. Le sacrifice adressé à un autre qu’à Dieu.
59. Le reniement de son père, en particulier par l'adoption d’un autre nom.
60. La vaine querelle, la discussion malhonnête, le goût de la dispute.
61. Le refus de donner de l’eau.
62. La fraude, pour un marchand, dans la mesure des marchandises.
63. Le doute de la toute puissance de Dieu sur le cœur des hommes.
64. Le préjudice causé à de bons serviteurs de Dieu.
65. L’abandon de la prière en groupe pour prier seul.
66. La persistance de l’abandon de la prière en groupe, en particulier celle du vendredi.
67. Le tort causé à un héritier, par l’invention de dettes imaginaires ou tout autre moyen.
68. La ruse, la tromperie.
69. L’espionnage des autres musulmans et la révélation de leurs faiblesses.
70. L’injure, en particulier aux compagnons du Prophète.



Illustration :



4 comments:

  1. Anonymous6:40 AM

    les bougnoules jte jure...ils ont pas inventé le fil a couper le beurre !

    ReplyDelete
  2. Anonymous8:25 PM

    La civilisation arabe est indiscutablement plus "respectable" que la société moderne qui, de l'Occident, a répandu sur toute la planète la maladie du profit et de l'exploitation sans bornes des ressources naturelles. Maladie qui a provoqué la 6e extinction de masse des espèces.
    Les dérives religieuses de l'Islam sont des anomalies comme l'ont été en Europe l'Inquisition, le nazisme, le stalinisme...

    ReplyDelete
  3. Anonymous8:35 PM

    Froggy de souche ou pas, arrêtez de gober la propagande islamophobe de la presse sioniste !

    ReplyDelete
  4. Anonymous11:09 AM

    L'Islam est à mes yeux, la plus belle des religions. La route vers l'Enfer est certes, semée de plaisirs et celle vers le Paradis, semée d'interdits, mais le Jugement Dernier rendra aux justes ce qu'ils méritent.

    ReplyDelete

Les commentaires sont momentanément désactivés.

Note: Only a member of this blog may post a comment.